• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Sur scène 
  • > Steve Miller critique le Panthéon du rock and roll après son intronisation 

Steve Miller critique le Panthéon du rock and roll après son intronisation

Steve Miller à la cérémonie d'intronisation du Panthéon... (AFP, Timothy A. Clary)

Agrandir

Steve Miller à la cérémonie d'intronisation du Panthéon du rock and roll, vendredi, où les formations N.W.A., Cheap Trick, Chicago et Deep Purple ont aussi été intronisées.

AFP, Timothy A. Clary

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Carucci
Associated Press

Steve Miller venait tout juste d'offrir une prestation dans le cadre de la 31e cérémonie d'intronisation annuelle du Panthéon du rock and roll à New York, vendredi soir, mais il n'avait pas encore fini son numéro.

En fait, il ne faisait que le commencer. Le musicien nouvellement intronisé a en effet vivement critiqué l'institution lors d'une entrevue livrée en coulisses, qualifiant l'événement de soirée «ennuyante» avec une «bande de gros bonnets» et ressemblant à une «mauvaise émission de téléréalité».

«Je ne sais pas pourquoi j'ai été choisi parce que je répète ce discours depuis 30 ans, a déclaré le guitariste âgé de 72 ans durant une entrevue. Je ne m'entends pas avec les gens à la direction. Lorsque j'ai découvert en quoi ça consistait, j'ai eu l'impression d'être dans une satanée émission de téléréalité.»

Sur la cérémonie en général, M. Miller a dit : «Ce n'était pas très excitant. C'était juste une soirée ennuyante avec une bande de gros bonnets. Pour être honnête, ce n'était pas une expérience très agréable.»

Pressé d'expliquer pourquoi, il a poursuivi : «La raison, c'est parce qu'ils rendent la chose difficile pour les artistes. Je pense qu'il est temps pour les gens à la direction de céder leur place parce que ça n'a pas besoin d'être aussi difficile. Vous n'êtes pas obligé d'insulter chaque artiste qui se présente.»

Steve Miller a ajouté : «Les membres de l'équipe technique sont gentils, mais les gens à la direction ne savent pas comment gérer un concert ou une remise de prix ou comment traiter les artistes.»

Le Panthéon a publié un communiqué, samedi, en réaction aux commentaires de M. Miller.

«Le rock and roll peut enflammer les passions, c'est ce qui le rend aussi extraordinaire, a-t-il affirmé. Le Panthéon du rock and roll a été honoré d'introniser Steve Miller hier soir.»

Durant l'entrevue, M. Miller a soutenu qu'il avait participé à l'événement seulement par égard pour ses admirateurs. «Mes fans prennent cela au sérieux, a-t-il précisé. Je ne voulais vraiment pas être là.»

Le musicien est allé jusqu'à remettre en question l'existence même du Panthéon.

«Voulez-vous bien me dire ce que c'est, le Panthéon du rock and roll, et qu'est-ce qu'il fait à part parler de lui-même et vendre des cartes postales?» a-t-il pesté.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer