Le Festival La Virée plus international que jamais

Yves Lambert et son groupe se produiront samedi... (Collaboration spéciale Gilles Gagné)

Agrandir

Yves Lambert et son groupe se produiront samedi soir.

Collaboration spéciale Gilles Gagné

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Gilles Gagné</p>
Gilles Gagné

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Carleton-sur-Mer) Le 16e festival La Virée s'amorce vendredi avec la plus forte touche internationale de son histoire, puisque des musiciens traditionnels ou des conteurs du Danemark, de l'Irlande, des États-Unis et de la France rejoindront les groupes québécois et acadiens à Carleton-sur-Mer, en Gaspésie.

Fêtant ses 35 ans de scène, le groupe danois V. Poulsen's Kapel se produira samedi soir, tout juste avant le trio d'Yves Lambert. L'autre collaboration transatlantique prendra l'affiche dimanche soir, alors que la troupe de danse ZOGMA partagera les planches avec des artistes irlandais pour présenter Sokalo Remix.

La violoneuse américaine Lisa Ornstein jouera quant à elle avec deux vieux routiers de la musique traditionnelle québécoise, André Marchand et Normand Miron, des Charbonniers de l'enfer, pour former l'ensemble Le bruit court sur la ville, samedi après-midi.

Le Français François Épiard aura de son côté carte blanche pour présenter ses contes, dimanche, pendant le 5 à 7.

«Nous avons 10 groupes cette année. Nous avons eu en fait tous les groupes que nous voulions», résume Samuel Téguel, de La Virée, pour exprimer sa satisfaction devant le programme offert.

Vendredi, le groupe Bon débarras, appuyé par Yaëlle Azoulay, animera la Veillée de danse traditionnelle, au Centre de congrès de la Gaspésie. Bourré d'joie et la Fanfare Monfarleau se produiront également, respectivement au Quai des arts, où la plupart des spectacles sont présentés, et au Naufrageur.

Gigue et marché public

La Virée présente aussi un atelier de gigue samedi matin, avec l'Acadienne Mylène Comeau, de Nouvelle-Écosse, suivi par un atelier d'instruments à cordes. ZOGMA s'occupera du 5 à 7 ce même jour, toujours selon le concept de carte blanche.

Des ateliers de cirque, les Comptines et bottines clandestines, pour les plus jeunes, la rencontre folklorique du dimanche après-midi et une visite du cimetière de Carleton-sur-Mer, une activité fort populaire, occupent aussi une place de choix au programme, entre autres.

La Virée ne saurait exister sans son marché public, de loin le plus grand en Gaspésie, ouvert samedi et dimanche de 10h à 17h. «Nous avons 56 participants cette année, un record», souligne Samuel Téguel.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer