Prix d'excellence des arts et de la culture: 30 ans plus tard

Le prix spécial 30e anniversaire a été remis au... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le prix spécial 30e anniversaire a été remis au MNBAQ pour la réalisation du nouveau pavillon Pierre-Lassonde.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La 30e cérémonie de remise des Prix d'excellence des arts et de la culture était une belle occasion, chiffre rond oblige, d'évoquer combien le milieu artistique de Québec s'est développé depuis les années 80. À travers les élans de solidarité et quelques appels aux réinvestissements en culture, les nommés avaient surtout rendez-vous pour célébrer.

Nicolas Jobin, l'animateur de la soirée, a profité de l'occasion pour faire des aller-retour humoristiques dans l'histoire des Prix d'excellence des arts et de la culture. «C'est une cérémonie pas très cérémonieuse qui se déroule comme une fête de famille», écrivait un critique en 1987. Trente ans plus tard, la même ambiance demeure, même si la mécanique est bien huilée.

L'animateur s'est même permis un saut dans le futur : «L'an prochain sera le gala Robert Lepage, qui raflera tout avec 887. Les gens du Conseil de la culture pensaient d'ailleurs rebaptiser le gala avec son nom.»

Des prix totalisant 27 500 $ ont été remis par neuf organismes engagés dans le domaine des arts et de la culture.

Un prix spécial 30e anniversaire a été remis au Musée national des beaux-arts du Québec pour la réalisation du nouveau pavillon Pierre-Lassonde et pour la manière décisive dont il influence le développement culturel et le circuit touristique de la région de la Capitale-Nationale. Un trio féminin de l'équipe des communications est venu recevoir le prix, puisque la directrice Line Ouellet et le directeur du marketing sont présentement à Paris.

Le Conseil de la culture a remis le prix du développement culturel, ex aequo à Catherine Gaumond, directrice du musée et des archives du Monastère des Augustines, et à Bernard Gilbert, directeur de la Maison de la littérature et du festival Québec en toutes lettres. Celui-ci a rappelé qu'il avait été finaliste en 1994, pour la fondation du Carrefour international de théâtre de Québec.

Le prix du rayonnement international a été remis aux cinéastes Mélanie Carrier et Olivier Higgins pour le film Québécoisie. «Nous voulions mieux comprendre notre méconnaissance des Premières Nations, en pensant que ce serait un sujet très local», a formulé Mme Carrier. Le film a finalement été présenté dans plus d'une centaine d'évènements internationaux.

Arts visuels

Aline Martineau, gagnante du Videre Reconnaissance en arts... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 2.0

Agrandir

Aline Martineau, gagnante du Videre Reconnaissance en arts visuels

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Carole Baillargeon a raflé le prix Hommage en métiers d'art. L'artiste textile, qui flirte avec la scénographie et les arts visuels, a dénoncé les compressions budgétaires qui menacent la survie des écoles-ateliers, qualifiant l'originalité des créateurs en métiers d'art de «rempart contre l'uniformisation des produits culturels». Le prix Émergence en métiers d'art a été remis au luthier-guitare Benoit Lauzé.

Le prix Videre Création a été remis au peintre Martin Bureau pour son exposition Check Engine présentée à la Galerie 3, où il créait des allégories alliant des loisirs extrêmes et des humains vivant des situations extrêmes. Il avait remporté le prix Videre Relève en 2003, décerné cette année à Charles-Étienne Brochu pour Heureux ensemble présenté à L'OEil de poisson, et espère bien remporter dans plusieurs années le prix Videre Reconnaissance, remis cette fois à Aline Martineau. L'artiste polyvalente a présenté une expo solo à la Maison Hamel-­Bruneau cette année et a exprimé le rêve de voir naître une maison des arts visuels à Québec.

Théâtre 

Hugues Frenette a raflé le prix de la... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

Hugues Frenette a raflé le prix de la mise en scène pour Qui a peur de Virginia Wolfe? à La Bordée.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Contrairement à d'autres années où certaines productions théâtrales raflaient trois ou quatre prix, les sept prix de 2016 auront permis de récompenser sept productions, présentées dans les quatre théâtres de Québec.

Les acteurs couronnés sont David Bouchard (relève) pour le rôle de Chris dans Épicerie à Premier Acte, Vincent Champoux (rôle de soutien) pour son rôle de Jean dans Sauver des vies à Premier Acte et Christian Michaud (premier rôle) pour son interprétation de Bousille dans Bousille et les justes à La Bordée. «Pour vrai, j'y croyais vraiment pas», a laissé tomber le lauréat, qui était en compétition avec Robert Lepage dans Quills et Lorraine Côté dans Qui a peur de Virginia Wolfe?

D'autres artisans des deux pièces ont tout de même remporté des prix. Christian Fontaine, Jean-Pierre Cloutier et Robert Lepage (absent puisqu'il prépare la présentation de L'amour de loin au Metropolitain Opera) ont été récompensés pour la scénographie de Quills, au Trident. Hugues Frenette a remporté le prix de la mise en scène pour Qui a peur de Virginia Wolfe? à La Bordée. «Un mandat presque impossible, entre vous et moi, c'est un monstre!» a commenté le metteur en scène.

Josué Beaucage a remporté un prix pour la musique originale de Bousille et les justes, Mona Eliceiry, pour la conception des costumes de Trois nuits avec Madox à Premier Acte et Mathieu C. Bernard pour les éclairages de S'aimer au Périscope.

Le prix Videre Création a été remis au... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 4.0

Agrandir

Le prix Videre Création a été remis au peintre Martin Bureau pour son exposition Check Engine présentée à la Galerie 3.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Lévis, nouveau partenaire

La Ville de Lévis, un nouveau partenaire des Prix d'excellence des arts et de la culture cette année, a souligné le travail de la Maison natale de Louis Fréchette, qui a aménagé un nouvel espace dédié au conte, réalisé une exposition permanente et une série destinée aux jeunes. La Ville de Québec a quant à elle souligné la place unique qu'occupe le Club musical de Québec dans le milieu culturel et ses efforts pour diversifier son public à l'occasion de son 125e anniversaire.

La Fondation de l'Opéra de Québec a souligné le dévouement de Nathalie Magnan, qui est l'artisane des opéras pour enfants présentés au Festival d'opéra de Québec. L'Institut canadien a récompensé l'auteur, concepteur de spectacles et cofondateur de Rhizome Simon Dumas.

La Chambre de commerce et d'industrie de Québec a récompensé SpeedMedia pour son soutien à la fondation Sourdine, le Fairmont Château Frontenac pour son soutien au Défilé de la Saint-Patrick de Québec ainsi que le notaire Claude Robitaille pour son soutien au Théâtre du Trident.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer