Louis Riel: portrait austère et exalté

Russell Braun interprète un Louis Riel tourmenté.... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Russell Braun interprète un Louis Riel tourmenté.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / On ne sait trop par quel bout prendre l'opéra Louis Riel. Ceux qui aiment l'Histoire se trouvent devant un héros qui se consume dans un délire mystique dès le premier acte, alors que les amoureux de Puccini, Rossini et autres classiques sont confrontés à un opéra contemporain à l'habillage austère, à la symbolique mystérieuse et au récit syncopé. 

Le choeur silencieux ajouté par le metteur en... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

Le choeur silencieux ajouté par le metteur en scène Peter Hinton contribuait à plonger le drame dans une ambiance austère et inquiétante.

Le Soleil, Yan Doublet

Le spectacle central du Festival d'opéra de Québec est, disons-le franchement, plutôt difficile d'approche. Le dédale de magouilles législatives et de manoeuvres militaires entourant la création du Manitoba et la reconnaissance des droits de Métis offrent, déjà, un défi narratif considérable. «C'est une histoire lourde, mais une grande histoire», disait l'anthropologue Serge Bouchard en prélude du spectacle. Le formidable vulgarisateur et conteur a eu le talent de démêler les noeuds historiques et de dépeindre les protagonistes de manière colorée. Il nous a présenté Riel comme un artiste, un poète, un amoureux passionné et un négociateur politique redoutable devenu «le symbole de la mauvaise conscience du Canada».

Sur scène, Riel se présentait plutôt comme un chef tourmenté, entêté, peu loquace sur ses idées, mais intarissable sur sa mission confiée par Dieu lui-même et sur sa conviction d'être le descendant du Roi David. 

La musique d'Harry Sommers délaisse les mélodies au profit d'explorations complexes, avec plusieurs passages d'une lenteur déconcertante, de nombreux changements de tons et des percussions explosives. L'orchestre symphonique de Québec, sous la direction du chef Jacques Lacombe, s'est acquitté de cette partition exigeante avec agilité et rigueur. Les solistes ont déclamé ou chanté a cappella avec virtuosité - particulièrement Russell Braun, en Louis Riel. Mais l'habileté des interprètes ne pouvait rien contre le côté abrasif de la partition et de la proposition. 

Dans les premières scènes, on n'entendait presque pas les voix retenues, aux lignes minimalistes, à travers les instruments. Les scènes se déroulant au Parlement d'Ottawa (avec l'excellent James Westman en Premier ministre Macdonald habillé à la Don Cherry et un décor graphique, montrant le plan technique du bâtiment) ainsi que le procès kafkaïen, avec un choeur très vivant et réactif, amenaient un peu de vie dans un récit qui, autrement, s'affaissait dans un marasme tenace. Le travail vocal et les mouvements du choeur principal, composé de parlementaires en complet, tour à tour défenseurs ou accusateurs, sages ou excités par la vengeance, était l'un des éléments qui maintenait nos sens en éveil.

Autrement, la lourde palissade de bois faisant office de décor, les éclairages en clair-obscur et le choeur silencieux ajouté par le metteur en scène Peter Hinton plongeaient le drame dans une ambiance austère et inquiétante. Hinton a répété qu'il voulait rétablir une présence autochtone et atténuer les biais coloniaux, mais on a plutôt le sentiment qu'il a ajouté à la confusion et à la lourdeur du récit en laissant errer ces figurants muets en vêtements contemporains. Y voir Elisapie Isaac, les lèvres scellées hormis pour deux chants, était un peu crève-coeur.

Louis Riel sera à nouveau présenté mardi et jeudi à 20h au Grand théâtre de Québec. Une conférence de Serge Bouchard est accessible aux détenteurs de billet à 19h.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer