Sur le radar

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Théâtre: fin de parcours

Le Carrefour international de théâtre entre dans sa dernière ligne droite, alors que trois spectacles en salles animeront les planches d'ici à samedi. À mi-chemin entre la pièce et la conférence sur le droit d'auteur, Un faible degré d'originalité d'Antoine Defoort est à l'affiche du Périscope jusqu'à vendredi. La relecture théâtrale - et actualisée - du film Le déclin de l'empire américain s'installe à La Bordée de jeudi à samedi. L'expérience Foreign Radical, qui marie installation et performance, se déploiera de son côté vendredi et samedi au Studio d'essai de Méduse. Rappelons qu'il reste trois soirs pour profiter de la nouvelle mouture du parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...? , présenté en continu sur la Colline parlementaire jusqu'à samedi. Geneviève Bouchard

***

Les Plouffe de retour

Anne Létourneau et Gabriel Arcand... - image 3.0

Agrandir

Anne Létourneau et Gabriel Arcand

Il y a peu d'oeuvres aussi emblématiques, dans notre cinématographie, que Les Plouffe de Gilles Carle, d'après l'oeuvre de Roger Lemelin. Ce film qui touche une corde sensible, avec Québec comme décor principal, sera diffusé dans son intégralité dimanche sur grand écran. La version restaurée par Éléphant de 3h18 est celle que le regretté réalisateur avait présentée en première mondiale en 1981, au festival de Taormina, avant de la ciseler à quatre reprises pour sa sortie en salle. Ce film avec Juliette Huot, Émile Genest, Denise Filiatrault, Anne Létourneau et Stéphane Audran, raconte la saga des Plouffe dans les années 40, le désespoir du père, les angoisses de la mère, les amours tumultueux de Napoléon et Ovide... Gabriel Arcand, l'interprète de ce dernier, fera tout ce qu'il peut pour être présent à la projection, à 14h, à l'auditorium du Musée national des beaux-arts du Québec.  Éric Moreault

***

Cinéma: les Italiens débarquent

Il est de plus en plus difficile de voir du cinéma qui provient de l'étranger, même pour un pays comme l'Italie. Heureusement, il y des événements comme le Festival du film italien contemporain, que Québec accueille à l'instar de cinq autres villes canadiennes, du 9 au 14 juin. Le cinéma Cartier présentera deux films par jour, dont Folles de joie de Paolo Virzi, décrit par un de mes collègues comme un Thelma et Louise à l'italienne. La comédie dramatique suit la trajectoire de deux qui patientes s'enfuient d'un établissement thérapeutique accueillant des femmes mentalement fragiles. À l'affiche vendredi, à 17h. Tous les longs métrages sont présentés en version originale avec sous-titres français. La programmation est disponible au www.cinemacartier.com/programmation-speciale.  Éric Moreault 

***

Qualité Motel à l'Anti

Les gars de Valaire - naguère Misteur Valaire - débarquent à Québec avec leur projet parallèle, Qualité Motel, qui roule depuis 5 ans déjà. Rappelons-le, Qualité Motel est l'occasion pour la troupe originaire de Sherbrooke d'explorer une formule entièrement électronique, qui commande les déhanchements. Les musiciens qui ont collaboré avec une foule de leurs pairs, dont Karim Ouellet, Mitsou et Yann Perreau, s'arrêteront à l'Anti le 10 juin. La soirée débute à 20h. Les billets sont disponibles sur lepointdevente.com au coût de 23,79 $.  Nicolas Houle




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer