Carte blanche inspirée pour Marie-Josée Lord

Pendant la première partie, qui regroupait des pièces... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Pendant la première partie, qui regroupait des pièces classiques et impliquait l'orgue, tous les chanteurs du choeur des Rhapsodes et la soprano Marie-Josée Lord étaient logés au jubé, derrière les spectateurs.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / L'International des musiques sacrées de Québec s'est terminé sur un point d'orgue, dimanche, avec l'émouvant mariage des voix de Marie-Josée Lord et du choeur des Rhapsodes, dans l'église Saint-Roch.

Pendant la première partie, qui regroupait des pièces classiques et impliquait l'orgue, tous les chanteurs étaient logés au jubé, derrière les spectateurs. La configuration inusitée (du moins pour ceux qui ne fréquentent pas assidument l'église) nous obligeait à nous concentrer uniquement sur la musique.

J'avoue avoir eu de la difficulté à apprécier pleinement la première pièce, Kaddish, de Ravel, malgré la voix texturée de Marie-Josée Lord. Il a fallu fermer les yeux pour faire abstraction de la lumière vive et de la décoration chargée de l'église. Les claires envolées de Let the Bright Seraphin, de Handel, puis l'entrée du choeur pour Laudate Dominum, de Mozart, étaient toutefois si belles, si prenantes, et résonnaient si bien dans l'immense église qu'il n'y avait plus que la musique. Chaque pièce nous attirait un peu plus vers la félicité.

Lorsque le choeur a entonné, a cappella, O crux Gloriosa, de Guillaume Boulay, dans une chaîne où les voix aigües et les voix graves se relancent en boucle, on a pu apprécier toute la clarté, la précision et l'ampleur des voix des Rhapsodes. La prière extraite de l'opéra Cavaleria Rusticana, qui éclate en une finale rayonnante, a valu, avec raison, une longue ovation aux interprètes.

«La musique adoucit les moeurs»

Marc D'Anjou a laissé l'orgue pour le piano pour la seconde partie, où les chanteurs, dirigés par David Rompré, ont pu se placer devant les spectateurs. «La musique adoucit les moeurs. Quand on peut prier, c'est encore mieux», a lancé Marie-Josée Lord, tout sourire. La soprano a montré toutes les couleurs de sa voix en entonnant des airs plus récents, majoritairement en anglais. Elle a pris le temps de raconter l'histoire du négrier qui a composé Amazing Grace et a laissé couler quelques larmes, lorsque la foule a accepté de chanter avec elle.

Le rappel a pris l'allure du générique d'un film à la fin heureuse, avec You Raise Me Up, qui a fait remonter le choeur auprès de la soliste.

Le concert, varié, émouvant et rythmé, a bien montré comment la voix humaine peut nous donner l'impression de quitter le banal pour s'approcher du sublime.

Budget équilibré et festival devancé

L'International des musiques sacrées de Québec revenait cette année en formule plus modeste, après avoir pris une pause l'an dernier. En début de concert, le président du C. A., Guillaume Boulay, a annoncé que le festival avait atteint l'équilibre budgétaire et serait de retour en 2017.

«Vendredi après-midi, les ventes de billets nous confirmaient que nous ne ferions pas de déficit», a-t-il précisé au Soleil. Le festival continuera dans la même voie que cette année en offrant une formule condensée et en misant sur des partenariats avec les ensembles de Québec. «On refera certainement une formule carte blanche, comme avec Marie-Josée Lord», indique M. Boulay.

Le public a été au rendez-vous et le concert de vendredi, à la Chapelle du Monastère des Augustines, a été présenté à guichet fermé. «Les gens aiment découvrir de nouveaux lieux auxquels ils ont peu souvent accès et nous continuerons certainement dans cette voie», souligne le président. Il a aussi annoncé que le festival se déplacera la première fin de semaine complète de septembre, «avant que nos partenaires comme les Violons du Roy et l'OSQ aient débuté leur saison».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer