Décret Trump: une agence artistique annule sa soirée des Oscars

La United Talent Agency représente notamment la chanteuse... (AP)

Agrandir

La United Talent Agency représente notamment la chanteuse Mariah Carey (photo), les cinéastes Ethan et Joel Coen, les acteurs Chris Pratt, Harrison Ford et Alicia Vikander.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

L'une des plus célèbres agences artistiques d'Hollywood a annulé sa traditionnelle soirée pré-Oscars pour protester contre le décret migratoire du président américain Donald Trump, et va à la place faire une importante donation à des associations, selon des médias.

United Talent Agency (UTA), qui représente notamment la chanteuse Mariah Carey, les cinéastes Ethan et Joel Coen, les acteurs Chris Pratt, Harrison Ford et Alicia Vikander, organise habituellement un gala annuel dans la luxueuse demeure de son président, Jim Berkus, à Los Angeles.

Cette année, UTA prévoit à la place un événement pour manifester contre le président américain à Beverly Hills, où se trouvent ses bureaux, deux jours avant la cérémonie des Oscars, qui aura lieu le 26 février. L'agence de talents prévoit aussi de donner 250 000 dollars à l'association American Civil Liberties Union et à International Rescue Committee (IRC), organisation d'aide aux réfugiés.

«C'est une période qui demande notre générosité, notre attention et notre impatience», a déclaré le directeur général d'UTA Jeremy Zimmer dans un memo à ses centaines d'employés, rapporte le Hollywood Reporter.

«Notre monde est meilleur grâce aux interactions entre artistes, aux échanges d'idées et à l'expression créative. Si notre nation cesse d'être un endroit où les artistes peuvent s'exprimer librement, alors nous cessons, à mon avis, d'être l'Amérique», a-t-il ajouté.

La société voulait «exprimer l'inquiétude de la communauté créative face au sentiment anti-immigration aux États-Unis», a écrit Variety.

Lutter contre le terrorisme

Cette décision intervient alors qu'une cour d'appel de San Francisco étudie la demande de l'administration Trump de réinstaurer le décret migratoire du président, suspendu par un tribunal de Seattle, et qui interdit pour trois mois l'entrée aux États-Unis des ressortissants de sept pays musulmans.

Le décret, que le président Trump présente comme destiné à lutter contre le terrorisme, a fait scandale à travers le monde, provoqué des manifestations et créé le chaos dans les aéroports. Il interdit également pour quatre mois l'entrée dans le pays aux réfugiés - pour une durée indéfinie en ce qui concerne les Syriens.

UTA représente notamment l'Iranien Asghar Farhadi, en lice pour un second Oscar du meilleur film étranger avec son film Le Client, qui a dit qu'il n'assisterait pas à la cérémonie du 26 février afin de protester contre le décret visant notamment son pays.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer