Claudine Mercier, polie mais politique

Claudine Mercier entame un cinquième spectacle solo où... (La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Claudine Mercier entame un cinquième spectacle solo où elle conjugue à nouveau stand-up, personnages, imitations et musique. Et un zeste de politique, prévient l'humoriste.

La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Exit le nom de famille, Mercier. Ne reste, pour son cinquième spectacle solo, qu'un prénom : Claudine, «tout simplement».

«J'imagine qu'après 25 ans de carrière, les gens savent qui est Claudine l'humoriste. [...] Et puis, il y avait un côté sympathique, accessible que j'aimais», justifie Claudine Mercier, en avouant avoir toujours eu de la misère à titrer ses spectacles, au contenu systématiquement «trop varié» pour être résumé en trois ou quatre mots.

Ce cinquième one woman show - qu'elle présentera à la Salle Albert-Rousseau les 26 et 27 avril - ne dépareille pas, balançant entre imitations, stand-up et personnages. Auxquels s'ajoute une petite couche de comédie musicale.

Après avoir pris une «sabbatique» de plusieurs années, à l'issue de sa tournée Dans le champ, l'humoriste a fait le plein d'anecdotes. Claudine ose se livrer de façon un peu plus «personnelle». Elle se permet surtout de tutoyer un rire plus politisé que par le passé.

«Je parle de ma place en humour, et aussi de ce qui me préoccupe quand j'écoute les nouvelles, l'investiture de Trump, l'environnement, le féminisme... mon regard sur la vie et la "chose sociale". Ce que j'observe de la société. [...] Je donne mon avis sur des sujets comme le voile, la chirurgie plastique, le terrorisme ou Justin Trudeau.»

À l'en croire, le «rêve» de Claudine Mercier a toujours été de faire de «l'humour social». La Québécoise ne cache pas son admiration pour Bill Maher, et «l'influence» qu'exerce sur elle le journaliste-humoriste américain reconnu pour ses commentaires sociaux. «J'ai soif de dire des choses comme ça. C'est sans doute l'âge qui fait ça», indique Claudine Mercier, parvenue à 55 ans.

Tentée par l'humour politique

Bien qu'elle ne soit pas associée à l'humour politique, elle précise être tentée par cette avenue depuis longtemps. Un de ses personnages fétiches, La petite fille, permettait à Claudine Mercier de se frotter à «des jokes à saveur sociale», en traitant notamment de divorce et d'environnement.

«De temps en temps, je glissais des blagues politiques dans mes spectacles. J'avais la volonté d'en faire [davantage], mais je n'y arrivais pas. Je n'aime pas quand l'humour a un petit côté moralisateur. En fait, plus ma carrière avançait, plus j'essayais. Cette fois, je pense que je suis arrivée à un bon résultat, [même si] j'ai encore des croûtes à manger» avant d'atteindre l'aisance et la (ou l'im)pertinence «de Bill Maher ou de Guy Nantel».

La petite fille reprend d'ailleurs du service au sein de ce nouveau matériel. Un peu pour rire des Pokémon, mais aussi pour «parler de coupures dans les écoles et du système de santé».

Shannon, échec et cash

Un autre personnage fétiche revient. Pour «donner une conférence sur le bonheur», précise son interprète, qui en profite pour plaisanter autour du «nouveau phénomène des coachs de vie». Pour devenir conférencière spécialiste ès réussite, ou du moins ès résilience, aucun personnage n'était mieux placé que Shannon.

«C'est quelqu'un qui a vécu bien des échecs dans la vie, alors c'était logique qu'elle se demande "Qu'est-ce que je pourrais faire avec ça?" Elle tape deux mots-clé à l'ordinateur : échec et faire du cash... et ça lui donne conférence»,  retrace la biographe Claudine Mercier. Shannon n'a pas besoin de diplôme : «Quand c'est la quatrième fois que tu te fais résilier ton contrat de travail, tu peux dire que t'es spécialiste en résilience», ajoute-t-elle en pouffant de rire.

De Ginette à Safia

Bien sûr, l'humoriste ne pouvait pas résister à l'envie de se glisser dans les voix d'autres personnalités publiques. Et ce, même si elle reconnaît que le risque est de plus en plus grand : «Dans les imitations, on marche toujours sur des oeufs, à cause du politiquement correct.»

Cela ne l'empêche pas de parodier l'émission En direct de l'univers, son animatrice France Beaudoin, son invitée Ginette Reno, et quelques visiteuses de la trempe de Marjo, Stéphanie Lapointe et autres Pétula Clark. Mais Claudine Mercier a la moquerie gentille, s'interdisant toute forme de méchanceté et de vulgarité.

À ce bloc d'imitations surnommé «Patrimoine québécois» s'ajoute un «Bloc actuel», où se relaieront, à gorge déployée, Safia Nolin, Charlotte Cardin, Sia et Coeur de pirate. «J'aime beaucoup [faire des jeunes]. Je danse un peu, je caricature leur façon de bouger.» Quand elle cherche à renouveler ses parodies, la grande difficulté n'est pas le jeu physique ou vocal, mais de bien choisir la cible. «Avec la multiplication des plates-formes, aujourd'hui, c'est beaucoup plus difficile de trouver des dénominateurs communs. On est loin de l'époque où, si je faisais Mitsou, tout le monde la reconnaissait!» compare-t-elle.

L'humoriste se paie la traite en terminant son spectacle en chanson. Un plaisir de jeunesse assumé pour celle qui, en 1990, faisait ses premiers pas sur scène au sein du groupe a capella comique Les Artishows (au côté de Chantal Lamarre). Elle préfère toutefois ne rien dévoiler de cette «surprise musicale», sinon pour dire qu'il ne s'agit pas d'une parodie.

Claudine Mercier s'avoue peu branchée sur les médias sociaux. Et guère intéressée à multiplier les apparitions au petit écran. «Quand je ne suis pas en show, je n'ai rien  à vendre, alors je ne vois pas l'intérêt, ou je ne ressens pas le besoin, d'aller me montrer à la télévision. C'est peut-être un peu naïf de ma part, mais je suis plutôt du genre à disparaître deux ans» après chaque tournée.

 

Vous voulez y aller?

  • Qui : Claudine Mercier
  • Quoi : Claudine
  • Quand : 26 et 27 avril
  • Où : Salle Albert-Rousseau
  • Billets : 55 $
  • Tél. : 1 877 659-6710

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer