Prix Grammy 2016: l'année des grandes évidences?

Grâce à son album To Pimp a Butterfly,... (AP, John Salangsang/Invision)

Agrandir

Grâce à son album To Pimp a Butterfly, Kendrick Lamar obtient pas moins de 11 nominations aux Grammy.

AP, John Salangsang/Invision

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Est-ce que la 58e remise des prix Grammy, qui aura lieu lundi soir, sera ponctuée de surprises, comme lorsque Beck a mis la main sur l'album de l'année, en 2015, sous l'indignation de Kanye West? Ou quand la contrebassiste et chanteuse Esperanza Spalding a ravi le titre de révélation de l'année à Justin Bieber, Drake, Florence + The Machine et Mumford & Sons, en 2011? Cela semble peu probable.

C'est que cette fois, de grandes évidences se dessinent dans la plupart des catégories. Aussi, il faudrait que les membres de l'académie soient particulièrement audacieux pour qu'on ait droit à des coups de théâtre.

En premier lieu, un petit rappel. Si vous vous demandez, par exemple, où figure Adele, il faut garder en tête que la période d'admissibilité des oeuvres, pour cette cuvée 2016, s'étend du 1er octobre 2014 au 30 septembre 2015.

La chanson qui a marqué la dernière année est sans contredit Uptown Funk, de Mark Ronson et Bruno Mars. Aucun autre rival ne semble pouvoir déloger cette pièce dans la catégorie de l'enregistrement de l'année, qui récompense autant l'artiste que le réalisateur et l'ingénieur de son. Premier dossier de réglé.

L'année Lamar

Kendrick Lamar a eu droit à une année 2015 de rêve. Son album To Pimp a Butterfly s'est retrouvé au sommet d'une foule de palmarès de critiques et il a, en tout, pas moins de 11 nominations. C'est à lui que revient sans le moindre doute la statuette de l'album rap. Et il semble écrit dans le ciel qu'il mettra la main sur celle, très convoitée, de l'album de l'année. Reste qu'il y a ici de belles candidatures et que le hip-hop n'a pas toujours la cote au sein du jury. Alabama Shakes pourrait donc remporter le magot.

Ça se corse davantage pour la chanson de l'année. À la base, ce prix souligne le travail d'auteur et de compositeur. Est-ce que Lamar (Alright) mettra la main dessus? Si c'est le cas, il ferait histoire en devenant le premier rappeur à remporter ce gramophone doré. Or ça semble peu probable. Taylor Swift (Blank Space), qui est omnipré­sente dans les nominations, avec sept, pourrait se faufiler, mais le mariage de r'n'b et de hip-hop que propose Wiz Khalifa avec Charlie Puth (See You Again) semble en bonne position. Il ne faut pas non plus sous-estimer Ed Sheeran (Thinking Out Loud) ou oublier la force du country chez nos voisins du sud, ce qui pourrait permettre à Little Big Town de se distinguer avec Girl Crush.

La Révélation

Le précieux Grammy de la révélation de l'année se jouera visiblement entre deux artistes féminines : Courtney Barnett et Meghan Trainor. La première a signé un album indie rock particulièrement solide avec Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit. La seconde a défendu des succès fort efficaces, qu'il s'agisse de All About That Bass ou Like I'm Gonna Lose You. Deux artistes dans des registres très différents, donc. De quel côté le jury va-t-il pencher? Trainor a la popularité qui joue en sa faveur.

Au rayon de l'album pop, Taylor Swift, avec la multitude d'extraits qu'elle a fait tourner de 1989, semble gagnante. Elle a tout de même de la compétition avec l'excellent How Big, How Blue, How Beautiful, de Florence + The Machine.

Jamie XX a signé l'un des grands albums de 2016 avec In Colour. C'est à lui que revient la statuette de l'album dance ou électronique.

On est un peu perplexe devant la pauvreté de ce qui a été retenu pour l'album rock. Drones, de Muse devrait sortir gagnant. En revanche, la catégorie de l'album alternatif réunit cinq incontournables. Alabama Shakes a le vent dans les voiles pour remporter celui-là.

Enfin, pour ce qui est de l'album r'n'b, Leon Bridges ne devrait avoir aucun mal à mettre la main sur le prix, grâce à son album Coming Home, à teneur rétro.

Omniprésente dans les nominations, avec sept, Taylor Swift... (- Photo AP, Matt Sayles/Invision) - image 2.0

Agrandir

Omniprésente dans les nominations, avec sept, Taylor Swift est en bonne position pour remporter le meilleur album pop.

- Photo AP, Matt Sayles/Invision

ADELE, LAMAR, SWIFT ET DES HOMMAGES (BOWIE)

Une soirée des prix Grammy n'en serait pas une sans qu'il y ait des performances. D'ailleurs, c'est une minorité des 83 catégories qui est représentée durant la soirée de cette grande fête de la musique, spectacle oblige. Adele sera de la partie, tout comme le Canadien The Weeknd, qui a, mine de rien, autant de nominations que Taylor Swift. Cette dernière prendra bien sûr le micro, tout comme Rihanna, Kendrick Lamar et Justin Bieber, avec Diplo et Skrillex.

Plusieurs hommages sont en vue. Un à Bowie, avec Lady Gaga, un à B.B. King, en compagnie de Gary Clark Jr., Bonnie Raitt et Chris Stapleton, et un à Lemmy, signé The Hollywood Vampire. Le décès de Glenn Frey sera l'occasion pour les Eagles de se réunir, aux côtés de Jackson Browne, pour saluer le disparu. Un hommage pour un artiste bien en vie est aussi au programme : Demi Lovato, Meghan Trainor, John Legend et Luke Bryan se réuniront autour du répertoire de Lionel Richie.

Exceptionnellement cette année, la soirée des prix Grammy est diffusée un lundi, plutôt qu'un dimanche. On pourra la suivre dès 20h, au réseau CBS ou au www.grammy.com

PRINCIPALES NOMINATIONS AUX PRIX GRAMMY 2016

●    prédictions  

√    choix de Nicolas Houle

ENREGISTREMENT DE L'ANNÉE

Really Love, D'Angelo and The Vanguard

Uptown Funk, Mark Ronson, featuring Bruno Mars ● √

Thinking Out Loud, Ed Sheeran

Blank Space, Taylor Swift

Can't Feel My Face, The Weeknd

ALBUM DE L'ANNÉE

Sound & Color, Alabama Shakes

To Pimp a Butterfly, Kendrick Lamar ●

Traveller, Chris Stapleton

1989, Taylor Swift

Beauty Behind the Madness, The Weeknd

CHANSON DE L'ANNÉE

Alright, Kendrick Lamar

Blank Space, Taylor Swift

Girl Crush, Little Big

See You Again, Wiz Khalifa avec Charlie Puth √

Thinking Out Loud, Ed Sheeran ●

RÉVÉLATION DE L'ANNÉE

Courtney Barnett √

James Bay

Sam Hunt

Tori Kelly

Meghan Trainor ●

MEILLEUR ALBUM POP

Piece By Piece, Kelly Clarkson

How Big, How Blue, How Beautiful, Florence + The Machine √

Uptown Special, Mark Ronson

1989, Taylor Swift ●

Before This World, James Taylor

MEILLEUR ALBUM DANCE OU DE MUSIQUE ÉLECTRONIQUE

Our Love, Caribou

Born in the Echoes,The Chemical Brothers

Caracal, Disclosure

In Colour, Jamie XX ● √

Skrillex and Diplo Present Jack Ü, Skrillex And Diplo

MEILLEUR ALBUM ROCK

Chaos and the Calm, James Bay

Kintsugi, Death Cab for Cutie

Mister Asylum, Highly Suspect

Drones, Muse ● √

.5: The Gray Chapter, Slipknot

MEILLEUR ALBUM DE MUSIQUE ALTERNATIVE

Sound & Color, Alabama Shakes ● √

Vulnicura, Björk

The Waterfall, My Morning Jacket

Currents, Tame Impala

Star Wars, Wilco

MEILLEUR ALBUM R'N'B'

Coming Home, Leon Bridges ● √

Black Messiah, D'Angelo and The Vanguard

Cheers to the Fall, Andra Day

Reality Show, Jazmine Sullivan

Forever Charlie, Charlie Wilson

MEILLEUR ALBUM RAP

2014 Forest Hills Drive, J. Cole

Compton, Dr. Dre

If Youre Reading This Its Too Late, Drake

To Pimp a Butterfly, Kendrick Lamar ● √

The Pinkprint, Nicki Minaj

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer