Retrouvailles magiques avec Les soeurs Boulay

Mélanie et Stéphanie Boulay ont beau être différentes... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Mélanie et Stéphanie Boulay ont beau être différentes et s'être taquinées tout au long de la soirée à propos de leurs bizarreries respectives, lorsqu'elles entonnent leurs chansons, elles ne font qu'une.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / «On dirait qu'on est aussi contentes de vous voir que vous l'êtes de nous voir», ont lancé Les soeurs Boulay au public qui les acclamait, hier, au Grand Théâtre. Vrai que les retrouvailles avec les deux chanteuses avaient quelque chose de magique : on a ri de bon coeur autant qu'on a été attendri, non sans taper des mains, jouer les chorales improvisées ou échapper des sifflements.

D'un côté, la brunette, qui arborait camisole et short. De l'autre, la blonde, qui avait opté pour le chandail à manches longues et les pantalons. Mélanie et Stéphanie Boulay ont beau être différentes et s'être taquinées tout au long de la soirée à propos de leurs bizarreries respectives, lorsqu'elles entonnent leurs chansons, elles ne font qu'une.

Se pointant dans un joli décor, où des maisons de diverses grosseurs étaient suspendues, laissant voir des arbres en ombres chinoises, les deux artistes, appuyées du multi-instrumentiste Gabriel Gratton, ont démarré le spectacle avec Les couteaux à beurre. En moins de deux, la foule était gagnée et les sourires fusaient autant sur les planches que dans les sièges de la salle Octave-Crémazie, pleinement remplie.

Il faut dire que les musiciennes originaires de New Richmond étaient au sommet de leur forme. Les pièces étaient livrées avec une aisance désarmante, parées d'arrangements efficaces, mais jamais envahissants. Guitares, ukulélé, percussions et occasionnels claviers venaient en appui aux mélodies bien tournées. Les voix dialoguaient, se fondaient pour de belles harmonies ou alors pour de puissants unissons.

«On est fières de vous présenter notre deuxième album. Tout le monde dans l'industrie nous a dit combien c'était tough avec le deuxième», a déclaré Stéphanie, l'aînée. Visiblement, les deux soeurs ont été l'exception, car elles n'ont pas connu d'ennui avec 4488 de l'Amour, dont les chansons ont été adoptées aussi facilement que celles du Poids des confettis. Maison a ainsi fonctionné aussi bien que Par le chignon du cou, tandis que Fais-moi un show de boucane n'avait rien à envier à Des shooters de fort sur ton bras

S'il y a eu des moments festifs, il y a également eu des moments nuancés, comme lorsque Mélanie a interprété Ôte-moi mon linge et que Stéphanie y a succédé avec Mappemonde.

Bref, on a eu droit à un spectacle diversifié et bien structuré, sans le moindre temps mort. Les Soeurs se sont même permis un running gag avec un spectateur, Jacques, qu'elles ont fait monter à leurs côtés pour les accompagner, en fin de programme. Stéphanie a par ailleurs remercié les fans de s'être déplacés à l'occasion d'un vibrant plaidoyer pour le spectacle vivant, sans «le filtre des écrans».

La foule ne voulait plus laisser partir les soeurettes, leur soutirant deux rappels, dont un titre «que personne n'a entendu». Avis aux intéressées, elles remettent ça ce soir, toujours au Grand Théâtre.

Rosalie Ayotte

En terminant, on se doit d'écrire quelques mots sur Rosalie Ayotte, qui assuré la première partie. La jeune artiste de 15 ans, originaire de Saint-Tite, s'est vraiment bien tirée d'affaire avec sa folk minimale et feutrée. Sa poésie, souvent torturée, gagnera sans doute à s'étoffer, or elle affiche une aisance vocale et un aplomb certain.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer