De la Bittt à la Pouttt à Tibi

Le rock psychédélique d'Elephant Stone, avec son sitar... (Thomas Dufresne)

Agrandir

Le rock psychédélique d'Elephant Stone, avec son sitar

Thomas Dufresne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rouyn-Noranda) Une longue soirée, bien arrosée et riche en décibels, ça se termine avec une poutine. Rien d'étonnant là-dedans. Sauf qu'à Rouyn, vous avez la bénédiction des musiciens du coin pour succomber à ce grand classique du fast-food québécois, Raôul Duguay, le père de La Bittt à Tibi, en tête.

De la même manière que Louis luncheonette peut se targuer d'avoir la meilleure poutine à Sherbrooke et qu'Ashton est un incontournable à Québec, Chez Morasse est la destination pour les amateurs de l'Abitibi. Je n'avais pas encore posé mes bagages, jeudi, que des habitués du Festival de musique émergente (FME) m'incitaient à aller faire une halte dans le vénérable établissement. Ma collègue Mylène Moisan a aussi eu la gentillesse de m'envoyer un courriel pour que je ne passe pas à côté de l'expérience... En bon garçon, j'ai obéi à tout le monde - je n'ai pas été dur à convaincre.

Gastronomie musicale

La particularité des lieux, hormis ses maintes variations de poutine, qui donneraient des vertiges aux diététiciennes? Que des musiciens aient mis leur nom sur des recettes. Raôul Duguay a sa Pouttt à Tibi, qui carbure à la sauce forestière et aux pleurotes, notamment. Les rockeurs de Lubik - en concert samedi - ont la 3h15, boeuf haché et piments jalapeno compris, tandis que le rappeur Anodajay est derrière le 7e ciel, avec entre autres du porc effiloché.

Mais avant d'atterrir chez Morasse, on voyage d'une scène à l'autre, ce que j'ai fait amplement vendredi. Il est tout de même fascinant de constater à quel point, en plus des lieux que le FME s'approprie, comme le club Chimo, dans la salle de repos des militaires (pas tous les jours qu'on voit des artistes entre une cloche et un grille-pain!), Rouyn-Noranda est bien nanti en lieux de diffusion. On passe de l'église qu'est l'Agora des Arts au Paramount - aussi un cinéma -, du Petit théâtre du Vieux Noranda, qui abrite deux salles, à l'Évolu-son, sur deux étages, sans omettre les cafés ou pubs et les scènes extérieures.

Rock en tous genres

J'ai ainsi pu apprécier le rock psychédélique d'Elephant Stone, avec son sitar, qui réservait de très bons moments, tout comme l'électro-world du duo français d'AeroBrasil, qui ne manquait pas de vigueur, sans être renversante. À l'extérieur du Diable rond, on se procurait des côtes levées, grâce à un fumoir mobile, avant d'entrer dans les lieux. La soirée était à l'enseigne du rockabilly. Deke Dickerson, avec son excellent son et jeu de guitare (on aurait aimé que son chant soit aussi solide), évoluait en trio, suivi des WildTones, qui défendaient une formule similaire, avec la même section rythmique, avant que n'arrive Bloodshot Bill.

J'attendais beaucoup des new-yorkais de Sunwatchers, qui sévissaient pour leur part au Petit théâtre, avec leur mélange instrumental de punk, de jazz - surtout attribuable à la présence d'un saxophone - et de psychédélisme. C'était pas mal, livré avec une fureur proche de la transe, mais le quatuor a semblé atteindre rapidement les limites de son approche...

À plus de deux heures du matin, on était loin d'avoir fermé boutique. De la musique tournait toujours dans les haut-parleurs extérieurs, certains trinquaient encore sur le site principal, tandis que d'autres grillaient on ne sait trop quoi dans les ruelles.

L'appel de la poutine a bien sûr été entendu. Pas de fantaisie de Pouttt à Tibi, par contre, m'a prévenu mon estomac...

À mi-parcours, Safia Nolin (en orange) est venue... (Photo Louis Jalbert) - image 2.0

Agrandir

À mi-parcours, Safia Nolin (en orange) est venue ajouter sa voix à l'ensemble Le Bleu, la nouvelle proposition d'Adèle Trottier-Rivard et de Nicolas Basque.

Photo Louis Jalbert

La journée des filles

On pourrait dire que samedi était, plus que les autres, la journée des filles au Festival de musique émergente. Qu'elles soient chanteuses solo ou au sein de groupe, c'était elles qui étaient d'abord sous les projecteurs.

Tout a commencé dès midi, par la world électro d'Afrikana Soul Sister. Pas sûr que ce trio qui compte le bassiste Jean-François Lemieux (Daniel Bélanger, Jean Leloup) était le mieux servi à pareille heure, en extérieur, mais la bande, en particulier la chanteuse Djely Tapa, affichait un plaisir communicatif.

Le 5 à 7 était, à son habitude, un casse-tête: six artistes étaient à l'oeuvre dans autant de lieux. J'ai d'abord vu la formation montréalaise I Shot Samo, qui défend une indie rock dynamique et accrocheuse. Le band a offert de bonnes interprétations, d'autant qu'il y avait une intéressante interaction masculine-féminine au micro. Faudra toutefois raffiner le chant.

J'ai ensuite attrapé Kroy. Je n'ai pas regretté. Les envolées de Camille Poliquin étaient impeccables et son trio bien rodé, en parfaite maîtrise de son univers électronique éthéré. Ce projet-là continue de se bonifier et a un bel avenir devant lui.

En soirée, le programme triple à l'Agora des arts s'est amorcée par Le Bleu, nouvelle proposition d'Adèle Trottier-Rivard (Louis-Jean Cormier) et de Nicolas Basque (Plants & Animals). Cette dream pop, ponctuée de crescendos, se doublait d'un intéressant visuel. À mi-parcours, Safia Nolin est venue ajouter sa voix à l'ensemble. Une heureuse découverte.

Avant que Betty Bonifassi ne ferme les livres avec son projet Lomax, Antoine Corriveau y est allé d'un tour de chant contrasté, flanqué de sa formation à deux batteries. Adèle Trottier-Rivard a fait une apparition le temps d'un duo. Un programme bien rempli, donc, avant qu'on embarque dans la portion de nuit...




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer