Télévision: le bulletin de mi-saison

Sophie Lorain dans Au secours de Béatrice... (Photo: fournie par TVA)

Agrandir

Sophie Lorain dans Au secours de Béatrice

Photo: fournie par TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Les élèves ont fait leurs devoirs, gage d'une bonne moyenne à notre traditionnel examen de mi-saison. Des quatre nouvelles fictions de l'automne, deux frisent la note parfaite : Au secours de Béatrice et Nouvelle adresse. Et preuve que les bons vins prennent de la valeur avec l'âge, les plus chevronnés comme Tout le monde en parle et Unité 9 se maintiennent parmi les meilleurs!

>> AU SECOURS DE BÉATRICE (TVA) 9,5/10

Véritable coup de coeur pour le duo que forme Sophie Lorain avec Gabriel Arcand dans cette oeuvre touchante et vraie. Tout dans le personnage de Béatrice nous convainc, au point d'en oublier que des auteurs écrivent pour elle. Le dosage de ses rencontres avec son psy est parfait, de sorte qu'on ne sent jamais de lourdeur malgré le propos parfois dur et intense. À la réalisation, Alexis Durand-Brault joue avec la lumière de façon brillante, un réel plaisir pour l'oeil. Bravo.

Guy A. Lepage et Dany Turcotte animent Tout... (Photo: fournie par Radio-Canada) - image 2.0

Agrandir

Guy A. Lepage et Dany Turcotte animent Tout le monde en parle.

Photo: fournie par Radio-Canada

>> TOUT LE MONDE EN PARLE (ICI Radio-Canada Télé) 9,5/10

Début de saison exceptionnel pour l'émission de Guy A. Lepage et Dany Turcotte, qui en est pourtant à sa 11e saison. Pour le charme de Taylor Swift, le mélange Louvain et metal, la pertinence de Michèle Ouimet, la franchise de Jean-François Lépine, l'humour de P.K. Subban, l'humanité de Patrick Senécal, et bien d'autres choses, l'émission a toujours sa raison d'être.

>> UNITÉ 9 (ICI Radio-Canada Télé) 9,5/10

Une des rares émissions que je regarde toujours en direct, comme près de deux millions de Québécois. Le retour cruel d'Élise, le repentir suspect de Shandy et l'amour grandissant de Marie pour Benoît m'ont gardé scotché à mon divan. Une excellente note au dossier du psy joué par Luc Guérin, fabuleux dans ce rôle.

>> NOUVELLE ADRESSE (ICI Radio-Canada Télé) 9/10

Un des grands bonheurs de l'automne que cette série de Richard Blaimert, qui compte sur une solide distribution. La larme n'est jamais trop loin, mais on sent tout l'espoir, la détermination, l'union familiale, qui ressortent de l'oeuvre comme autant de réconfort. J'avais parlé d'une Macha Grenon lumineuse en début de saison, et je ne m'étais pas trompé; l'actrice trop rare ces dernières années offre ici une grande performance. Et la bonne nouvelle, c'est que ça continue en janvier.

25 ans d'émotions à RDS... (Photothèque La Presse) - image 3.0

Agrandir

25 ans d'émotions à RDS

Photothèque La Presse

Jean-Nicolas Verreault et Martin Petit dans Les pêcheurs... - image 3.1

Agrandir

Jean-Nicolas Verreault et Martin Petit dans Les pêcheurs

>> 25 ANS D'ÉMOTIONS (RDS) 9/10

Une série documentaire exceptionnelle de RDS sur les moments les plus marquants du sport des 25 dernières années, qui vaut vraiment le détour. On réussit à nous captiver autant avec la fin des Expos qu'avec les hauts faits du miniputt. Jamais une émission n'a permis de façon aussi percutante de mesurer l'ampleur de ce qu'a vécu Sylvie Fréchette en 1992. La générosité des personnes interviewées n'est certainement pas étrangère à l'efficacité de la série. Très fort.

>> LES PÊCHEURS (ICI Radio-Canada Télé) 9/10

Je ne me lasse pas de cette comédie de Martin Petit, chaque fois plus surprenante. On mise sur des personnalités qui ont assez de cran pour apparaître en elles-mêmes, mais pas sous leur meilleur jour. L'exemple parfait : Marc Dupré en pédant qui écoute ses propres chansons, contre Patrick Huard et Jean-Nicolas Verreault en parfaits losers dans une interminable partie de paintball. Du grand Petit.

>> EN MODE SALVAIL (V) 9/10

Tout le contraire de la télé paresseuse. Éric Salvail a beau faire du divertissement quotidien, il sait se renouveler chaque soir. On ose, des recettes pompettes au verdict des enfants sur les albums de chanteurs, et on se trompe rarement. Pas surprenant que Salvail décroche des primeurs, entre autres son entrevue avec P.K. Subban, et puisse ébranler les réseaux concurrents.

>> TOUTE  LA VÉRITÉ (TVA) 9/10

Visiblement, Annie Piérard et Bernard Dansereau avaient gardé le meilleur pour la fin, question de rendre notre deuil encore plus difficile en décembre. L'histoire entourant Samuel a surpris tout le monde et les causes d'intimidation, d'excision et de somnambulisme ont ébranlé une fois de plus nos convictions et nos valeurs. Le départ soudain de Lauriane, nouvelle maman, soulève aussi des questions intéressantes.

>> NATION - HUIS CLOS AVEC LUCIEN BOUCHARD (Télé-Québec) 9/10

Un document exceptionnel qui deviendra référence quand il sera question de Lucien Bouchard. Contrairement à Pauline Marois, qui s'est confiée au compte-gouttes à Josélito Michaud, l'ancien premier ministre du Québec s'est livré avec franchise, sans trop de filtre, sur des moments charnières de notre histoire.

>> LES ENFANTS DE LA TÉLÉ (ICI Radio-Canada Télé) 8,5/10

Quand Véronique Cloutier et Antoine Bertrand ont annoncé leur départ, plusieurs ont suggéré qu'on mette fin à l'émission, conseil qu'on a eu raison de ne pas suivre. Avec André Robitaille, Édith Cochrane a mis quelque temps à prendre son aise, se débarrassant entre autres de son oreillette, mais sa performance dans la spéciale pub, entre autres, a montré qu'elle n'a pas volé le banc qu'on lui a confié. Tant et si bien qu'on pourrait en prendre encore pour plusieurs saisons.

Julie Snyder et Michel Drucker dans L'été indien... - image 4.0

Agrandir

Julie Snyder et Michel Drucker dans L'été indien

>> L'ÉTÉ INDIEN (TVA) 8/10

Sympathique, cet échange du Québec avec la France, coanimé par un duo complice et franchement réjouissant, Michel Drucker et une Julie Snyder à son meilleur. L'idée d'offrir cette vue imprenable sur la métropole a contribué pour beaucoup à la magie de l'ensemble. Mon seul bémol concerne l'aspect un peu trop folklorique des reportages, qui contenaient néanmoins des images splendides. Pour tout le reste, on en prendrait encore.

>> SUR INVITATION SEULEMENT (TVA) 7,5/10

Bien qu'on ait parfois l'impression de ne pas être invité au party, Stéphane Rousseau réussit à créer un happening vivant auquel on revient volontiers. Le but est de s'amuser, et la formule y parvient.

>> LA THÉORIE DU K.O. (ICI Radio-Canada Télé) 7/10

Beaucoup de bonnes choses dans cette comédie, qui manque un peu de tonus. J'aime : le jeu de Michel Côté et de Rémi-Pierre Paquin, les interventions de Julie Deslauriers en défunte. J'aime moins : les scènes de lutte et la grosseur de certaines situations.

>> TVA NOUVELLES (TVA) 6,5/10

TVA a le mérite de tenter autre chose à 22h, voyant ses cotes d'écoute fondre d'année en année à cette heure. Après une première chaotique et presque burlesque, le réseau a vite réagi et rajusté le tir. Reste que la formule de Sophie Thibault, qu'elle apprivoise encore, laisse moins de place aux nouvelles, et cet éparpillement donne l'impression qu'on sacrifie les sujets au profit de la jasette. Un tel navire ne se détourne pas en trois jours, voyons voir s'il arrivera à bon port.

Anne Casabonne, Marie-Hélène Gendreau, Sonia Vachon et Pascale... - image 5.0

Agrandir

Anne Casabonne, Marie-Hélène Gendreau, Sonia Vachon et Pascale Bussières dans Complexe G

>> COMPLEXE G (TVA) 6/10

La caricature a des qualités, à condition qu'elle soit bien dosée, et ce n'est pas toujours le cas dans cette comédie. Le quatuor féminin et ses deux réceptionnistes semblent être les seuls à vivre aussi intensément dans ce bureau. Sonia Vachon et Anne Casabonne sont celles qui se débrouillent le mieux, mais je ne serai pas un abonné.

>> ÇA COMMENCE BIEN! (V) 6/10

V s'est pris très tard pour renouveler l'équipe du matin, et les premières semaines de cette nouvelle mouture en ont forcément souffert, malgré toute la bonne volonté de Jean-François Baril et de ses coéquipiers. Le plateau a déménagé dans les studios de MusiquePlus, et j'ai peine à concevoir qu'on garde en arrière-plan un chantier de construction, un mur de contreplaqué d'un côté, un terrain vague de l'autre, et des invités parfois aveuglés par le soleil.

>> VOL 920 (TVA) 4/10

Mes attentes n'ont pas été déçues puisque je n'attendais pas grand-chose de cette téléréalité de remplacement à Occupation double. Mais on se demande quel public on a voulu viser avec cet Amazing Race de rencontres amoureuses. Des épreuves beaucoup trop longues en début de parcours n'en ont que dilué le suspense.

Claude Robinson... (Photothèque La Presse) - image 6.0

Agrandir

Claude Robinson

Photothèque La Presse

Quelques cartons...

> La surprise: 25 ans d'émotions

Le titre est moyen, mais la série de RDS est un trésor de petits et grands moments du sport.

***

> La déception: Complexe G

Un LOL :-) avec des paroles. Pour le jeu, faudrait baisser de trois coches.

***

> Le coup de coeur: l'hommage à Claude Robinson aux Gémeaux

Une bombe d'émotion. Prenez des notes pour les prochains.

***

> La recrue: Levi Doré

Le jeune Zac de la récup dans Au secours de Béatrice. On en veut un dans  notre salon.

***

> Le faux pas:  La super soirée LNH à TVA Sports

Il y a la fierté. Et il y a la surabondance de superlatifs pour l'exprimer.

***

> Le joueur le plus utile: Gabriel Arcand

L'acteur qui n'aime pas la télé est pourtant parfait dans le rôle du psy de Béatrice.

***

> La fausse bonne idée: TVA Nouvelles 22hDeux mots : cône orange.

***

> La valeur sûre: Les enfants de la télé

Plaisir intact. Le concept plus fort que les animateurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer