Marie Mai, à la croisée des chemins

Marie Mai parle du concert qu'elle présentera au... (Photo Carole Volikakis)

Agrandir

Marie Mai parle du concert qu'elle présentera au Capitole du 10 au 20 mars comme d'une transition: «J'ai essayé de sortir un peu de ma zone de confort. J'ai essayé des trucs dans l'interprétation que je n'avais pas vraiment faits dans le passé.»

Photo Carole Volikakis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La mise sur pied d'un spectacle qu'elle qualifie de «transitoire», une éreintante résidence de concerts et une rupture ultra-médiatisée... Le quotidien de Marie Mai n'a pas été de tout repos ces derniers temps. Alors qu'elle s'apprête à investir les planches du Capitole pendant une dizaine de jours, la populaire chanteuse a pris un peu de recul. Elle dit nous revenir armée d'une énergie créative renouvelée... et de quelques bonnes résolutions.

Fin 2015 et début 2016, Marie Mai présente son nouveau spectacle au Théâtre St-Denis, à Montréal, lors d'une séquence pour le moins sportive de 22 représentations en 24 jours. Alors que la résidence tire à sa fin, la chanteuse annonce sur les réseaux sociaux qu'elle se sépare de Fred St-Gelais, complice en amour et en musique - de l'écriture de chansons à la réalisation de ses albums en passant par l'accompagnement sur scène - depuis plus d'une décennie. La rupture, déjà très publique, le devient encore davantage alors que l'émission Accès illimité, qui a documenté la préparation et la présentation de la série de concerts, en dévoile les moindres détails au début février.

Quand on lui demande en entrevue si elle a eu envie de mettre les caméras à la porte pour vivre ce moment difficile dans l'intimité, la chanteuse dit avoir d'abord voulu respecter sa parole. «Je m'étais engagée envers eux et j'ai tenu à continuer. C'est sûr que ma rupture a fait partie du cheminement du spectacle. On ne pouvait pas l'ignorer, on ne pouvait pas ne pas en parler», indique celle qui s'est fait connaître en 2003 grâce à la téléréalité Star Académie.

Sans regret, mais...

Marie Mai dit ne rien regretter de ce qui s'est passé... Mais elle ne nie pas qu'elle protégera dorénavant sans doute davantage la frontière entre le public et le privé. «C'est sûr et certain que je vais être plus prudente à l'avenir, confie-t-elle. Je ne changerais rien de comment j'ai vécu ma relation avec Fred. Même dans les médias, je pense qu'on a toujours gardé un bon équilibre. J'ai commencé dans ce métier tellement jeune. Et quand j'ai commencé à parler de Fred dans les médias, ma carrière n'était pas ce qu'elle est présentement. Donc je ne changerais absolument rien. On l'a vécu comme on l'a vécu. Mais c'est sûr que pour le futur, je vais faire attention. Je tiens à protéger ma vie privée, ça vaut de l'or pour moi.»

Marie Mai parle du concert qu'elle présentera au Capitole du 10 au 20 mars comme d'une transition. «J'ai essayé de sortir un peu de ma zone de confort. J'ai essayé des trucs dans l'interprétation que je n'avais pas vraiment faits dans le passé. Par exemple, je reprends Smells Like Teen Spirit [de Nirvana] d'une manière très dramatique, très théâtrale, avec du piano et des violons. J'essaie de pousser ma voix d'une manière un peu différente. Pour moi, c'est très rafraîchissant», décrit l'auteure-compositrice-interprète, dont la rupture sera aussi synonyme de nouvelles collaborations artistiques.

«Ça va être une occasion en or de travailler avec d'autres réalisateurs», convient la chanteuse qui cite Ariane Moffatt, Olivier Langevin et Alex McMahon parmi la «longue liste» de musiciens avec qui elle se verrait s'associer. «Ce qui m'excite le plus, c'est de travailler avec des gens et de voir quelle image ils ont de moi et vers où on pourrait aller musicalement, ajoute-t-elle. J'ai envie de me faire surprendre.»

Nouvelle direction

Entre des stages d'écriture auxquels elle participera à Los Angeles et la volonté de prêter sa plume à d'autres artistes, Marie Mai voit un tout nouveau pan de création s'ouvrir à elle. «Qui sait les rencontres que je vais faire là-bas? évoque-t-elle. Peut-être que j'aimerais travailler avec des gens de la Suède, aussi... J'adore la musique pop qui vient de la Suède. Pour la première fois, j'ai l'impression que ça peut aller de n'importe quel côté et je trouve ça le fun, après 13 ans de carrière, de me dire qu'il y a encore des trucs que je n'ai pas faits. Vers où je m'en vais? On ne sait pas encore et je pense que dans la prochaine année, il y a beaucoup de choses qui vont se décider.»

***

Vous voulez y aller?

  • Qui: Marie-Mai
  • Quand: du 10 au 20 mars à 14h ou à 19h30
  • Où: Capitole
  • Billets: de 49,15 $ à 66,54 $
  • Info: 418 694-4444 ou www.lecapitole.com

Marie Mai n'a jamais manqué un épisode de... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Marie Mai n'a jamais manqué un épisode de la série Grey's Anatomy.

Photothèque Le Soleil

Les coups de coeur culturels de Marie-Mai

Le dernier livre qu'elle a dévoré

Récemment, j'ai beaucoup aimé la biographie de Nirvana Montage of Heck. Ç'a été un documentaire, mais c'est aussi un bon livre.

Une découverte musicale à partager

Il y a un artiste qui s'appelle Troye Sivan et que j'aime beaucoup. Il a un album qui est sorti cette année et qui est délicieux. J'aime aussi beaucoup First Aid Kit. Leur album Stay Gold est vraiment excellent. C'est de la musique folk, un peu country, très organique...

L'émission de télé qu'elle ne rate jamais

Grey's Anatomy. C'est mon plaisir coupable. Depuis le début, je n'ai jamais manqué un épisode. J'aime aussi beaucoup Scandale. Et il y a eu Breaking Bad, que j'ai dévoré d'un bout à l'autre.

Un film qui l'a marquée

Le film de ma vie, c'est Forrest Gump. C'est un classique qui ne meurt pas. Si vous voulez me faire pleurer, placez-moi devant ce film-là. Je trouve ça beau, touchant, c'est le rôle d'une vie.

Un spectacle qui l'a fait vibrer

Quand je suis allée à Nashville, j'ai vu mon premier show de bluegrass. Je ne me souviens pas du nom des artistes, c'était dans un petit bar et ç'a été une expérience musicale très enrichissante. Sinon, mon meilleur show à vie, je dirais que c'est Nine Inch Nails, pas la dernière tournée, mais celle d'avant. J'ai vraiment capoté!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer