Faire rire au féminin

Mélanie Ghanimé, Cathleen Rouleau et Geneviève Gagnon... (La Presse, Robert Skinner)

Agrandir

Mélanie Ghanimé, Cathleen Rouleau et Geneviève Gagnon

La Presse, Robert Skinner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le festival ComediHa!, qui s'ouvre aujourd'hui, consacre cette année un chapiteau à l'humour au féminin, où défileront une douzaine d'humoristes. Trois d'entre elles, Mélanie Ghanimé (MG), Cathleen Rouleau (CR) et Geneviève Gagnon (GG), ont accepté de répondre à nos questions sur leur carrière, l'humour en général et leur humour en particulier.

Q Quand avez-vous su que l'humour serait votre métier?

GG J'allais à l'école avec Anthony Kavanagh et il nous avait annoncé qu'il serait au festival Juste pour rire, dans les tout débuts. Mais pour moi, ça semblait inaccessible. La vie a continué, et un moment donné, j'ai fait un concours d'humour à la télé que j'ai gagné. [...] J'en ai fait un métier pendant quelques années, mais maintenant c'est un loisir, un gros complément de bonheur et d'adrénaline. Je suis gestionnaire dans le domaine de l'assurance. J'ai 21 employés. 

CR Je me suis retrouvée à reprendre deux cours, éducation physique et philosophie, au cégep, et je ne pouvais pas ne pas faire d'art pendant un an. Donc je me suis dit que j'allais faire n'importe quoi en parallèle et c'est le prospectus de l'École de l'humour qui m'est tombé entre les mains. J'ai fait les cours du soir en création, et pendant la présentation publique, j'ai su que c'était vraiment ça que je voulais faire.

MG Je l'ai su quand même jeune, en regardant les galas à la télé. [...] Je viens d'une famille super sévère, mon père est juge, et j'ai eu l'impression que j'allais déplaire, donc je n'ai pas suivi mon rêve. À l'université, je suis allée en communication et en publicité, mais j'ai vécu une tragédie assez majeure et je suis allée faire Compostelle. En marchant, je me suis rendu compte que j'étais en train de passer à côté. En revenant, j'ai fait l'École de l'humour.

Q Votre personnalité d'humoriste en une phrase.

GG Moi, je ne suis pas un auteur dans la vie, l'écriture est difficile, alors je caricature des anecdotes de vie.

MG Je fais beaucoup d'observations et d'anecdotes, en étant un peu candide et un peu bitch.

CR Mon humour est entre le noir et l'absurde, avec un peu de naïveté.

Q Le sujet sur lequel vous aimeriez faire un numéro ou aborder dans un spectacle?

CR J'ai déjà voulu faire un numéro intelligent et drôle sur le viol, mais c'est tellement difficile à écrire que je n'ai pas encore trouvé la façon de le faire. Avec un sujet aussi fragile, on ne peut pas se tromper d'un millimètre.

GG J'aimerais réussir à parler d'un parent qui deale avec l'homosexualité de son enfant ou qui se pose des questions là-dessus. Que ce soit fait avec humour, mais sans vexer.

MG J'aimerais beaucoup écrire sur les étapes du deuil. En soi, ce n'est pas drôle, mais tout ce que les gens traversent, les hauts, les bas, donnent de la matière, je crois.

Q Le sujet que vous n'aborderiez jamais?

MG Tout ce qui touche la politique, ça ne m'allume pas dans la vie ni sur scène.

CR Encore, le viol. J'aimerais être capable de faire réfléchir les gens et de prendre une position, mais je ne crois pas que je pourrai le faire.

GG Je ne me suis jamais posé la question. Je crois qu'il n'y a aucun sujet que je n'aborderais pas.

Q La personne avec qui vous feriez un duo?

CR Dominic Paquet. C'est quelqu'un qu'on aime et qu'on respecte beaucoup dans le milieu. C'est agréable de travailler avec lui.

GG Je capote sur Jean-Marc Parent. J'aimerais vraiment faire un numéro où on dérape, je suis sûre qu'on se ramasserait ailleurs et j'aimerais vivre ça une fois dans ma vie.

MG J'aurais dit Dominic Paquet aussi. Parce qu'il a une folie, un abandon, qui donne envie d'embarquer dans sa bulle. Mais j'aimerais aussi beaucoup Martin Petit, parce qu'il est brillant. On le voit dans ses textes des Pêcheurs

Q Ce qui vous a le plus fait rire dans votre vie?

GG On s'en allait au Lovers, ma chum faisait sa fraîche avec ses talons hauts et ses grands cheveux, elle a manqué une marche et elle a sacré le camp en pleine face. Quand quelqu'un prend une bonne débarque, je peux rire pendant quatre heures.

CR J'étais dans un magasin vraiment huppé, le Lafayette à Paris. Je passe à côté d'un mannequin en plastique, un monsieur passe en même temps que moi et l'accroche et il s'est excusé au mannequin. Je suis tombée assise sur un canapé et j'ai pleuré de rire.

MG L'été passé, j'étais assise sur la place des Festivals à Montréal et ils étaient en train de monter une scène. Ils faisaient des tests de lumières et de fumée. C'était vraiment intense, on aurait dit un show d'Éric Lapointe, mais il n'y avait personne sur la scène. Je devais être fatiguée morte, mais pour moi, c'était un show de boucane, et j'ai eu un fou rire incroyable. Ça me fascinait que ça dure aussi longtemps!

Q Avez-vous traversé un moment difficile pendant votre parcours d'humoriste?

MG À la fin de l'École de l'humour, on part en tournée. Mon année, on a fait 54 shows. Ma mère est décédée à la fin décembre juste avant qu'on parte en tournée, et mon personnage était «le bonheur». Avec l'humour, tu t'en vas donner quelque chose aux gens et c'est plus facile de donner quand t'es content. J'allais faire mon temps, parce que je n'avais pas grand-chose à donner à ce moment-là.

GG Je vais donner un spectacle au milieu d'un restaurant, pas de stage, rien, pour un groupe de femmes. La madame me présente en disant : «L'année passée, Danielle Ouimet et Dominique Michel sont venues gratuitement, mais cette année, Béatrice Picard n'a pas pu venir finalement, alors on a dû payer et je ne sais pas trop c'est qui.» Je me suis sentie comme de la marde. Mais j'ai fait face à la musique, et j'ai donné un très bon show.

CR Je faisais un show important, où il fallait respecter des conditions précises et où tout le monde avait beaucoup de stress. J'ai entendu le réalisateur parler du fait qu'il n'était pas content de moi, que je faisais un numéro trop long. Ça m'a scié les jambes, j'ai coupé tout ce qu'il y avait dans mon numéro et j'ai quitté le show.

Q Où vous voyez-vous dans 10 ans? À quoi rêvez-vous?

MG Je trouve ça très dur de voir dans 10 ans. Ça fait sept ans que je suis sortie de l'école et rien ne s'est passé comme prévu. Mais j'espère vivre de mon humour et continuer de créer des liens avec les gens dans la salle et j'aimerais vraiment ça, un jour, animer un show de variétés à la télé.

GG Je suis une fille de coup de tête et d'émotion, je ne suis pas une fille d'analyse et de vision. Toutes les décisions que j'ai prises sans les avoir vues venir ont été les plus payantes. Comme si ça me portait malheur de voir dans le futur. Je veux faire de la télé ou de la radio, faire du bien aux autres. Si je peux faire la différence dans la vie de quelqu'un, ma journée est faite.

CR Je suis en train d'écrire une série télé qui est non verbale, j'aimerais avoir réussi avec ce projet-là. J'aimerais avoir accompli tout ce que je veux faire sans compromis... Et dominer le monde!

Pendant le ComediHa!

  • Cathleen Rouleau sera en solo au chapiteau Au féminin les 10, 11, 17 et 18 juin et dans un autre spectacle qui était à confirmer au moment de l'entrevue.
  • Geneviève Gagnon sera en solo au chapiteau Au féminin le 17 juin et organise le Cours toutoune, une course humoristique de 5 km sur les Plaines, dont le départ est au Musée national des beaux-arts le 18 juin à 16h.
  • Mélanie Ghanimé sera au Comédie Club et au Show XXX le 8 juin, en solo au chapiteau Au féminin les 16 et 18 juin, ainsi qu'au Gala de Mike Ward le 17 juin. Elle participera également à un spectacle Comédie dans le noir, au Cabaret D'Youville.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer