MED: folies de graduation

MED repose sur un trio d'amis, campés par... (Photo fournie par VRAK)

Agrandir

MED repose sur un trio d'amis, campés par Pier-Luc Funk dans le rôle de Nico, Mehdi Bousaidan dans celui de Med et Théodore Pellerin, le Sammy de 30 vies.

Photo fournie par VRAK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Montréal) Les habitués de VRAK2, le nouveau créneau plus adulte de VRAK, le savent: les soirées de la chaîne manquent cruellement de titres québécois. C'est bien beau les séries étrangères traduites comme 2 filles fauchées, New Girl et The Big Bang Theory, mais quelques visages d'ici ne seraient pas de trop.

VRAK fait un premier pas avec MED, comédie à sketchs produite chez KOTV, la boîte de Louis Morissette, avec en vedette l'humoriste Mehdi Bousaidan, très peu vu à la télé, mais apprécié des amateurs d'humour. En ondes à partir du 8 janvier, la série vise un public à la fin de l'adolescence et adulte. Et oui, on parle de sexe. Louis Morissette n'aime pas l'appellation de série jeunesse, où tout doit être assoupli. «Dans les faits, c'est pas si loin des Parent», nous a-t-il dit sur le plateau de tournage à LaSalle.

Med, c'est le diminutif de Mehdi, 17 ans, secondaire 5, né d'une mère arabe et d'un père québécois. «Son rêve est de devenir une vedette pour être vu par tout le monde, fréquenter les plus belles filles et conduire de grosses voitures. C'est le plus malhabile des menteurs, mais il n'abandonne jamais», confie Mehdi Bousaidan, qui a six ans de plus que le personnage.

Et de quoi parle Med avec ses deux inséparables amis? Un indice: American Pie. «Les jeunes à cet âge ont trois priorités: je fais quoi dans la vie, je veux faire de l'argent, et quand est-ce que je vais faire l'amour?» explique Louis Morissette, qui n'en est pas encore rendu là avec les siens.

MED est une adaptation de Soda, qui a fait de l'humoriste Kev Adams une grande vedette en France. Diffusée à partir de 2011 sous forme de capsules et dans plusieurs formats par la suite, Soda culminera bientôt dans deux téléfilms sur la chaîne M6. «J'ai tout de suite aimé le ton, moins gnangnan que ce qu'on est habitué de voir, et plus baveux et irrévérencieux», confie Louis Morissette.

Quand VRAK a commandé une première série originale pour le créneau du soir, le producteur a pensé à Soda. «Les délais étaient trop courts pour bâtir complètement une nouvelle série, et on sous-estime la difficulté d'écrire une série à sketchs.» Pierre Prince, qui a écrit pour plusieurs humoristes, signe l'adaptation avec une équipe d'auteurs. En plus d'adapter les textes au marché québécois, ils en ont écrit de nouveaux, qui comptent pour 40% de la série.

Louis Morissette se fait une fierté de voir un humoriste d'origine algérienne tenir le rôle-titre. «Je ne voulais pas un Stéphane de Chicoutimi. Notre télé est très blanche et catholique, ça ne reflète pas du tout la réalité», déplore-t-il. Il avait remarqué Mehdi au spectacle des finissants de l'École nationale de l'humour et à En route vers mon premier gala Juste pour rire, sur MAtv.

N'empêche, une série de 26 épisodes d'une demi-heure, produite par Louis Morissette, et présentée en soirée à VRAK, c'est inespéré pour un humoriste de la relève. «Je suis passé de troisième rôle muet dans 30 vies à ça!», blague Mehdi, qui pensait d'abord être engagé pour jouer un des amis du personnage principal.

MED repose beaucoup sur ce trio d'amis, campés par deux solides cowmédiens, Pier-Luc Funk dans le rôle de Nico, et Théodore Pellerin, le Sammy de 30 vies, dans celui de Sam. On verra les trois amis à l'école, mais aussi très souvent sur un banc de parc, leur point de repère. Autour de Mehdi: ses parents (Antoine Vézina et Karina Aktouf), sa grand-mère (Pierrette Robitaille), sa soeur envahissante (Aurélia Arandi-Longpré), son fantasme (Dominique Laniel). Mariana Mazza et Alexandre Goyette font aussi partie de la distribution.

Avec Il était une fois dans le trouble qui prend fin dans deux semaines, puis VRAK la vie au printemps, la chaîne doit renouveler son offre de fiction. MED en fait partie, mais aussi Le chalet, premier téléroman de la chaîne actuellement en tournage, destiné à un public plus jeune.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer