Cirque du Soleil: des psys auprès de l'équipe de Luzia

Un artiste, lors d'une présentation du spectaclie Luzia,... (Archives La Presse canadienne, Chris Young)

Agrandir

Un artiste, lors d'une présentation du spectaclie Luzia, à Toronto, en juillet. Les spectacles de San Francisco ont été annulés après un accident qui a coûté la vie au fils du cofondateur du Cirque.

Archives La Presse canadienne, Chris Young

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
San Francisco

L'équipe du spectacle Luzia du Cirque du Soleil a annulé ses représentations prévues jusqu'à vendredi à San Francisco et a embauché des psychologues pour conseiller son personnel à la suite de l'accident ayant tué un technicien québécois, plus tôt cette semaine.

Le spectacle, à l'horaire pour les huit prochaines semaines dans la ville américaine, devrait cependant reprendre éventuellement.

Le grand patron du Cirque, Daniel Lamarre, a précisé qu'Olivier Rochette, 42 ans, avait été tué mardi soir lorsqu'il a été atteint par la chute d'une nacelle télescopique pendant le montage du spectacle. Le Québécois, père de quatre enfants, était le fils de Gilles Ste-Croix, l'un des fondateurs du Cirque du Soleil. Il travaillait au Cirque depuis plus de 20 ans, selon M. Lamarre.

«C'est une tragédie, c'est certain, a-t-il ajouté. La communauté tout entière du Cirque du Soleil est en deuil en ce moment.»

Daniel Lamarre a indiqué que les représentations reprendraient lorsque les psychologues jugeront que les artistes et techniciens sont prêts.

«Je voulais communiquer à nos artistes et nos techniciens que je ne déciderai pas du moment où ils remonteront sur scène, a-t-il expliqué. Une équipe de psychologues évaluera quotidiennement leurs réactions. Les experts nous le diront.»

La police et les enquêteurs de la division de la santé et sécurité au travail de la Californie enquêtent sur les causes de l'accident.

«Nous allons évaluer la situation, comprendre ce qui s'est produit et s'il y a des recommandations pour que nous puissions améliorer les mesures de sécurité, nous les suivrons, a assuré M. Lamarre. La réalité, c'est qu'un accident est un accident, et c'est bien malheureux.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer