Tournée du ROSEQ: Pascale Picard renoue avec les régions

Porte-parole du ROSEQ, Pascale Picard se produira seule à... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Porte-parole du ROSEQ, Pascale Picard se produira seule à la guitare sur une quinzaine de scènes pendant l'été.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Matane) Cet été, le Réseau des organisateurs de spectacles de l'Est-du-Québec (ROSEQ) propose 262 spectacles, 37 artistes et 33 tournées dans 26 salles disséminées au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie, sur la Côte-Nord, à Lévis, sur l'île d'Orléans, à Pont-Rouge et à Lotbinière. La porte-parole est l'auteure-compositrice-interprète de Québec Pascale Picard, qui est «tout, sauf une fille de peu de mots».

La porte-parole, dont la dernière tournée avec le ROSEQ remontait à 2011, renouera avec les scènes en région. «Je suis tombée en amour avec les petites salles, les gens qui nous accueillent, le côté intimiste et, en même temps, le côté super festif de ces soirées-là, commente l'auteure--compositrice-interprète. Chaque année, je soumets automatiquement ma candidature au ROSEQ.»

Quota francophone

Connue pour ses compositions exclusivement en anglais, l'artiste de 34 ans, qui prépare son quatrième album, s'est toutefois vue imposer une condition : son répertoire devra être à 30 % francophone. Il y a trois ans, ce critère aurait représenté une contrainte. Mais maintenant, cette exigence tombe à point nommé, selon elle. «J'avais adapté des chansons pour les FrancoFolies de Montréal, raconte Pascale Picard. Ça a été beaucoup, beaucoup de travail. J'avais traduit intégralement de l'anglais au français. Mais, c'était musicalement impossible. C'était vraiment pas bon. Une de mes amies qui est auteure-compositrice-interprète, Gaëlle, a fait les adaptations. J'aime ça comment le français sonne.»

Pascale Picard, qui visitera une quinzaine de lieux, n'aura pour seule compagnie sur scène que sa guitare. La première partie de ses spectacles sera assumée par le guitariste de son groupe, Simon Kearney, 20 ans, dont le premier album, La vie en mauve, a été réalisé par Antoine Gratton. 

Parmi les 35 autres artistes qui prendront la route, sur les quelque 400 offres de spectacles reçues par le ROSEQ, de gros noms côtoient des artistes de l'ombre et de vieux routiers croisent des jeunes de la relève. «Parmi les 400 offres, il y en a des bons», souligne la directrice générale du ROSEQ, Solange Morrissette. «Dans nos réunions de production, il y a des deuils. Il faut qu'il y ait des artistes connus pour remplir des salles. Le réseau d'été fait aussi beaucoup de travail avec les émergents. C'est un beau tremplin parce que ce sont des petites salles. Le contact est plus facile.» 

Parmi les plus connus, nommons Claudine Mercier, Chloé Sainte-Marie, Bob Walsh, Marie-Pierre Arthur, Jacques Michel et d'autres. Lynda Lemay fera aussi la tournée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer