Festival de Tadoussac: regarder en avant

Plume Latraverse était parmi les têtes d'affiche de... (Michel Pinault)

Agrandir

Plume Latraverse était parmi les têtes d'affiche de l'édition 2016.

Michel Pinault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Tadoussac) Après une année plus difficile où l'essoufflement s'est fait sentir au sein de sa petite équipe, le Festival de la chanson de Tadoussac a entrepris un virage marqué par l'arrivée d'un nouveau programmateur et par une association avec le cousin de Petite-Vallée, qui se concrétisera dès l'année prochaine... Si la météo ne lui a pas trop souri en fin de semaine, l'organisation regarde en avant et se dit confiante que l'avenir apportera une embellie.

Les Soeurs Boulay était au nombre des artistes... (Michel Pinault) - image 1.0

Agrandir

Les Soeurs Boulay était au nombre des artistes présents à Tadoussac cette année.

Michel Pinault

Le 33e Festival de Tadoussac a commencé jeudi dans des vents violents qui ont menacé d'emporter les chapiteaux et s'est terminé dimanche sous la flotte. Heureusement pour les organisateurs et les festivaliers, la majeure partie de l'événement s'est déroulée dans des conditions relativement clémentes, mais tout de même assez incertaines pour décourager quelques campeurs, qui constituent une bonne partie des participants.

«On a eu une baisse d'environ 4% du nombre de clients», a évalué le directeur général du festival, Charles Breton, qui se disait dimanche heureux d'avoir évité la «catastrophe».

«Si on avait eu ces vents-là vendredi ou samedi, ça aurait été dramatique, a-t-il ajouté. On l'a échappé belle. On a été chanceux parce qu'on a eu les deux moins pires journées de la semaine.»

Le dg estime que son organisation a réussi l'an dernier à éponger la moitié d'un déficit accumulé d'environ 30 000$. Le bilan financier de l'édition 2016 arrivera quant à lui plus tard. «C'est sûr qu'on ne fera pas de surplus, a toutefois tranché M. Breton. Mais il est trop tôt encore pour parler de déficit.»

Transition

Pour le Festival de la chanson de Tadoussac, la cuvée 2016 en est une de transition. Le rendez-vous musical - qui rassemblait cette année Plume Latraverse, Isabelle Boulay et Les Soeurs Boulay parmi ses têtes d'affiche - compte sur les services d'un nouveau programmateur, Marc-André Sarault. Celui-ci a succédé à Catherine Marck, qui occupait ces fonctions depuis une trentaine d'années.

Et ce n'est que le début des changements pour l'événement, souvent qualifié de «plus grand des petits festivals». Dès 2017, il quittera la mi-juin pour se tenir la première fin de semaine de juillet. «On avait décidé d'aller au début juin pour allonger la saison touristique, explique Charles Breton. Maintenant, on sait que la saison s'est déplacée jusqu'en septembre et commence plus tard en juillet. C'est un handicap qu'on s'est donné en s'installant une fin de semaine où il n'y a pas de jour férié, alors que l'année scolaire n'est pas terminée. On va s'enlever ces petits handicaps-là pour faire face à l'offre culturelle qui est actuellement très grande.»

Alliance

Autre nouveauté, l'équipe de Tadoussac s'alliera désormais au Festival en chanson de Petite-Vallée pour l'organisation de leurs événements respectifs. Charles Breton et Alan Côté, qui pilotent ces deux rassemblements, ont à maintes reprises par le passé souligné la précarité des festivals en régions. Ils espèrent en faisant front commun faciliter l'accueil d'artistes et de visiteurs étrangers, notamment. La forme concrète que prendra la collaboration sera appelée à se préciser prochainement.

«On va laisser Alan Côté faire son événement et on va se mettre à la table de travail ensuite pour réfléchir à des formules et finalement créer la nouvelle dynamique qu'on va avoir», explique le directeur de la programmation du Festival de Tadoussac, Marc-André Sarault.

«C'est l'occasion de faire le point, ajoute Charles Breton. C'est le temps, après 33 ans, de se renouveler. On va en profiter pour regarder ce qu'on aime et ce qu'on aimerait changer, tout ce qu'on peut améliorer. L'équipe est très motivée à faire ça.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer