Le public déserte la télé en direct

À quoi attribuer cette baisse soudaine des chiffres?... (Photo Shutterstock)

Agrandir

À quoi attribuer cette baisse soudaine des chiffres? À une météo clémente? À la qualité médiocre de la cuvée d'automne? Les enregistrements comptent pour beaucoup, mais même ces chiffres déclinent. Reste donc la tentation d'Internet, de plus en plus vive et palpable, mais difficile à quantifier.

Photo Shutterstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Les émissions qui atteignent le million de téléspectateurs en direct se font de plus en plus rares, et la courbe descendante est particulièrement marquée depuis le début de la saison. Sauf pour de grands rendez-vous comme Le banquier et Tout le monde en parle, le public regarde de moins en moins sa télé en direct.

Malgré ses grandes qualités, la comédie de Martin... (Photo ICI Radio-Canada télé) - image 1.0

Agrandir

Malgré ses grandes qualités, la comédie de Martin Petit Les pêcheurs n'a été suivie mercredi que par 741 000 téléspectateurs.

Photo ICI Radio-Canada télé

Certaines séries écopent davantage que d'autres, comme Les pêcheurs sur ICI Radio-Canada Télé. Malgré ses grandes qualités, la comédie de Martin Petit a été suivie mercredi par 741 000 téléspectateurs, contre 846 000 pour Complexe G à TVA. L'an dernier, Les pêcheurs dépassait le million presque chaque semaine. Par contre, en données confirmées (incluant les enregistrements), la série retient en moyenne 1 125 000 amateurs depuis son retour en ondes, comparativement à 1 251 000 l'an dernier à pareille date. C'est dire que plusieurs l'enregistrent pour la regarder plus tard, ou la visionnent sur Internet.

Autres chiffres surprenants, ceux des Parent, des habitués du million. L'épisode de lundi a retenu 780 000 fidèles, à peine plus que Vol 920, qui en obtient 754 000 à TVA. De 1 103 000 téléspectateurs à l'automne 2013, la moyenne a baissé à 964 000 pour les deux premiers épisodes en données confirmées.

Pour une nouveauté comme La théorie du K.O., qui doit se forger un auditoire, c'est carrément dramatique. La comédie de Martin Forget voit déserter ses téléspectateurs, le mercredi à 21h30. Alors que le premier épisode avait été vu par 743 000 curieux en direct, celui de cette semaine, présenté un soir de hockey, n'en a rallié que 449 000. Et ce n'est pas à cause d'Un sur 2 à TVA, qui a aussi perdu des plumes, avec 610 000 téléspectateurs.

À quoi attribuer cette baisse soudaine des chiffres? À une météo clémente? À la qualité médiocre de la cuvée d'automne? Les enregistrements comptent pour beaucoup, mais même ces chiffres déclinent. Reste donc la tentation d'Internet, de plus en plus vive et palpable, mais difficile à quantifier. Le nombre de visionnements sur Internet ne nous est toujours pas fourni et ne compte pas dans les cotes d'écoute. Ces chiffres n'intéressent pas les annonceurs, qui misent surtout sur la diffusion en direct. Série noire, que le public suivait beaucoup sur Tou.tv, en a souffert l'hiver dernier.

À travers ces séries en déclin résistent quelques intouchables, les Yamaska et Toute la vérité. Malgré son changement d'animateurs, Les enfants de la télé se maintient à 1 373 000 fidèles, comparativement à 1 460 000 avec l'ancienne équipe. Le dimanche, Tout le monde en parle connaît un bon début de saison avec 1 306 000 accros contre 1 407 000 l'automne dernier. Mais Découverte et ICI Laflaque, qui la précèdent, collent autour de 500 000, des chiffres inhabituellement bas.

À V, la nouvelle formule de Ça commence bien n'a pas fait bouger l'auditoire, qui demeure à 40 000 téléspectateurs, contre le mastodonte Salut, bonjour!, qui domine avec 367 000 à TVA. À 10h, Ménage à trois avec Maripier Morin et Patrick Langlois performe mieux avec ses 63 000 fidèles, mais reste encore loin des 295 000 habitués de 2 filles le matin et des 219 000 de Signé M. Ça se gâte à l'arrivée d'Au-delà du clip avec Marie-Ève Janvier, qui n'attire que 35 000 curieux. Le lundi soir, Allume-moi maintient une moyenne de 398 000 téléspectateurs. L'an dernier, l'émission de Philippe Bond, qui avait commencé plus tard, dépassait régulièrement les 500 000.

***

Bon départ pour le Canadien à TVA Sports

Le premier match du Canadien à TVA Sports contre les Maple Leafs a retenu 925 000 amateurs mercredi soir, avec une pointe d'auditoire à 1,2 million. Excellent début de saison pour le nouveau diffuseur francophone officiel de la Ligue nationale de hockey, en précisant que la chaîne est actuellement débrouillée chez Vidéotron et Cogeco. L'an dernier, le match inaugural du Canadien, aussi disputé à Toronto le 1er octobre 2013, avait atteint les

883 000 téléspectateurs à RDS, qui n'était toutefois pas débrouillée. Cela fait du hockey le deuxième rendez-vous le plus regardé jeudi après Les enfants de la télé, vu par 957 000 télé-spectateurs sur ICI Radio-Canada Télé.

Pour la première fois, Pierre Houde, descripteur des matchs du Canadien à RDS, n'a pas eu accès à la galerie de presse au Air Canada Centre mercredi soir, ce qui a provoqué une petite controverse sur les réseaux sociaux jeudi. Puisqu'il n'était pas en fonction, l'organisation des Maple Leafs l'a plutôt invité à regarder le match dans un resto-bar, sur un écran géant. La direction de RDS ne s'en offusque pas, considérant qu'il n'était pas diffuseur du match.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer