Pari réussi pour l'École de cirque dans le Vieux-Port

Depuis le 18 juillet, 10 artistes de l'École... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Depuis le 18 juillet, 10 artistes de l'École de cirque de Québec étaient mélangés à 10 autres étudiants venus des quatre coins de la planète sur la distribution des deux spectacles d'inspiration maritime Mâts et cordages.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après plus de 70 représentations des spectacles Mâts et cordages, dans le Vieux-Port de Québec, le directeur de l'école de cirque de Québec, Yves Neveu, dressait un bilan «fort positif», dimanche après-midi, de l'expérience d'échange artistique internationale menée en marge de Rendez-Vous 2017.

Depuis le 18 juillet, 10 artistes de l'École de cirque de Québec étaient mélangés à 10 autres étudiants venus des quatre coins de la planète sur la distribution des deux spectacles d'inspiration maritime Mâts et cordages. Chaque spectacle était présenté sur des scènes transformées en grand navire, trois fois par jour, en alternance entre la Place des Canotiers et la Pointe-à-Carcy.

«La rencontre entre des étudiants de partout dans le monde est un des grands points positifs des représentations de ces spectacles», a salué, dimanche, Yves Neveu, juste avant les dernières représentations.

C'est que l'École de cirque de Québec prenait un pari en montant des spectacles avec ces jeunes venus de Finlande, d'Australie et du Chili, notamment. «On avait eu des recommandations d'écoles de cirque à travers le monde et vu des vidéos, mais ce n'est pas comme quand tu montes un spectacle avec des artistes qui ont déjà l'habitude de travailler ensemble. On ne pouvait pas savoir si une chimie allait se créer.»

Projet «assez difficile»

D'autant plus que c'était un projet «assez difficile» pour les matelots-acrobates que de présenter des spectacles à une telle fréquence durant 13 jours consécutifs, «souvent au gros soleil», souligne le directeur de l'École de cirque.

Or, rien ne tout cela n'a causé problème. Les représentations se sont déroulées sans anicroche, attirant un excellent achalandage. Il faut dire que sur la Place des Canotiers, en plein Rendez-Vous 2017, le spectacle à l'esthétique naval attirait sa part de curieux.

«C'est sûr que c'est une belle vitrine pour nous. C'est vraiment positif sur toute la ligne. Les étudiants sont arrivés avec différents horizons et de leur côté, ils ont aimé pouvoir découvrir Québec et notre école, dont ils avaient entendu parler», relate M. Neveu.

Il est toutefois trop tôt pour dire, selon ce dernier, si un échange international similaire pourrait de nouveau avoir lieu dans les prochaines années. «C'est un projet que l'on avait dans les bacs depuis un certain temps. Ça a finalement pu se réaliser grâce à la collaboration de la Ville. Il faudra voir si la Ville rembarquera dans un autre projet similaire.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer