Le second souffle de Jonathan Roy

Jonathan Roy se produisait au Cercle, jeudi, pour... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Jonathan Roy se produisait au Cercle, jeudi, pour célébrer la parution de son album Mr. Optimist Blues.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Jonathan Roy pourrait bien avoir touché le gros lot en s'associant à Corey Hart. Jamais le matériel original de l'ancien hockeyeur n'a aussi bien fonctionné que maintenant.

C'était soir de fête pour Jonathan Roy, hier, au Cercle. Il montait en effet sur les planches pour célébrer la sortie de son quatrième album, Mr. Optimist Blues, qui paraît aujourd'hui, le 20 janvier. Son premier, corrigerait-il. C'est d'ailleurs ce qu'il a indiqué, voulant visiblement mettre de côté les enregistrements sur lesquels il s'est fait les dents entre 2009 et 2011. Il est vrai qu'il a énormément progressé depuis ses débuts : c'est un Roy avec de l'aplomb, confiant dans les airs qu'il défendait, qui s'est pointé au micro, avec une voix juste.

Accompagné de quatre musiciens compétents, il a tout de suite plongé dans son nouveau matériel, où la pop côtoie le reggae et la folk. Entre deux titres, il était à l'aise pour jaser avec le public sans miner le rythme de son spectacle. Il a notamment dédié la ballade Good Things à sa mère, soulignant comment il était difficile de passer à travers une dépression, comme il a dédié Fly à sa petite soeur.

«Comment trouvez-vous mes nouvelles chansons?» a-t-il demandé. La foule a approuvé : les lieux étaient fort remplis et l'accueil très chaleureux. Il faut dire que les pièces, dont plusieurs ont été écrites par Corey Hart, sont efficaces, en particulier You're My Ace et, surtout, son hit Daniella Denmark, qui a installé la fête dans les lieux en fin de programme. À cela se sont ajoutés des reprises, allant de Prince à The Eurythmics qui, à défaut d'être transcendantes, n'ont pas trop juré dans l'ensemble.

Le tour de chant d'à peine une heure était court, mais c'est un nouveau début, n'est-ce pas? Et c'était davantage un lancement d'album qu'un spectacle officiel... Parions que Roy reviendra à Québec avant longtemps.

Laurence Castera

L'ancien candidat de La voix Laurence Castera s'est chargé de chauffer les planches. Armé de sa seule guitare, le musicien a proposé une poignée de chansons qui se retrouveront sur un album à paraître à la mi-février. Il n'a pas eu la tâche facile. Et il ne s'est pas tellement aidé non plus. Le public était très bavard, et Castera a opté pour du matériel feutré, où les ballades étaient hautement majoritaires. Mais il ne s'est pas laissé démonter et a su garder le sourire. Si ses interventions échevelées auraient gagné à être davantage préparées, il a réussi à établir un contact avec une partie de la foule et même à lui faire baisser le ton. Au fil d'arrivée, quand il a sorti sa seule pièce véritablement rythmée, il avait réussi à en convertir plusieurs...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer