Leonard Cohen inhumé à Montréal

Leonard Cohen a été enterré selon le rite... (La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Leonard Cohen a été enterré selon le rite traditionnel juif aux côtés de ses parents et de ses grands-parents au cimetière Shaar Hashomayim, à Westmount.

La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Leonard Cohen, décédé lundi à Los Angeles, a été inhumé jeudi à Montréal aux côtés des défunts de sa famille, ont rapporté vendredi des médias locaux citant la congrégation juive Shaar Hashomayim.

«Hineni, hineni, My Lord» (Me voici mon Dieu, en hébreu) et d'autres paroles de la chanson You want it darker de son dernier album paru en septembre, ont accompagné l'inhumation du poète et musicien au cimetière juif Shaar Hashomayim sur les versants du Mont-Royal au coeur de Montréal, sa ville natale.

Les extraits de cette chanson «ont été prononcés jeudi au lieu de sépulture de Leonard Cohen, où reposaient déjà les membres de sa famille», selon le communiqué du rabbin Adam Scheier reproduit par le journal La Presse.

«C'était le souhait de Leonard d'être enterré selon le rite traditionnel juif aux côtés de ses parents», selon le communiqué de la congrégation Shaar Hashomayim, implantée dans le quartier de Westmount où Leonard Cohen est né le 21 septembre 1934 dans une famille juive aisée.

C'est également le lieu de sépulture de ses grands-parents et arrières grands-parents.

La déclaration indique que Leonard Cohen a entretenu «un lien spirituel, musical et familial avec la synagogue de sa jeunesse», située à Westmount.

Décédé lundi

L'annonce de son décès a été faite après son inhumation dans l'intimité de ses proches. La biographe de l'artiste, Sylvie Simmons, a précisé que le chanteur était mort lundi.

«Mon père est mort paisiblement dans sa résidence de Los Angeles, en sachant qu'il avait terminé ce qu'il considérait comme l'un de ses plus grands disques», a quant à lui déclaré le fils du poète, Adam Cohen.

«Il a écrit jusqu'à ses tout derniers moments avec son style d'humour unique», a ajouté Adam Cohen.

Pour Jim Corcoran, qui habitait près de chez lui à Montréal, mais qui avoue avoir toujours été trop timide pour l'aborder, Leonard Cohen représente une élégance, une rigueur, une discipline, une profondeur et une inspiration. Il ajoute qu'il fait maintenant partie des grands disparus. 

«Ce que j'ai aimé, surtout, de Leonard Cohen, c'est que c'est un poète d'abord, qui n'a pas modifié son oeuvre pour accommoder la chanson. Sa chanson est d'une poésie merveilleuse, et je trouve que l'héritage de Leonard Cohen, c'est d'offrir presque à lui seul cette qualité de poésie en chanson. Ses mélodies sont accessibles, ses textes sont profonds et inspirés et pour moi, ça me comble», a confié le chanteur en entrevue avec La Presse canadienne.

Hommage

De nombreux admirateurs du poète montréalais lui ont rendu hommage en déposant gerbes de fleurs, chandelles ou petits mots devant la porte de sa maison de brique de la rue Vallières. Jim Corcoran prévoit lui aussi aller y faire un tour.

Le vice-président à la programmation du Festival international de jazz de Montréal, Laurent Saulnier, a eu la chance de rencontrer Leonard Cohen pour des entrevues alors qu'il était journaliste, et il se souvient de lui comme d'un homme généreux à la voix d'or, qui aura permis à Montréal de se tailler une place sur la carte géographique musicale mondiale.

«J'ai souvent l'impression que la première chose qui marque tout le monde qui a entendu, qui a écouté M. Cohen, c'est sa voix. [...] Cette voix est complètement unique, mais, en même temps, plus on écoute M. Cohen, plus on creuse dans son oeuvre, il y a plein d'autres choses qui peuvent nous toucher, ses textes, sa musicalité, ses mélodies, c'est vraiment quelqu'un qui était hors du commun.»

Une exposition intitulée Leonard Cohen : une brèche en toute chose se tiendra au Musée d'art contemporain en 2017. L'exposition sera inaugurée le 9 novembre et coïncidera avec le premier anniversaire du décès du poète.

Réactions mondiales

Par ailleurs, l'annonce du décès de Leonard Cohen a été accueillie avec tristesse un peu partout dans le monde. «Pour plusieurs d'entre nous, Leonard Cohen était le plus grand auteur-compositeur entre tous. Complètement unique et impossible à imiter, même si on essayait très fort», a déclaré le chanteur Nick Cave.

«Quiconque regarde une page blanche et tente d'écrire une chanson s'assoit dans l'ombre de la montagne qu'était Leonard Cohen», a commenté le chanteur Peter Gabriel.

«Leonard Cohen est rentré à la maison, mais il vivra toujours à travers ses chansons. Merci, Leonard», a quant à lui indiqué Jon Bon Jovi.

«Leonard Cohen était unique - un homme géant et un auteur-compositeur brillant. Irremplaçable. Je l'aimais, lui et sa merveilleuse musique», a exprimé Elton John.  

Avec AFP

Partager

À lire aussi

  • <i>So long, Leonard</i>

    Sur scène

    So long, Leonard

    BILLET / La nouvelle est arrivée comme une gifle. Douloureuse et grossière. Rien à voir avec la poésie ou la subtilité propre à celui qu'elle... »

  • La voix de Leonard Cohen s'est tue

    Sur scène

    La voix de Leonard Cohen s'est tue

    «C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons que le poète, auteur-compositeur et artiste légendaire Leonard Cohen est décédé. Le monde... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer