Les heureux allers-retours d'Isabelle Boulay

Isabelle Boulay reviendra au pays  juste à temps... (La Presse, Alain Roberge)

Agrandir

Isabelle Boulay reviendra au pays  juste à temps pour prendre part à l'Open country des Mountain Daisies à Saint-Prosper vendredi et pour offrir son spectacle hommage  à Serge Reggiani samedi aux Rendez-vous d'août, au parc Saint-Sacrement.

La Presse, Alain Roberge

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les derniers mois ont été faits d'heureux allers-retours pour Isabelle Boulay. Entre la France et le Québec, entre le country et Reggiani, entre un répertoire connu et un autre, en construction, qu'elle a vu pousser avec bonheur et qu'on devrait entendre d'ici quelques mois.

Lorsque nous l'avons jointe, cette semaine, Isabelle Boulay se trouvait à Paris, où son prochain album - qui devrait paraître fin 2016 ou début 2017 - en est à l'étape du mixage. Elle reviendra au pays juste à temps pour prendre part à l'Open country des Mountain Daisies à Saint-Prosper vendredi et pour offrir son spectacle hommage à Serge Reggiani samedi aux Rendez-vous d'août, au parc Saint-Sacrement (lire l'encadré). 

«Je vais arriver d'Europe la veille», précise l'artiste, qui n'en sera pas à son premier dépaysement du genre cet été. «Il y a quelque chose d'assez grisant à se dire qu'hier, j'étais en Corse et là, je suis au bord de la mer à Petite-Vallée! Et c'est aussi beau!» lance-t-elle à titre d'exemple.

Pour ses nouvelles chansons, Isabelle Boulay a renoué avec le réputé réalisateur Benjamin Biolay, son complice des 15 dernières années. «Je garde mes bonnes habitudes et mes bonnes fréquentations», résume celle qui a visiblement hâte de voir naître officiellement ce prochain album, qui nous arrivera cinq ans après sa précédente collection de pièces originales. 

«Je ne sais pas si c'est parce que c'est mon dernier, mais je pense que c'est l'un des plus beaux que j'ai fait, se réjouit Isabelle Boulay. Je suis très, très heureuse. Les albums originaux sont toujours plus laborieux à faire. Mais je l'ai bien senti dès le départ, dès qu'on a commencé les enregistrements. Évidemment, Benjamin et moi, on a l'avantage de bien se connaître et en même temps, d'évoluer un peu en parallèle.»

Pour ce nouveau projet, l'interprète dit avoir eu envie de cultiver les «influences musicales». Comme son ami français venait de revenir de Buenos Aires, où il a enregistré en partie un album à lui (Palermo Hollywood, paru ce printemps), elle s'enthousiasme d'avoir pu bénéficier de son apport. 

«Il avait déjà cette influence qui était là et qui était quand même assez marquante. Je trouvais ça particulier. On touche au country, au folk, à un son sud-américain... C'est vraiment toutes sortes de choses», décrit la chanteuse, qui va même jusqu'à utiliser le mot rock pour qualifier l'énergie du projet, auquel ont notamment collaboré Raphaël, Alex Nevsky et Coeur de pirate. 

«Mais quand je dis rock, c'est plus l'idée que ça prenne dans les tripes et dans le coeur, nuance-t-elle. Je voulais que ça appelle au corps et c'est ça que ça fait. Pour moi, c'est ça être rock! Il y a vraiment un aspect plus charnel, plus physique à la musique.»

Points de suspension

Avant de mordre vraiment dans le nouveau chapitre de sa carrière musicale, Isabelle Boulay doit d'abord clore celui qui l'a occupée depuis plus de deux ans, alors qu'elle s'est approprié des chansons de Serge Reggiani en studio, puis sur les planches. Une expérience qu'elle qualifie de «cadeau» et qui pourrait revivre dans le futur, selon la principale intéressée.  

«Le répertoire est d'une telle beauté, d'une telle densité, évoque-t-elle. C'est comme d'embrasser les plus belles chansons de quelqu'un d'autre. En même temps, je me sentais proche. Je pense que si j'avais été un homme, je lui aurais ressemblé. C'est comme si c'était mes chansons, en fait. Je me sentais extrêmement privilégiée. C'est plus que du plaisir que j'ai eu à faire ça. Ça ne va jamais me quitter. Je pense que c'est un spectacle qui va exister pour toujours et que je vais avoir envie de rejouer dans quelques années. Pour moi, ce n'est pas un point final, mais plutôt des points de suspension.»

Après avoir foulé la scène des plaines d'Abraham lors de la fête nationale, Isabelle Boulay se dit heureuse de renouer en fin de semaine avec la capitale, qu'elle décrit comme une ville «porte-bonheur». 

«C'est lié à de très belles années de ma vie où je passais des étés chez ma tante, raconte-t-elle. Je suis partie de chez moi, à 16 ans, pour aller étudier au Cégep de Limoilou. J'ai fait des études de lettres. J'avais une soif de culture et en étudiant la littérature, ç'a probablement forgé un peu ma personnalité de chanteuse. Les professeurs nous sensibilisaient beaucoup à la chanson québécoise et française, à la littérarité des chansons. C'est une ville que je trouve encore magnifique à chaque fois. Je me balade et je m'y sens libre, en fait...»

Trois jours de Rendez-vous d'août

Pour une cinquième année, les Rendez-vous d'août se déploieront de vendredi à dimanche au parc Saint-Sacrement. En plus du spectacle Merci Serge Reggiani présenté samedi soir par Isabelle Boulay, les détenteurs du passeport (vendu au coût de 15 $) auront droit vendredi soir à une rencontre musicale entre Patsy Gallant et King Melrose. Le groupe Génération offrira samedi à 13h son bouquet de reprises des années 50 et 60, tandis que Steeve Desgagné se la jouera crooner dimanche soir avec son nouveau spectacle, Charme et martini. Détails et programmation complète au www.clss.qc.ca.

Vous voulez y aller?

Qui : Isabelle Boulay

Quand : samedi à 20h

Où : parc Saint-Sacrement (1360, boulevard de l'Entente)

Billets : 15 $

Info : 418 681-7800

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer