Kiefer Sutherland: pour le plaisir...

Si la mayonnaise a pris, jeudi au Palais... (Photo Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Si la mayonnaise a pris, jeudi au Palais Montcalm, c'est aussi beaucoup parce que la joie de Kiefer Sutherland ne semblait pas feinte.

Photo Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Dans les belles années de la série 24 heures chrono, rien ne semblait à l'épreuve de Kiefer Sutherland quand il se glissait dans la peau de l'increvable Jack Bauer. L'acteur frappera-t-il son Waterloo en embrassant le rôle d'auteur-compositeur-interprète? Selon ce qu'on a pu voir jeudi au Palais Montcalm, notre homme s'en tirera encore. On ne lui décerne pas le titre de chanteur étoile ou de guitar hero, mais, pour le moment, l'honneur est sauf!

On ne se le cachera pas, la majeure partie de l'attrait de ce projet tient à son interprète. Combien de spectateurs se sont déplacés jeudi par curiosité ou pour zieuter de près une star hollywoodienne (aux racines en partie canadiennes, rappelons-le)? Parce qu'avouons-le, le même contenu musical livré par un illustre inconnu susciterait probablement moins d'enthousiasme. On ne peut pas dire que l'acteur devenu chanteur se casse la gueule, ici. Loin de là. Mais sa proposition - ancrée dans l'Americana et assise sur des compositions à l'originalité et aux qualités mélodiques pour le moins inégales - ne fait pas beaucoup de vagues non plus. 

Ce qui sauve Kiefer Sutherland le chanteur? Son propre charisme (indéniable) et le soin qu'il a mis à s'entourer de solides musiciens. Les guitares sont aussi omniprésentes que précises et elles sonnent franchement bien. Et les choeurs prennent juste assez de place pour soutenir et donner du relief à la vedette, au registre vocal plutôt limité. 

L'album Down in a Hole, paru tout récemment en version numérique, a été interprété intégralement jeudi. Et l'ensemble a pris du coffre sur les planches du Palais Montcalm, bonifié de quelques reprises bien senties : les relectures de Honey Bee du badass Tom Petty, de Sundown de l'idole de jeunesse Gordon Lightfoot et de Knockin' on Heaven's Door de Bob Dylan (associée à des souvenirs d'enfance avec le célèbre père Sutherland...) ont particulièrement fait mouche. 

Si la mayonnaise a pris, jeudi, c'est aussi beaucoup parce que la joie de Kiefer Sutherland ne semblait pas feinte. On l'a cru lorsqu'il a raconté sa joie de jouer dans une si belle salle, lui qui a plus l'habitude des bars où ses musiciens et lui se marchent sur les pieds. La vedette a pris la peine de remercier la foule en français, s'excusant du coup de ne pouvoir en dire plus dans la langue de chez nous. Mais il ne s'est pas tu pour autant, ponctuant son tour de chant d'anecdotes ou de commentaires trempés dans l'autodérision. 

Avec une carrière d'acteur encore bien active - la série Designated Survivor est attendue à l'automne -, Kiefer Sutherland n'a pas besoin de la musique pour vivre. Il le fait parce qu'il prend son pied. Et son plaisir a été contagieux au Palais Montcalm jeudi. 

Annie Blanchard

En début de soirée, l'Acadienne Annie Blanchard a fait bon usage de la demi-heure qui lui avait été confiée. Accompagnée du guitariste Jean-Philippe Lagueux - elle-même ayant dû laisser sa six-cordes au rancart pour cause de poignet cassé dans un accident de trampoline -, elle a servi d'une voix puissante et juste un bouquet de chansons qui ont jalonné son parcours depuis son passage à Star Académie, en 2005. Si elle avait déjà gagné une écoute attentive avec ses chansons, son naturel et ses anecdotes, c'est avec sa version d'Évangéline qu'elle a décroché son ovation debout.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer