Jonathan Cohen, nouveau chef des Violons du Roy

Jonathan Cohen... (Marco Borggreve)

Agrandir

Jonathan Cohen

Marco Borggreve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Violons du Roy ont trouvé un successeur à Bernard Labadie pour assurer la direction musicale de leur ensemble : Jonathan Cohen, qui a été nommé jeudi matin. Le chef britannique faisait partie des favoris depuis la tournée européenne de 2014, qu'il a dirigée au pied levé et pendant laquelle il avait conquis le coeur les musiciens. L'heureux élu nous a accordé une entrevue cette semaine.

Né en 1977, Cohen est à la fois chef associé de l'ensemble Les Arts Florissants, directeur artistique du Tetbury Festival et d'Arcangelo, un orchestre de chambre qui joue sur des instruments d'époque.

Depuis deux ans, les affinités grandissent entre Les Violons du Roy et Jonathan Cohen. «C'est un magnifique ensemble, avec des musiciens fantastiques. J'ai construit une très bonne relation avec les musiciens. Nous avons des buts, des manières de penser la musique et des esthétiques similaires», indique le chef.

Tout a commencé avec la tournée des grandes villes européennes en compagnie du pianiste français Alexandre Tharaud. Cohen avait accepté de bousculer son horaire pour remplacer Bernard Labadie, affecté par un lymphome.

«C'était la première fois que je les rencontrais. Ils jouaient un programme près de mon coeur, avec du Bach, du Mozart et du Haydn. Les Violons maîtrisaient vraiment bien la musique, avec beaucoup de style, ce qui est, je crois, un legs de Bernard Labadie. On a réinventé la musique chaque soir, on a voyagé ensemble, c'est une très bonne manière d'apprendre à se connaître», raconte-t-il.

Sa spontanéité et sa manière de diriger des concerts, d'une manière toujours un peu différente chaque soir, selon les émotions du moment, ont vraiment séduit les musiciens, qui multipliaient les compliments à la fin de la tournée, à Paris. Le chef, violoncelliste et claveciniste les a retrouvés pour deux concerts la saison dernière et la magie opérait visiblement toujours.

Mendelssohn, Schubert et Dvorřák

Le chef s'est bien gardé de dévoiler des noms de solistes qu'il aimerait ajouter à la liste de fidèles collaborateurs des Violons ou de révéler des projets musicaux trop précis. «Je veux collaborer avec les collaborateurs existants et amener certains de mes amis», a-t-il simplement indiqué. «J'aime l'idée de faire des séries, de raconter une histoire d'un concert à l'autre, de faire des liens. Mais c'est important aussi de savoir mettre l'accent sur ce qui sied le mieux à un soliste, plutôt que sur un programme particulier.»

Passionné de musique de chambre, mais également à l'aise dans divers répertoires allant de l'opéra baroque à la symphonie classique, Cohen avoue avoir un penchant pour la musique de la fin de la période classique et des débuts du romantisme; plus particulièrement Mendelssohn, Schubert et Dvorřák.

Il connaît très bien la scène européenne, a fait plusieurs tournées américaines, mais n'est venu pour la première fois à Québec qu'en 2014, pour répéter avant la tournée. «J'ai beaucoup aimé la ville et les Canadiens. Tout le monde semble gentil, relax et heureux au Canada. Et c'est une bonne chose de faire de la musique avec des gens heureux», expose-t-il, encore sur le nuage de ses premières impressions.

Le chef a hâte de mieux connaître le public québécois auquel il offrira quelques mots et des sourires, mais pas de grands discours préconcert. «Je n'aime pas quand les concerts se transforment en cours magistraux», indique-t-il. «Je ne suis pas doué pour expliquer les choses de manière académique, de toute manière. Mais parfois un sourire, quelques mots, ça suffit pour créer une connexion.»

Vidéo fournie par Radio-Canada

Unanimité chez les musiciens

Malgré une longue liste de critères, c'est finalement l'adhésion des musiciens qui a déterminé l'identité du nouveau chef des Violons du Roy.

Un comité composé de membres du conseil d'administration, de l'administration artistique et de deux musiciens avait été mis en place à l'été 2013. Il faut rappeler que le processus de recherche a commencé avant la maladie du chef fondateur Bernard Labadie, qui avait manifesté son intention de quitter la direction musicale des Violons.

Celui-ci approuve d'ailleurs chaudement la nomination de Jonathan Cohen. «Jonathan est un jeune musicien de grande envergure, promis à un brillant avenir, et il n'y a aucun doute dans mon esprit qu'il permettra aux Violons du Roy de poursuivre leur évolution et leur développement pour les années à venir», déclare-t-il.

Il y a eu un long travail pour définir le profil de la personne recherchée, indique Laurent Patenaude, directeur de l'administration artistique des Violons du Roy. «Nous voulions un bon musicien, mais aussi quelqu'un d'inspirant, quelqu'un qui a une stature internationale, quelqu'un dont le nom est déjà associé à une étiquette de disque, bref un joueur majeur.» Évidemment, les affinités musicales et humaines et la maîtrise du répertoire pesaient aussi dans la balance. «La liste était longue, mais Jonathan répondait parfaitement à nos attentes. C'est lui qui a fait le plus l'unanimité chez les musiciens, qui les a le mieux rassemblés», souligne M. Patenaude.

L'heureux élu aura un point sur lequel travailler pour créer une belle connexion avec le public de Québec : reprendre un peu d'assurance en français. «Il comprend très bien, il a travaillé à Paris, mais il est un peu gêné de le parler», explique M. Patenaude.

Le chef passera 10 semaines par an, réparties entre les tournées et les concerts à Québec et à Montréal, avec les Violons du Roy. On verra sa touche dans la saison 2018-2019, puisque la programmation de l'an prochain est déjà bien entamée. Il aura un premier contrat de trois ans, «il est donc lié aux Violons jusqu'en 2021, note M. Patenaude. Mais je ne crois pas qu'on va attendre le terme du contrat avant de poursuivre si tout se passe bien des deux côtés.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer