L'ex-animateur de radio Jian Ghomeshi poursuit CBC pour 50 millions $

Jian Ghomeshi... (PHOTO CHRIS YOUNG, ARCHIVES PC)

Agrandir

Jian Ghomeshi

PHOTO CHRIS YOUNG, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Toronto

L'ex-animateur de l'émission «Q» de CBC, Jian Ghomeshi, affirme que le radiodiffuseur l'a congédié parce qu'il craignait que des détails sur sa vie sexuelle soient rendus publics.

Jian Gomeshi a publié une lettre sur Facebook, dimanche, quelques heures après que la radio du versant anglophone de Radio-Canada eut annoncé qu'elle mettait fin au contrat de l'animateur en raison d'«informations» reçues à son sujet.

Dans la lettre, M. Gomeshi affirme qu'il est l'objet d'une campagne de «fausses allégations d'une petite amie éconduite et d'un rédacteur pigiste».

Il dit avoir toujours été intéressé par une variété d'activités sexuelles, mais seulement celles mutuellement désirées et consensuelles. Une ancienne petite amie aurait toutefois déformé la réalité en disant qu'elle avait été victime de relations abusives avec lui. Avec un journaliste, elle aurait tenté de joindre d'autres femmes que l'animateur a fréquentées afin de corroborer ses histoires.

M. Gomeshi soutient aussi que la CBC n'a reçu aucune plainte formelle et qu'il a perdu son travail à cause d'une «campagne de vengeance».

Plus tôt dimanche, M. Gomeshi avait annoncé son intention de poursuivre son ancien employeur pour la somme de 50 millions $.

Dans un très bref communiqué transmis par un cabinet d'avocat, M. Ghomeshi précise vouloir poursuivre la CBC pour bris de confiance et mauvaise foi, entre autres. Il réclamera également son retour en poste.

Dimanche après-midi, la CBC avait causé la surprise en annonçant la fin de sa relation d'affaires avec l'animateur. Ne comptant que trois courtes phrases, l'annonce mentionnait que «cette décision n'a pas été prise sans de sérieuses délibérations et une importante réflexion».

Lors d'une entrevue téléphonique, un porte-parole de la CBC, Chuck Thompson, a mentionné que «de récentes informations nous portent à croire qu'il ne nous était plus possible de poursuivre notre relation avec M. Ghomeshi».

Vendredi, déjà, l'animateur avait annoncé qu'il prenait un congé d'une durée indéterminée. Il a récemment perdu son père, plus tôt ce mois-ci.

Impossible, pour l'instant, de savoir ce qu'il adviendra de «Q», une émission quotidienne traitant de culture depuis 2007, et qui est entre autres diffusée par 180 stations aux États-Unis.

M. Ghomeshi, âgé de 47 ans, devait animer un gala des prix littéraires Gille sur les ondes de la télévision d'État le 10 novembre à Toronto. Une porte-parole de l'événement, Elana Rabinovitch, a indiqué par courriel que cela ne serait plus le cas.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer