Charles Aznavour, pour la nostalgie

Si Charles Aznavour, l'homme, est indéniablement jeune de... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Si Charles Aznavour, l'homme, est indéniablement jeune de ses 92 ans, on ne peut pas nier non plus que le poids des années se fait sentir dans sa qualité d'artiste de variétés.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / À bien des égards, le spectacle qu'a offert Charles Aznavour au Centre Vidéotron dimanche a laissé un goût doux-amer. Parce que les fans, nombreux, avaient des raisons de se réjouir de revoir en personne ce monument de la chanson française. Mais aussi parce que sa prestation, propulsée par la nostalgie, a souvent mis en exergue les traces laissées par le temps qui fuit.

À 92 ans, Charles Aznavour s'est lancé dans une nouvelle tournée internationale. À un âge où la majorité des gens ont pris leur retraite ou passé l'arme à gauche, le chanteur poursuit sa route avec une énergie peu commune. «Je suis entré dans le cinquième âge. Et j'espère aller comme ça jusqu'au sixième et au septième âge. Je ne suis pas entré dans la vieillesse, la porte était fermée», a-t-il lancé à la blague vers la fin d'un programme de 25 chansons «d'hier, d'avant-hier et d'antan», comme il les a présentées. 

Loin d'essayer d'occulter son âge, Aznavour joue cartes sur table en confiant que sa vue n'est plus ce qu'elle était, qu'il n'entend plus très bien non plus et, surtout, qu'il n'a plus de mémoire. C'est pourquoi il se sert d'un télésouffleur pour se remémorer les paroles de ses chansons et qu'il garde tout près une chaise qu'il a occupée à plusieurs moments de la soirée... Il a d'ailleurs bien fait rire le public en soulignant que les installations du Centre Vidéotron sont si neuves que les planches sont encore glissantes. «Chaque fois que je veux m'asseoir, je me demande si je vais m'asseoir par terre. La prochaine fois, vous serez gentils de mettre un caoutchouc», a-t-il blagué en montrant les pattes de sa chaise. 

Si Charles Aznavour, l'homme, est indéniablement jeune de ses 92 ans, on ne peut pas nier non plus que le poids des années se fait sentir dans sa qualité d'artiste de variétés. Quand même loin d'être embarrassante, la prestation plutôt statique qu'il a offerte dimanche n'avait pas non plus l'éclat qu'on aurait attendu il n'y a pas si longtemps. La voix a perdu du coffre et a dérapé à quelques reprises au Centre Vidéotron : Mourir d'aimer a été passablement écorchée, l'Ave Maria n'aurait pas été grand-chose sans le soutien des choristes et il n'y a pas que Venise qui était triste dans la version italienne Com'è triste Venezia, particulièrement chevrotante. 

Ses fans n'ont toutefois pas semblé lui en tenir rigueur. Ils étaient là pour le voir et pour célébrer les souvenirs associés à ses chansons. Et comme lui-même confesse un attrait pour la mélancolie et la nostalgie, c'est plutôt à ce chapitre que la rencontre a été fructueuse. S'il s'est gardé le privilège d'interpréter des compositions récentes - dont la toute nouvelle L'amour fait mal -, il ne s'est pas fait avare de vieux succès, dont plusieurs ont été acclamés dès les premières notes : Mes emmerdes, Hier encore, Les plaisirs démodés, Les deux guitares, La bohème et Emmène-moi, qui a mérité l'ovation finale. 

Le son au Centre Vidéotron

Le spectacle de dimanche a une nouvelle fois démontré qu'il reste du travail à faire pour améliorer la qualité d'écoute au Centre Vidéotron. Dans les spectacles rock ou pop forts en décibels, ça passe encore. Mais dans les concerts plus «intimes» ou moins amplifiés, ça demeure laborieux. Comme à la Symphonie hivernale de Louis-Jean Cormier, les spectateurs assis près de la première coursive ont eu de quoi rager dimanche soir.

Outre la horde de retardataires et les interventions de placiers bien intentionnés, mais pas toujours discrets, nous avons encore eu droit aux éclats de voix venus des bars et des concessions alimentaires pendant les segments plus doux du spectacle, qui ont aussi souvent été livrés sur fond des séchoirs à mains des salles de bain. On a déjà entendu plus harmonieux, disons...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer