Radio-Canada doit défendre le Bye Bye de Véro

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) C'est dans la tourmente que Radio-Canada a entrepris l'année 2009. La société d'État a dû défendre le Bye Bye de Véronique Cloutier et Louis Morissette, qui a soulevé l'indignation de nombreux téléspectateurs.

Véronique Cloutier imitait aussi Céline Dion.... (Photothèque Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Véronique Cloutier imitait aussi Céline Dion.

Photothèque Le Soleil

Nul doute que ce Bye Bye a soulevé les passions. Mon blogue sur Cyberpresse a battu un record de fréquentation, dépassant les 81 000 visites et suscitant au-delà de 735 commentaires, uniquement pour la critique du Bye Bye. Les blagues raciales et la parodie de Nathalie Simard ont été particulièrement ciblées.

Ni Novem, la maison de production de Véro, ni Radio-Canada n'ont voulu commenter verbalement la controverse. La presse a dû se contenter de communiqués de presse pompeusement rédigés, sans fournir de véritables réponses, notamment sur le nombre de plaintes adressées au diffuseur.

L'équipe d'auteurs, dont faisaient partie Louis Morissette, François Avard et Jean-François Mercier, s'est notamment défendue d'avoir fait preuve de racisme. «Chaque allusion raciale servait à mettre en relief l'ineptie des personnages impliqués dans le sketch», écrivent-ils.

Dans une entrevue accordée à Paul Arcand au 98,5 FM à Montréal, Jean-François Mercier a affirmé qu'il ne participerait plus au Bye Bye dorénavant, et que sa «place n'était peut-être pas dans un Bye Bye». L'humoriste, dont les discours enragés en ont choqué plusieurs, a avoué avoir gagné 6500 $ pour participer au Bye Bye.

Par ailleurs, Chantal Lacroix n'a pas du tout été insultée par le sketch la parodiant en mendiante, acceptant du poulet St-Hubert de Dan Bigras, et faisant un méchoui avec le Mouton noir de TQS. Même qu'elle connaissait les grandes lignes du sketch, puisqu'on le lui avait d'abord proposé. Elle a refusé, ne voulant pas «jouer les victimes».

Malgré la critique, le Bye Bye de Véro a été plus regardé que celui de RBO en 2007 : 2 668 000 téléspectateurs étaient au rendez-vous, contre 2 475 000 l'an dernier. La reprise du lendemain a été suivie par 1 467 000 téléspectateurs.

Les autres émissions spéciales de fin d'année ont toutes dépassé le million. À Radio-Canada, Et Dieu créa... Laflaque : L'île aux perdus a rallié 1 006 000 téléspectateurs, Tout le monde en parle a été regardée par 1 559 000 personnes, et Infoman 2008, par 1 452 000. À TVA, Dieu merci, l'année est finie! a attiré 1 316 000 fêtards, et Fêtons nos 400 ans avec Paul McCartney, 711 000

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer