L'année Céline de A à Z

Celine Dion performs in concert at the Bell... (La Presse Canadienne, Graham Hugues)

Agrandir

Celine Dion performs in concert at the Bell Centre in Montreal, Sunday, July 31, 2016. THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

La Presse Canadienne, Graham Hugues

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les derniers mois n'ont pas été de tout repos pour Céline Dion: entre le deuil de son mari et complice, les retours sur les planches très médiatisés à Las Vegas, la production d'un album francophone et la mise sur pied d'une tournée estivale, c'est une artiste à l'énergie renouvelée qui a pris la route en juin. Alors que la diva s'amène à Québec pour cinq concerts, retour en abécédaire sur une année haute en émotions.

A pour À la plus haute branche

C'est cette chanson, dont les paroles et la musique sont signées par Daniel Picard, qui a été choisie pour figurer sur l'album de Céline Dion au terme d'un appel lancé aux auteurs-compositeurs de la francophonie. Vingt-cinq pièces avaient été ciblées et soumises au vote des internautes.

B pour bonheur

C'est une Céline Dion heureuse qui a renoué avec le Québec cet été. Après sa première montréalaise, le 31 juillet, elle a fait ressortir le contraste qu'elle a vécu entre sa dernière visite - lors des funérailles de son mari, en janvier - et celle-ci. «La dernière fois, c'était dans des temps glaciaux, durant l'hiver où il faisait très froid, dans un malaise immense et une perte indescriptible», a-t-elle illustré. Contente de retrouver un public «chaleureux», elle s'est aussi dite déterminée à penser à elle sur scène. «Je veux me faire plaisir, a-t-elle résumé. Et je me dis que si je me fais plaisir, ça passe ou ça casse. Et si ça casse, est-ce que je peux vraiment me faire mal? Je peux toujours faire des ajustements...»

C pour Colosseum

Si elle a pris une pause du Colosseum du Caesars Palace cet été, Céline Dion y retournera avant longtemps. Une nouvelle vague de spectacles est prévue à partir du 20 septembre. Sa résidence à Las Vegas doit se poursuivre jusqu'en 2019.

D pour deuil

Céline Dion entourée de ses fils aux funérailles... (La Presse, Bernard Brault) - image 2.0

Agrandir

Céline Dion entourée de ses fils aux funérailles de René Angélil.

La Presse, Bernard Brault

Impossible de passer sous silence le deuil qu'a vécu Céline Dion, qui a perdu en début d'année son mari et éternel complice, René Angélil, au terme d'une longue maladie. «Son départ a été dur, mais honnêtement, la vie a été bonne», a commenté la chanteuse après sa première montréalaise. «Et ça s'est passé dans les meilleures circonstances possible. [...] L'homme de ma vie a cessé de souffrir. Ç'a été dur, mais je remercie quand même le ciel. Il y a des gens là-haut qui l'ont attendu, accompagné. J'ai été à ses côtés. Je suis fière de moi en tant que mère. Je suis contente d'avoir su parler à mes enfants pour qu'ils n'aient pas peur.»

E pour Encore un soir

La pièce-titre de l'album de Céline Dion attendu le 26 août marque aussi ses retrouvailles avec son précieux collaborateur Jean-Jacques Goldman, qui lui a offert des titres marquants de son répertoire francophone. La chanteuse a cette fois sollicité sa plume pour traduire en chanson la situation qu'elle traversait avec son mari en fin de vie. «Je lui ai dit: "On s'apprête à tourner une page de notre livre. Effectivement, on a tout chanté ensemble, mais il y en a une que tu n'as pas écrite. [...] J'aimerais que tu prennes en considération ma demande d'écrire une chanson pour René et moi qui allons traverser le pont." Il a plus que bien répondu à ma demande», a raconté Céline Dion devant la presse montréalaise.

F pour français

Un peu comme elle l'avait fait à son dernier passage sur les plaines d'Abraham, en 2013, Céline Dion mise davantage sur son répertoire francophone pendant sa tournée estivale. Mais même dans la résidence qu'elle offre au Caesars Palace de Las Vegas, la vedette n'a pas perdu l'habitude de chanter un titre en français à chaque représentation. «Je l'ai toujours fait, je vais toujours le faire. Je n'ai jamais menti, les gens savent d'où je viens», a-t-elle réitéré après sa première montréalaise.

G pour Grand Corps Malade

Après une collaboration sur le précédent album francophone de Céline Dion, Sans attendre, lancé fin 2012, le populaire slameur Grand Corps Malade (Fabien Marsaud de son vrai nom) a prêté sa plume à la chanteuse pour deux nouvelles chansons aux inspirations célestes, L'étoile et Les yeux au ciel.

H pour homme

Quelques mois après le décès de son mari, la vie sentimentale de Céline Dion suscite déjà l'intérêt des potineurs. La principale intéressée a poliment fermé la porte en entrevue au magazine Elle: «Avoir un autre homme dans ma vie, dans 5 ans, dans 10 ans, je n'y pense pas une seconde. Des hommes, pour l'instant, j'en ai trois à la maison!» a-t-elle indiqué, faisant référence à ses fils René-Charles, Nelson et Eddy.

I pour implication

Céline Dion a semble-t-il plus que jamais eu son mot à dire dans la construction du spectacle qu'elle offre en tournée cet été. «Je m'implique énormément maintenant dans chaque décision. Pas que je ne m'impliquais pas avant, mais je le fais davantage maintenant. Que ce soit pour le choix des chansons, la mise en scène ou dans cette décision de ne pas me changer et de rester sur scène avec un seul costume... Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, je m'assume. Et j'ai envie de passer du temps avec vous», a-t-elle indiqué en point de presse à Montréal.

J pour Jimmy Fallon

Voilà une apparition télévisée chez Jimmy Fallon qui a certainement rehaussé le facteur cool de Céline Dion. Aux côtés du populaire animateur du Tonight Show, le 21 juillet, la chanteuse a allié sens de l'humour et prouesses vocales dans une série d'imitations de Cher, de Rihanna et de Sia.

K pour kilomètres

Céline Dion a profité de la pause estivale de son spectacle à Las Vegas pour rejoindre un grand nombre de fans en ménageant ses déplacements. Sa tournée actuelle aura finalement compté cinq escales - à Anvers, Paris, Mont­réal, Québec et Trois-Rivières - et une trentaine de représentations.

L pour Lama-Cabrel

Parmi les collaborateurs qui ont brodé des chansons pour son album à paraître le 26 août, Céline Dion peut compter sur un duo prestigieux formé de Serge Lama et de Francis Cabrel. Les deux vétérans français ont fait équipe sur la chanson Plus qu'ailleurs, qui ouvre le disque. «Je suis quasiment gênée. C'est vraiment de gros noms, des monuments», a avoué la chanteuse lors du point de presse qui a suivi sa rentrée montréalaise.

M pour mère

La famille Dion-Angélil réunie lors d'un anniversaire des... (Tirée du Facebook de CÉline Dion) - image 7.0

Agrandir

La famille Dion-Angélil réunie lors d'un anniversaire des jumeaux.

Tirée du Facebook de CÉline Dion

Toujours généreuse en confidences sur sa vie de famille, Céline Dion n'a pas fait exception à son retour à Montréal, où elle a beaucoup parlé de ses trois fils - René-Charles, 15 ans, et les jumeaux Eddy et Nelson, cinq ans - dans diverses entrevues. Elle s'est notamment réjouie qu'ils puissent passer l'été au Québec et profiter d'activités en plein air, loin du désert du Nevada. En entrevue avec le magazine français Elle, la chanteuse n'a pas exclu l'idée de voir sa famille s'agrandir dans le futur. «Qui sait, un jour peut-être, j'adopterai une fille... a-t-elle laissé entendre. Je ne connais pas l'avenir. J'aime penser que ma vie est un livre ouvert dont il reste plein de pages à écrire.»

N pour nervosité

Après sa rentrée montréalaise, fin juillet, Céline Dion a confié qu'elle avait toujours le trac avant un spectacle. «Je me dis que quand la nervosité ne sera plus là, ça n'en vaudra plus la peine.» Elle a aussi confié que la gestion de son stress était intimement liée à la gestion de son temps. «Je ne peux plus ou je ne veux plus me permettre de courir. Je veux vivre les instants. Ça me donne une stabilité», a décrit celle qui n'a ainsi pas l'impression de commencer son spectacle à bout de souffle.

O pour Ordinaire

L'annonce de cette reprise du classique de Robert Charlebois a fait quelques vagues au printemps. Adaptée par la parolière Mouffe pour mieux cadrer avec la personnalité de la diva, la version pour le moins adoucie (les références au pot, à la bière et aux critiques «ratés sympathiques» ont notamment été gommées) en a fait tiquer certains. Des membres de la famille du regretté compositeur Pierre Nadeau, le «Gros Pierre» cité dans l'originale, se sont aussi désolés de voir son nom disparaître de la nouvelle mouture.

P pour Pink

La populaire chanteuse américaine Pink a été touchée par le deuil de Céline Dion au point de lui écrire une chanson intitulée Recovering, qui trouvera place sur le prochain album anglophone de la diva québécoise.

Q pour Queen

Céline a reçu un trophée hommage des mains... (AFP, Bryan Haraway) - image 8.0

Agrandir

Céline a reçu un trophée hommage des mains de René-Charles au Billboard Music Awards.

AFP, Bryan Haraway

Céline Dion s'approprie depuis un moment la chanson de Queen The Show Must Go On, mais rarement l'a-t-elle autant incarnée que dans la dernière année (voir la lettre R). C'est aussi cette pièce qu'elle a interprétée en mai aux Billboard Music Awards, alors qu'elle a reçu un trophée hommage des mains de son fils aîné, René-Charles.

R pour retours

Fin août 2015, Céline Dion est revenue à l'avant-scène après une année sabbatique. Un retour souhaité par son mari, René Angélil, et qu'elle avoue avoir trouvé difficile. «Je pense que René voulait être vivant à mon retour sur scène, a-t-elle avancé dans un point de presse à Montréal. Je suis revenue, ç'a été tough. Ç'a été dur pour moi parce que les gens savaient dans quel état d'âme j'étais. Je ne savais pas si j'étais pour recevoir un coup de téléphone durant le spectacle. Vivre dans l'inconnu... Le retour a été très difficile.» La reprise de sa résidence en février, quelques semaines après le décès de son mari, a été empreinte de plus de sérénité pour Céline Dion. «Pour moi, la suite des spectacles à Las Vegas, ç'a été comme de boucler la boucle, a-t-elle raconté. Le début a été difficile. Mais après son décès, j'ai eu un regain d'énergie. Il m'habitait, je le sentais. Je me sentais forte.»

S pour Samuel Nziengui Moussodou

L'histoire et surtout la voix de ce Gabonais de 17 ans ont fait de lui un phénomène viral cet été. Filmée par une amie dans la cage d'escalier de l'immeuble qu'il habite, son interprétation de The Power of Love ressemblant à s'y méprendre à celle de Céline avait été vue plus de 3,5 millions de fois cette semaine. La vidéo a été partagée sur le compte Facebook de la vedette, assortie d'un gentil petit mot: «J'espère que nous aurons un jour l'occasion de nous rencontrer et je te souhaite de réaliser tous tes rêves. Continue de chanter comme tu le fais: quand la musique vient du coeur, elle traverse toutes les frontières... Céline xxx»

T pour Trois heures vingt

Cette chanson d'Eddy Marnay et Patrick Lemaître a résonné aux funérailles nationales de René Angélil en janvier. C'est également avec ce titre que Céline Dion a ouvert son nouveau spectacle à Montréal. D'abord parue sur l'album Mélanie en 1984, Trois heures vingt figure aussi sur le prochain album de la chanteuse, dans une version remastérisée.

U pour univers

Si on en connaît déjà beaucoup sur la vie personnelle et artistique de Céline Dion, on risque d'en apprendre un peu plus sur ses coups de coeur musicaux le 17 septembre puisque la diva lancera la saison de l'émission En direct de l'univers animée par France Beaudoin sur ICI Radio-Canada Télé.

V pour Vetements

Le célèbre coton ouaté à l'effigie du film... - image 11.0

Agrandir

Le célèbre coton ouaté à l'effigie du film Titanic

On doit à la griffe française Vetements, nourrie par un collectif de designers anonymes, le désormais célèbre coton ouaté à l'effigie du film Titanic qui a tant fait jaser cet été (et que la fashionista moyenne pouvait se procurer pour la bagatelle d'environ 1000 $). La nouvelle collaboration entre Céline Dion et le styliste Law Roach n'est pas passée inaperçue, alors que la chanteuse s'est fait remarquer ces derniers temps par ses looks plus jeunes et plus colorés.

W pour Web

Dans les épreuves comme en musique, la présence de Céline Dion sur le Web et les réseaux sociaux s'est accrue ces derniers temps. Ses fans ont notamment pu assister en ligne aux funérailles de son mari, René Angélil (ainsi qu'à l'hommage qui lui a été rendu à Las Vegas), à son retour sur les planches du Colosseum en février, à un extrait de spectacle à Paris, etc. La star a confirmé en point de presse à Montréal que cette stratégie de communication était poussée par son gérant, Aldo Giampaolo. Celui-ci dit souhaiter maximiser son impact sur le Web «à des moments importants de sa carrière»... Tout en se défendant de vouloir faire de Céline une nouvelle «Kim Kardashian».

X pour Xavier, Jessica et les autres

À peu près toute la colonie artistique québécoise semble avoir assisté au retour de Céline à Montréal, si l'on se fie aux photos du tapis rouge publiées sur la page Facebook de la chanteuse. Le réalisateur Xavier Dolan et l'actrice Jessica Chastain, qui tournent actuellement le film The Death and Life of John F. Donovan, ont particulièrement apprécié le spectacle, selon les capsules que l'Américaine a publiées sur le réseau social Snapchat. «Xavier is losing his shit» (qu'on pourrait traduire par «Xavier capote»), a notamment précisé la comédienne sur un extrait de la chanson My Heart Will Go On...

Y pour Yves Aucoin

Céline Dion a dit avoir insufflé plusieurs de ses idées dans la mise sur pied du spectacle qui sera présenté la semaine prochaine au Centre Vidéotron. Mais elle n'a pas pour autant tourné le dos à des collaborateurs de longue date, dont le concepteur d'éclairage Yves Aucoin, qui met la diva en lumière depuis un quart de siècle.

Z pour Zaho

La chanteuse signe les paroles et cosigne la musique de trois chansons sur le nouvel album de Céline Dion, attendu le 26 août. Le duo français Mutine et le chanteur Vianney (qui a triomphé aux dernières Victoires de la musique) offrent de leur côté une chanson à la diva. La liste des crédits compte aussi les noms de Jacques Veneruso et des Québécois Nelson Minville et Marc Dupré.

Vous voulez y aller?

  • Qui: Céline Dion (André-Philippe Gagnon en première partie)
  • Quand: du 20 au 27 août à 20h
  • Où: Centre Vidéotron
  • Billets: de 74,40 $ à 218 $
  • Info: www.lecentrevideotron.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer