Fête des chants de marins: les airs du large

Les Bretons de Ouf du Dyjau sont en... (fournie par la Fête des chants de marins)

Agrandir

Les Bretons de Ouf du Dyjau sont en visite à Saint-Jean-Port-Joli.

fournie par la Fête des chants de marins

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Les chants de marins sont des chants de voyage. Ce sont des refrains qui visaient à soutenir les marins lors des manoeuvres sur les bateaux, mais aussi des chansons qui portent la mélancolie des marins ou de ceux restés derrière, sur la terre», explique André Bois, président de la Fête des chants de marins.

Si ce grand rassemblement musical et maritime permet surtout d'entendre des Québécois, des Bretons et des Normands, puisque la Fête des chants de marins de Saint-Jean-Port-Joli est jumelée au Festival de Paimpol, en France, M. Bois aimerait pousser davantage ses explorations. «J'aimerais voir ce qui se fait en Angleterre et chez les Scandinaves. Des chants vikings, ce serait sûrement intéressant! Mais ce que je voudrais explorer un peu plus, c'est l'Acadie. On pourrait même lui dédier une édition», avance-t-il. Un premier pas vers l'Acadie sera fait cette année avec la venue de Sandra Le Couteur, originaire de l'île Miscou, qui revisite les légendes de son coin de pays sur son album Le phare.

Le trio californien Whiskey and Women mixera pour sa part la musique cajun, le blues, le rock'n roll et la musique celtique dans un amalgame qui promet d'être singulier. Le quintette québécois Les Charbonniers de l'enfer, qui chante a capella, sera en vedette le vendredi soir, alors que les Montréalais de Brise-Glace chanteront de nouveau la mer sur des rythmes bretons, irlandais, cajuns et manouches.

Les Bretons de Oufs de Dyjau, qui chantent accompagnés d'accordéon, de guitare, de banjo et de violon, et les Normands de Strand Hugg ont été recommandés par les organisateurs du Festival du chant de marin de Paimpol, qui sont les présidents d'honneur à Saint-Jean Port-Joli cette année. 

Le festival français, qui attire chaque deux ans plus de 100 000 amateurs de chants de marins, se déroule depuis 1989 dans le célèbre port morutier, tout décoré de fanions pour l'événement. Son petit frère québécois rassemble pour sa part environ 15 000 personnes chaque année et a conservé une saveur plus locale. «On remplit tout ce qu'il y a de chambres à Saint-Jean-Port-Joli et autour. Même les artistes sont hébergés chez l'habitant», note le président.

Valoriser le patrimoine 

Le festival fêtera ses 18 ans cette année en restant fidèle à son mandat initial : célébrer ce style musical inusité et valoriser le patrimoine maritime de Saint-Jean-Port-Joli, dans un contexte où le gouvernement fédéral abandonne les quais de village pour en laisser l'entretien aux municipalités.

«À Saint-Jean-Port-Joli, le quai, on en a fait un site touristique, avec la Vigie et le parc des Trois-Bérets et un sentier d'interprétation qui se rend à la marina. Ça devient le coeur touristique du village, alors qu'avant c'était l'église», indique M. Bois.

Nouveauté cette année : 10 chefs et producteurs de Saint-Jean-Port-Joli ont accepté de concocter des créations culinaires à partir de produits de la mer pour la Tablée maritime des chefs - malheureusement déjà complète - où se côtoieront pizza aux fruits de mer, crab cakes, moules, etc. le samedi soir. Les intéressés pourront se rabattre sur le souper-spectacle du mercredi soir à l'Auberge des Glacis de l'Islet, avec Sandra Le Couteur, ou choisir leur table préférée le jeudi soir pour entendre en rafale Whiskey and Women, les Of du Dyjau et Starnd Hugg, qui circuleront d'une scène à l'autre.

Plusieurs activités pour enfants (contes, course, création de voiliers et jeux gonflables) ainsi que des conférences sont au menu pendant la fin de semaine.

Le trio californien de Whiskey and Women mixera... (fournie par la Fête des chants de marins) - image 2.0

Agrandir

Le trio californien de Whiskey and Women mixera la musique cajun, le blues, le rock'n roll et la musique celtique. 

fournie par la Fête des chants de marins

Danser à l'aube

Fidèle à son habitude, la chorégraphe Chantal Caron propose pendant la Fête des chants de marins une nouvelle expérience entremêlant danse, fleuve et horizon. Elle convie cette fois les courageux spectateurs au lever du soleil pour un trajet immersif intitulé Le souffle de l'aube. Les visiteurs, guidés par la voix de Thierry Plante-Dubé, marcheront sur un sentier au bord du fleuve pour aller à la rencontre de trois danseuses (Marie-Ève Demers, Julia-Maude Cloutier et Marie-Maude Michaud), chacune placée dans un contexte différent et épousant poétiquement la nature environnante. La chorégraphe et fondatrice de la compagnie Fleuve Espace Danse mènera aussi une salutation au fleuve, le lendemain matin. Départ de la vigie, parc des Trois-Bérets, Saint-Jean-Port-Joli, le samedi 20 août à 6h30. L'activité est gratuite.

Vous voulez y aller?

  • Quoi: 18e Fête des chants de marins
  • Quand: du 17 au 21 août
  • : parc des Trois-Bérets de Saint-Jean-Port-Joli et d'autres lieux accessibles par navette
  • Info et billets: 1 866 598-9465 et www.chantsmarins.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer