Y étiez-vous ?: 1 fois 5, au Parc du Bois-de-Coulonge, en 1976

Claude Léveillée, Yvon Deschamps, Jean-Pierre Ferland, Gilles Vigneault... (Archives Le Soleil, André Boucher)

Agrandir

Claude Léveillée, Yvon Deschamps, Jean-Pierre Ferland, Gilles Vigneault et Robert Charlebois lors du spectacle 1 fois 5 (Le Temps des retrouvailles)

Archives Le Soleil, André Boucher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'était il y a 40 ans. Cinq grands artistes québécois se réunissaient le temps de deux concerts mémorables, dont un à Québec, au parc du Bois-de-Coulonge. Le Temps des retrouvailles, qu'on se rappelle aujourd'hui sous le nom de 1 fois 5, avait attiré entre 100 000 et 150 000 personnes, selon les chiffres «les plus conservateurs» de l'époque.

Dame Nature avait pourtant tenté de tout gâcher. Ce spectacle prometteur, orchestré notamment avec la complicité de Jean-Paul L'Allier, alors ministre au provincial, et à la suggestion de la future politicienne Lise Payette, avait en effet dû être remis du dimanche, 20 juin, au lendemain en raison du mauvais temps. Devant ce report, Mme Payette avait prévenu qu'elle ne pourrait être présente le lendemain, occupée à Montréal, mais quand on lui aurait indiqué la foule monstre qui accourait pour voir Robert Charlebois, Yvon Deschamps, Jean-Pierre Ferland, Claude Léveillée et Gilles Vigneault, elle se serait ravisée afin de donner le coup d'envoi aux festivités.

«Il se passait quelque chose d'important à Québec», écrivait Louis-Guy Lemieux, dans Le Soleil. «Tout laissait croire que s'annonçait la plus grosse foule jamais rassemblée pour un événement du genre.»

Soirée magique? Sans l'ombre d'un doute. Cette performance, qui a ensuite été présentée sur le Mont-Royal, dans la métropole, le 23 juin, s'était attirée les éloges du critique du Soleil. M. Lemieux avait salué les performances individuelles de chacun des artistes, de Charlebois, qu'il voyait comme le «Lindberg de la chanson populaire», à Vigneault, dont il saluait la griffe unique, sans oublier Deschamps, qui avait réussi le tour de force de présenter deux monologues devant une foule aussi imposante. Mais plus encore, c'est l'union de tous ces talents qui retenait l'attention : «On n'aurait pas cru possible que ces cinq caractères puissent s'assouplir au point de faire une seule voix puissante.»

Il faut ajouter à cela qu'en plus de proposer leurs meilleures chansons, les cinq compères avaient pris soin d'écrire une composition originale, Chacun dit je t'aime. Ce rassemblement unique et mémorable a d'autant plus marqué les esprits qu'il a donné lieu à un album, récompensé du prix de l'Académie Charles-Cros, et qu'il a été entièrement filmé.

Y étiez-vous?

Venez réagir : houle.lesoleil.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer