Éric Salvail: place au jeu de toutes les permissions

Le plateau de Ce soir tout est permis... (Photo fournie par V)

Agrandir

Le plateau de Ce soir tout est permis

Photo fournie par V

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Ces dernières semaines, Éric Salvail a travaillé huit jours sur sept. En plus de préparer et de tourner En mode Salvail, son talk-show de fin de soirée, il enregistrait en rafale les épisodes de la nouvelle émission Ce soir tout est permis, un jeu délirant qui a nécessité la construction du plateau le plus ambitieux à ce jour à V.

«Je me demandais si j'allais retrouver le confort et le bonheur que j'éprouve sur mon petit plateau de En mode Salvail dans Ce soir tout est permis, et oui, la magie est là», constate-t-il.

Les cotes d'écoute, les médias et l'enthousiasme du milieu artistique le lui prouvent: Salvail a bien fait de faire le grand saut de TVA à V, «la troisième chaîne», l'an dernier. «Même si on a moins de moyens, on se débrouille, on est dans la création et l'imagination. Le pari est relevé.»

Une satisfaction d'autant plus appuyée qu'il est non seulement animateur, mais également producteur d'En mode Salvail, et producteur associé de Ce soir tout est permis.

Le nouveau jeu de V, adapté d'un concept français (les mêmes jeux, mais avec plus de rythme, promet Salvail) convie six invités à lâcher leur fou dans toutes sortes d'épreuves abracadabrantes. La plus célèbre implique un plateau incliné à 22,5 degrés. «Ça débalance l'oreille interne et ça devient très difficile de se concentrer, certains invités ont mal au coeur», souligne Salvail. Véronique Cloutier, Alex Perron, Joël Legendre, Laurent Paquin, Marie-Soleil Dion et Phil Roy sont les invités de la première émission. «On tourne pendant deux heures pour garder 44 minutes, et on rit du début à la fin. Je n'ai pas souvent vécu ça sur un plateau. On ne sait pas où couper, c'est un beau problème.»

L'expérience semble plaire énormément aux artistes, qui ont été plusieurs à demander à revenir.

«J'ai vu Patrice L'Écuyer comme je ne l'avais pas vu depuis les Bye-Bye, complètement sorti de son corps, couché par terre à s'amuser et à rire. Ça nous permet de voir des artistes comme on les aime, dans leur folie», souligne l'animateur. On verra aussi Joël Legendre débouler magistralement les escaliers lors du premier jeu - avec plus de peur que de mal, heureusement.

Pour son talk-show de fin de soirée, Salvail est comblé par ses recettes pompettes (qui devront des émissions à elles seules lors d'une prochaine saison), les possibilités du direct et ses invités, mais se permet encore de rêver. Depuis quelque temps, il a l'animateur américain Jimmy Fallon dans sa mire sur Twitter et tente de le convaincre de faire un saut sur son plateau.

À V, En mode Salvail est diffusé du lundi au jeudi à 22h et Ce soir tout est permis le sera le lundi à 20h pour les quatre prochaines semaines. La suite cet hiver.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer