Le Festival d'opéra de Bayreuth s'amorce sous haute sécurité

Le rendez-vous estival traditionnel du gratin politico-économique allemand... (AFP, Marc Mueller)

Agrandir

Le rendez-vous estival traditionnel du gratin politico-économique allemand est vieux de 140 ans.

AFP, Marc Mueller

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Bayreuth

Le célèbre festival allemand d'opéra de Bayreuth, dédié à Richard Wagner, a débuté lundi après-midi sous haute sécurité après quatre attaques en Allemagne en une semaine dont deux attentats revendiqués par l'État islamique (EI).

Le célèbre festival allemand d'opéra de Bayreuth, dédié... (AFP, Timm Schamberger) - image 1.0

Agrandir

AFP, Timm Schamberger

Ce rendez-vous estival traditionnel du gratin politico-économique allemand, vieux de 140 ans, ouvre sur la dernière production de Parsifal qui, selon des rumeurs néanmoins formellement démenties par le metteur en scène, l'Allemand Uwe Eric Laufenberg, pourrait être perçue comme une critique de l'islam.

Depuis le début des répétitions en juin, la mythique «Colline verte», l'endroit où Wagner fit construire sa maison d'opéra, fait l'objet de mesures de sécurité draconiennes, encore renforcées après les attaques de ces derniers jours.

L'État régional de Bavière, dans l'est duquel se situe Bayreuth, a été le théâtre à lui seul en quelques jours de trois attaques qui ont ébranlé tout le pays.

Dimanche soir, un réfugié syrien de 27 ans, ayant fait allégeance à l'État islamique, s'est fait exploser à Ansbach à proximité d'un festival de musique, faisant 15 blessés et se tuant. Il y a une semaine, l'organisation islamiste avait revendiqué un premier attentat en Allemagne, quand un demandeur d'asile de 17 ans, se disant afghan, a blessé cinq passagers d'un train à coups de hache.

La capitale bavaroise Munich a été le lieu d'une fusillade faisant neuf morts, perpétrée dans un centre commercial par un jeune Germano-Iranien de 18 ans fasciné par les tueries de masse.

Par respect pour les différentes victimes, la cérémonie inaugurale, qui suit traditionnellement la première représentation de Bayreuth, a été annulée par les autorités bavaroises.

Pas de tapis rouge

Aucune arrivée sur tapis rouge n'est également prévue, les spectateurs sont interdits de venir avec sac et coussin dans l'auditorium et doivent se déplacer en permanence avec leur pièce d'identité. Les voitures n'ont également pas le droit de s'approcher de la «Colline verte».

Jusqu'au 28 août, une trentaine de spectacles issus du répertoire wagnérien sont prévus, tels Tristan et Iseult, Le Vaisseau fantôme ou Le Crépuscule des Dieux.

Pourtant, une habituée des autres années, aux côtés de son mari, la chancelière allemande Angela Merkel ne sera pas cette année présente à Bayreuth.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer