Le chanteur populaire mexicain Juan Gabriel s'éteint

Juan Gabriel, connu pour ses tenues tape-à-l'oeil de... (Archives AP, Wilfredo Lee)

Agrandir

Juan Gabriel, connu pour ses tenues tape-à-l'oeil de type «mariachi», a été intégré au Temple de la renommée de la musique latine en 1996.

Archives AP, Wilfredo Lee

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Berenice Bautista
Associated Press
México

Le chanteur populaire mexicain, Juan Gabriel, une icône de la chanson en Amérique latine, a perdu la vie dimanche à l'âge de 66 ans.

Un responsable de ses relations de presse, Arturo de la Mora, a indiqué que le chanteur s'était éteint en fin d'avant-midi à sa résidence, sans donner de détails sur les causes du décès.

Le chanteur était toujours actif. Il avait livré son dernier spectacle vendredi, en Californie, et devait monter sur scène à El Paso, dimanche, ville texane située à la frontière avec le Mexique.

Ses plus grands succès, Hasta que te conoci (Jusqu'à ce que je te rencontre), Amor eterno (Amour éternel) et Querida (Chérie) ont occupé, tour à tour, le sommet des palmarès musicaux nationaux pendant une année entière suivant leur sortie.

Bon nombre de ses titres ont plus tard été repris par d'autres chanteurs populaires de l'Amérique latine et des États-Unis tels que Marc Anthony et Paul Anka.

Le président mexicain, Enrique Pena Nieto, a offert ses condoléances aux proches et à la famille de cette «grande icône musicale» nationale par le biais d'un tweet.

Plus de 1500 chansons

Juan Gabriel, dont le vrai nom est Alberto Aguilera, a été le premier artiste populaire à présenter un concert au Palais des Beaux-Arts de la capitale mexicaine, Mexico. Il n'a cessé d'attirer des foules à ses spectacles, notamment au Madison Square Garden, à New York, et au Kodak Theatre de Los Angeles.

Six fois nommé à la version latine des prix Grammy, le musicien, connu pour ses tenues tape-à-l'oeil de type «mariachi», a été intégré au Temple de la renommée de la musique latine en 1996.

Originaire du Michoacan - État situé à l'ouest de la capitale - Juan Gabriel a écrit plus de 1500 chansons. Son premier morceau a été composé à l'âge de 13 ans.

À 17 ans, l'adolescent d'une famille pauvre de 10 enfants a vécu en situation d'itinérance à Mexico alors qu'il tentait de percer sur la scène musicale. Il a été accusé de vol, emprisonné, mais rapidement libéré.

Juan Gabriel laisse dans le deuil quatre enfants qu'il avait eus avec une amie, Laura Salas. Le chanteur était un éternel célibataire, disait-il, mais aurait eu une liaison avec son ancien secrétaire, Joaquin Munoz.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer