Bieber, plus de cris que de coeur...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Quelques certitudes s'imposaient samedi soir au sortir du spectacle de Justin Bieber au Centre Vidéotron: les Beliebers en ont eu plein la vue et plein les oreilles. S'il y aura certainement autant de cordes vocales que de tympans endoloris dimanche matin dans la capitale, ça ne sera toutefois pas nécessairement à cause de l'intensité de la vedette.

Depuis l'ouverture de l'amphithéâtre, certains artistes (Metallica en tête) n'ont pas ménagé les oreilles de leurs spectateurs. La machine de Justin Bieber aussi a fait déferler les décibels, samedi, mais jamais autant que ses fans. Elles (le féminin s'impose, ici...) peuvent sans doute réclamer la palme du public le plus bruyant (et strident!) du jeune Centre Vidéotron.

Bon, elles avaient effectivement des raisons de s'énerver. Bieber en était à sa première visite en nos murs. Et il est débarqué avec une impressionnante mécanique scénique. Sa troupe de danseurs et lui évoluent sur une structure où trois passerelles convergent vers le parterre - permettant à des VIP de voir le spectacle de l'intérieur - munie d'une multitude de trappes et de plateformes s'élevant dans les airs. Le tout bonifié de son lot de lasers, de projections et d'effets pyrotechniques.

Vous en voulez plus? Un gigantesque cube translucide a permis à la vedette de ne pas rater son entrée en scène, une sorte de cage-écran l'a emprisonné dans une prison d'étincelles pendant I'll Show You, un trampoline suspendu au-dessus de la foule lui a servi de terrain de jeu le temps de Company. Et Bieber a terminé le concert sous la douche pour arroser (littéralement!) le grand hit Sorry dans un exercice de wet t-shirt nouveau genre.

Chanter ou ne pas chanter...

Oui, la machine était là, bien huilée et d'une redoutable efficacité. On ne peut pas en dire autant du chanteur. Comme bien des vedettes de la pop, Bieber s'appuie sur des bandes préenregistrées, surtout dans les segments plus dansants. Mais on peut difficilement l'accuser de faire du lip-sync : notre homme ne prend même pas la peine de faire semblant de chanter. Sa voix résonne, alors qu'il garde son micro bien loin de son visage... Il s'est même permis de passer une partie du concert avec une chique de gomme dans la bouche. Un peu ordinaire, disons.

Le jeune homme ne s'est pas non plus démarqué par sa chaleur humaine, s'adressant très peu à ses fans et marmonnant des présentations préfabriquées lorsqu'il le faisait. Avait-il envie d'être là? C'est loin d'être sûr.

Avec une quinzaine de titres puisés dans son dernier album, Purpose, Bieber a montré qu'il souhaite regarder en avant. Il n'a quand même pas privé ses fans de plus vieux (c'est quand même étrange à dire pour un chanteur de 22 ans) succès : As Long as You Love Me, Baby et Boyfriend ont été accueillis dans des tsunamis de hurlements.

On a quand même eu l'occasion d'entendre la vraie voix de Justin Bieber, samedi. Lors d'un segment acoustique pendant lequel il a notamment chanté, s'accompagnant à la guitare, le succès Love Yourself. Ou encore dans la ballade Purpose, qu'il a livrée assis sur la scène, serrant la main d'admiratrices qui ont sans doute rentabilisé ainsi le prix de leur bracelet VIP.

Choisies pour danser aux côtés de Justin Bieber pendant la chanson Children, Emy Bélanger et Amy Sévigny peuvent être fières de leur prestation. Encouragées par un amphithéâtre en liesse, les fillettes de 10 ans se sont retrouvées à l'avant-scène, de part et d'autre de la vedette, qui n'a pas manqué de les féliciter... et de leur suggérer de former un groupe lorsqu'il a constaté la similarité de leurs prénoms. Mignonnes comme tout, certes, mais surtout franchement douées.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer