Fête nationale sur les Plaines: renverser la vapeur

Les artistes qui donnent le spectacle de la... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les artistes qui donnent le spectacle de la Fête nationale sur les plaines d'Abraham ont répété, mercredi.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Confrontés à une affluence en baisse depuis quelques années, les organisateurs du spectacle de la Fête nationale sur les plaines d'Abraham souhaitent renverser la vapeur jeudi soir : un concept revampé avec en tête la locomotive Marie-Mai, une météo qui s'annonce plus clémente que l'an dernier et des fêtards qui, espèrent-ils, ne se laisseront pas freiner par le périmètre de sécurité.

Avec la populaire chanteuse Marie-Mai à sa barre, le spectacle verra dès 21h défiler sur les planches Pierre Lapointe, Isabelle Boulay, Diane Dufresne, Jonas, Michel Pagliaro, Marie-Pierre Arthur, Patrice Michaud, Zachary Richard, Roch Voisine, Philippe Brach, Rémi Chassé, Alexandre Désilets et Jean-François Breau. Comme l'écrivait Le Soleil la semaine dernière, Corey Hart se joindra à la distribution. La troupe de danse DM Nation de l'école lévisienne District.Mao sera aussi de la partie. Le concert sera diffusé sur les ondes de Télé-Québec dès 21h30.

Après trois Saint-Jean célébrées sans animateur et loin des traditionnels pots-pourris musicaux, on reviendra jeudi à un concept plus collaboratif, selon ce qu'on a pu voir mercredi en répétition. Des succès de Marjo, Robert Charlebois, Mitsou, Félix Leclerc, Harmonium et Paul Piché faisaient alors l'objet d'un mashup élaboré qui ne dépaysera pas trop les fans de l'émission «En direct de l'univers», à qui le producteur Sismyk a emprunté le réalisateur Jean-François Blais et le directeur musical Jean-Benoît Lasanté. 

«Dans les Saint-Jean que j'ai fêtées sur scène, c'est probablement le spectacle où on trouve le plus de variété, se réjouit l'animatrice Marie-Mai. Il y en a pour tous les goûts. Je trouve que ça représente extrêmement bien les Québécois. On a des auteurs-compositeurs, on a de grandes voix, on a de superbes interprètes aussi. C'est un amalgame qui est très éclectique, je dirais, mais qui se côtoie tellement bien. C'est là qu'on voit qu'il n'y a pas de limite à la musique, il n'y a pas de cocon.» 

Pas de spéculation sur la foule

Après une participation populaire particulièrement mince l'année dernière, les organisateurs du spectacle de la Fête nationale n'ont pas voulu mercredi s'avancer sur le nombre de spectateurs attendus jeudi soir. 

«On attend une belle grande foule, mais on ne s'est pas fixé d'objectif. On pense que les gens vont être là, vont participer en grand nombre. On peut certainement parler de milliers de personnes», a indiqué Sylvain Parent-Bédard, le président de Sismyk (division musicale de QuébéComm), qui s'est vu confier les rênes de la soirée. 

Quant aux mesures de sécurité entourant la fête (lire l'autre texte), qui ont été montrées du doigt par certains dans les dernières, elles ne constituent pas le «premier facteur» expliquant la baisse de participation, selon Julie-Anne Richard, du Mouvement national des Québécois. 

«C'est sûr qu'il y a plusieurs facteurs qui jouent. Mais le premier facteur, c'est la météo. L'année dernière, ç'a été le déluge pendant toute la journée. En 2013, avec les Cowboys Fringants, l'assistance était au rendez-vous. En 2014, c'était une foule peut-être un peu moins nombreuse. Mais cette année, on sent qu'il y a une bonne vibe», a commenté Mme Richard, invitant du même souffle les fêtards à ne pas se laisser décourager par les clôtures. «Venez au rendez-vous, a-t-elle lancé. Passez ça, les différentes zones [de contrôle], et venez festoyer avec nous!»

Plus de clôtures... et de bus

Comme c'est devenu la tradition depuis 2011, les célébrations de la Saint-Jean-Baptiste sur les plaines d'Abraham seront encadrées d'un important périmètre de sécurité englobant une partie de la colline parlementaire et de la Grande Allée. Cette «zone festive» sera installée à partir de 16h. Il sera interdit d'y transporter de l'alcool, des contenants de plus de 500 ml et des feux d'artifice. Les spectateurs seront une nouvelle fois contrôlés à l'entrée des plaines d'Abraham. Notons que les chaises, les parapluies et les glacières seront interdits (la liste complète des objets prohibés est en ligne au fetenationale.quebec).

Afin de faciliter les déplacements, le Réseau de transport de la Capitale (RTC) ajoutera des autobus sur les parcours 7, 800 et 801, notamment. Les bus seront également accessibles gratuitement aux enfants de 6 à 11 ans accompagnés d'un adulte. Détails au rtcquebec.ca  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer