Ibrahim Maalouf: une trompette entre deux continents

Maalouf était attendu. L'artiste français, qui a déjà... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Maalouf était attendu. L'artiste français, qui a déjà un public fidèle outremer, a eu droit à un accueil des plus chaleureux à son entrée sur scène.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Pour sa première visite à Québec, Ibrahim Maalouf a proposé un périple jazz sur les traces de la diva égyptienne Oum Kalthoum. S'il avait avec lui un quintette de premier ordre, qui a donné lieu à des envolées virtuoses, le trompettiste français s'est fait un point d'honneur de toujours inclure la foule dans son aventure, assaisonnant, au besoin, sa performance d'une dose d'humour.

Avec la complicité de son pianiste Frank Woeste, Ibrahim Maalouf s'est appliqué à traduire dans le vocabulaire jazz l'un des grands succès de Kalthoum : Les mille et une nuits. Comme on pouvait le constater au Palais Montcalm, hier, cette lecture marie la note bleue américaine aux mélodies arabisantes et fait, bien sûr, une place particulière à l'improvisation.

Maalouf était attendu. L'artiste français, qui a déjà un public fidèle outremer, a eu droit à un accueil des plus chaleureux à son entrée sur scène. Tout de noir vêtu, espadrilles blanches aux pieds, il a d'abord pris le temps d'expliquer les particularités de la musique qu'il s'apprêtait à partager, soulignant que, dans sa livraison originale, la longue chanson de Kalthoum incitait à la danse.

Non, on n'a pas dansé dans la salle Raoul-Jobin, mais presque... C'est que, graduellement, la foule s'est laissée gagner par les mélodies répétées, suscitant la transe, mais aussi par la dimension décontractée du concert.

Grande cohésion

Maalouf et ses complices ont mis la table avec une très belle introduction, qui mettait de l'avant le saxophone chaleureux de Rich Margitza. Puis, on a pu découvrir la grande cohésion qui régnait au sein de l'ensemble. Clarence Penn, à la batterie, pouvait être une véritable tempête derrière ses fûts, sans le moindre effort, ou alors se faire subtil et imprévisible.

Plus discret, le contrebassiste Scott Colley n'en était pas moins précis - il a aussi démontré sa verve lorsqu'il avait ses moments sous les projecteurs. Idem pour le pianiste Frank Woeste, hautement mélodique.

Certes, l'improvisation jouait un rôle-clé dans Kalthoum, or Ibrahim Maalouf souhaitait qu'elle se fasse avec cohérence. Aussi pouvait-on sentir que les envolées des différents complices étaient encadrées dans la forme - souvent par un motif musical - et dans le temps, afin qu'on ne s'égare pas dans toutes les directions.

Maalouf a pris, à la manière de Kalthoum avant lui, un certain temps avant de se retrouver à l'avant-scène. Au fur et à mesure que la soirée a avancé, ses interventions se sont faites plus longues et plus débridées. On a pu apprécier ses inflexions particulières, sa manière de livrer les quarts de temps ou d'insérer des glissandos. Maalouf s'est aussi amusé avec les contrastes, soufflant gravement, pour ensuite visiter les aigus; faisant des bruits de bouche ou rythmant ses envolées avec la bague de son pouce sur son instrument, ce qui a incité le public à taper des mains à plus d'une reprise. À un certain moment, le leader a même invité les spectateurs à compléter ses lignes musicales en laissant des silences. Ceci lui a joué un tour en fin de programme lorsque certains ont recommencé le manège quand ce n'était plus prévu, lui arrachant un fou rire!

On s'est donc amusé autant qu'on aura été charmé par cette proposition musicale étoffée, qui a marié le Moyen-Orient et l'Occident. À en juger l'enthousiasme de la foule, ce premier passage en ville du musicien de 35 ans ne sera pas le dernier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer