Petite-Vallée en harmonie avec Les Trois Accords

Samedi soir, Les Trois Accords ont livré toute... (PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE JOHANNE FOURNIER)

Agrandir

Samedi soir, Les Trois Accords ont livré toute une performance, alors que la foudre a jeté les 800 auditeurs dans l'obscurité à quelques reprises.

PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE JOHANNE FOURNIER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Petite-Vallée) Au terme des quatre premiers jours du 34e Festival en chanson de Petite-Vallée, en Gaspésie, force est de constater que l'événement n'a rien perdu de sa popularité, sans compter la fraîcheur apportée par les membres du groupe Les Trois Accords, qui agissent à titre d'artistes passeurs. Il faut aussi dire que le Festival en chanson, ce n'est pas uniquement celui de Petite-Vallée, mais de toute une région.

Cet esprit, les quatre membres du groupe l'ont bien compris. Après quatre jours à séjourner au sein du Village en chanson de Petite-Vallée et de se promener dans les municipalités limitrophes, ils ont maintenant le sentiment de connaître un peu tout le monde. «J'ai le feeling de faire un spectacle devant des gens que je connais, a indiqué le chanteur, Simon Proulx. Ça crée une autre ambiance.»

Même la cantine de Grande-Vallée se joint à sa manière au Festival, dont le thème, «J'aime ta grande mer», est un clin d'oeil à l'un des tubes des parrains de l'événement. Avec sa poutine hawaïenne des Trois Accords, qui rend hommage encore une fois aux invités d'honneur, la table est mise pour que les quatre musiciens n'oublient pas de sitôt leurs 10 jours en Gaspésie, eux qui n'avaient jamais mis les pieds à Petite-Vallée, contrairement à tous les autres passeurs qui les ont précédés. La poutine nappée d'une sauce aux ananas semble avoir été appréciée par les membres du groupe. «C'est bon, je vous la conseille», a lancé Simon Proulx, sous le regard de la serveuse qui lui affichait un large sourire. Rappelons que la formation musicale est à l'origine du Festival de la poutine de Drummondville, d'où ses membres proviennent.

Le Festival en chanson s'est ouvert en lion avec le très attendu concert de la Petite École de la chanson, qui a réuni sur scène 375 enfants qui ont interprété une dizaine de chansons des Trois Accords. Ce fut des moments forts en émotions pour les artistes passeurs qui étaient tout aussi honorés d'entendre leur répertoire chanté par ces jeunes choristes que ces derniers pouvaient l'être d'avoir le privilège de chanter sur scène avec les créateurs des pièces qu'ils avaient apprises par coeur pendant des mois.

Vendredi soir, 500 personnes sont venues entendre Plume Latraverse, qui a puisé à travers ses 45 ans de compositions pour présenter des chansons qu'il n'avait jamais livrées devant public.

Moments électrisants

Samedi soir, le spectacle des Trois Accords a été pour le moins électrisant, alors que la foudre a jeté les 800 auditeurs dans le silence et l'obscurité à quelques reprises. Les spectateurs ont ainsi eu droit à une partie de concert en version acoustique, ce qu'ils ne semblent pas avoir détesté du tout!

Dimanche après-midi, Chloé Sainte-Marie a fait salle comble au Théâtre de la Vieille Forge. Accompagnée de ses musiciens, Réjean Bouchard et Gilles Tessier, l'artiste a livré une prestation où planaient poèmes et chansons. À un moment, un fait plutôt cocasse est survenu: alors qu'elle parlait de mort, un équipement est tombé sur la scène derrière elle. «Est-ce toi, Gilles, de l'au-delà?» a-t-elle demandé en fixant le plafond, le rire dans la voix. Voilà une démonstration comme quoi l'univers de Chloé Sainte-Marie est encore habité par son défunt compagnon, le cinéaste Gilles Carle.

Tout au cours de la semaine, plusieurs autres spectacles sont prévus à la programmation du Festival en chanson. Parmi eux, mentionnons Lambert dans ses bottines, Florent Vollant, Dans l'Shed, Koriass, Ariane Moffatt et Pierre Flynn. Samedi soir, en clôture d'événement, le spectacle Open Country des Mountain Daisies accueillera sur scène Isabelle Boulay, Marc Hervieux, Jean-François Breau, Marie-Ève Janvier et Bruno Pelletier.

Le Festival en chanson de Petite-Vallée, c'est aussi les prestations de la douzaine de participants de la sélection officielle des chansonneurs ainsi que Les rencontres qui chantent, mettant en scène une douzaine d'artistes en résidence qui proviennent de la francophonie des différentes provinces du Canada et de la France.

Hommage aux Trois Accords

Parmi près de 400 personnes réunies sous le grand chapiteau de Grande-Vallée, Les Trois Accords ont assisté au spectacle visant à leur rendre hommage, animé dans un humour pince-sans-rire par Manuel Gasse. De nombreux artistes sont montés sur scène, dont plusieurs sont connus surtout sur la scène régionale.

Parmi ces interprètes, il y avait notamment des enfants et des petits-enfants de la famille d'Arthur Fournier de Grande-Vallée, dont l'une des filles connaît actuellement une brillante carrière: Marie-Pier Arthur. L'interprétation de Saskatchewan par Pierre Flynn, un habitué du Festival en chanson, a offert un vent de fraîcheur très agréable à entendre.

C'est Yann Perreau qui a fait lever les spectateurs qui, jusque-là, étaient demeurés assis. Lorsqu'il a commencé à chanter Bamboula en dansant, plusieurs personnes en ont fait autant. C'est d'ailleurs lui qui avait proposé au directeur artistique de l'événement, Alan Côté, de les inviter à être les artistes passeurs de ce 34e Festival en chanson de Petite-Vallée. C'est aussi lui qui a invité Les Trois Accords à monter sur scène pour conclure la soirée. Dès les premières notes de J'aime ta grand-mère, le public était en liesse et est reparti du spectacle ravi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer