Pluie d'éloges pour René Angélil

René Angélil avec Julie Snyder en 2012... (Archives La Presse)

Agrandir

René Angélil avec Julie Snyder en 2012

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

«Géant du monde artistique», «géant du monde», «grand Québécois», «chic type»: les éloges n'ont pas tardé à affluer après l'annonce, jeudi, de la mort de René Angélil.

La soeur de Céline Dion, Claudette, a raconté que «Maman Dion», qui était tout récemment auprès de la chanteuse à Las Vegas, est revenue récemment en demandant à ses proches de prier pour René Angélil. «On ne pouvait plus rien faire pour lui», disait-elle jeudi.

L'animatrice et productrice Julie Snyder, qui connaît René Angélil et Céline Dion depuis plus de 20 ans, a rappelé que c'est lui qui lui avait offert de produire sa toute première émission, en 1997, pour le lancement mondial de l'album Let's Talk About Love.

«Imaginez: la première émission que je produis, c'est une émission de Céline Dion, et on fait le lancement partout dans le monde. C'était vraiment une grande marque de confiance.»

Rodger Brulotte, qui était ami depuis une cinquantaine d'années avec René Angélil, a soutenu qu'«il a toujours bien pris soin de nous autres, il s'est assuré qu'on ait du plaisir ensemble». «Je ne me souviens pas d'une seule dispute en 50 ans avec lui. Des différences d'opinions, oui. Mais des disputes, non, a rappelé le chroniqueur. C'est un grand Québécois. Lui et Céline ont toujours donné la chance aux Québécois, qu'ils soient n'importe-où.»

Ginette Reno, qui a eu René Angélil comme gérant avant qu'il ne s'associe avec Céline Dion, a salué «ses qualités exceptionnelles». «Il fait partie de cette élite des trois ou quatre personnes sur la Terre qui ont ce feu sacré. C'est un être assez exceptionnel parce que quand ça se chicanait tout ce monde-là, quand on était jeune, c'est toujours lui qui remettait de l'ordre dans tout ça.»

Grégory Charles, qui a déjà fait partie de la tournée de Céline Dion à titre de choriste, à la fin des années 1990, a raconté comment, à plusieurs reprises, René Angélil avait pris sa défense dans des situations de racisme - sur un terrain de golf ou en montant dans un avion. «À chaque fois, René intervenait pour dire: "si lui ne rentre pas, les 100 autres personnes ici ne rentrent pas".»

La populaire animatrice Véronique Cloutier a exprimé sa grande tristesse sur son compte Twitter, disant offrir ses «sincères condoléances à tous ceux qui l'ont aimé, admiré». Son père, Guy Cloutier, avait été promoteur des Baronets et il avait pris René Angélil comme associé lors de la dissolution du groupe, dans les années 1970.

Le barbier Ménick avait souvent des nouvelles de son ami René Angélil par l'entremise de ses clients réguliers Michel Bergeron et Rodger Brulotte, qui jouaient au golf avec lui. Il a soutenu jeudi que M. Angélil avait beaucoup souffert récemment, «mais il était tellement proche de sa famille que c'est sûr qu'il ne voulait pas partir».

«Quand quelqu'un décède, on dit toujours que c'est le meilleur gars au monde, mais dans son cas, je peux dire qu'il a plus de qualités que de défauts, et plus d'amis que d'ennemis», a-t-il dit de cet homme «toujours plein d'attention».

L'ex-RBO et animateur de Tout le monde en parle, Guy A. Lepage, a eu ces commentaires sur Twitter: «Mon partenaire de poker est décédé. Il était gentil et rieur. Et attentionné. Et affectueux. Et généreux. Et je suis triste.».

Aldo Giampaolo, qui a remplacé M. Angélil à titre de gérant de Céline Dion en 2014, était auparavant grand patron de QMI Divertissement et Sports, filiale de Québecor.

Patrice Caron, directeur Musée du rock 'n roll du Québec, à Montréal, croit que le passé de chanteur de René Angélil lui a été fort utile par la suite dans sa carrière de gérant: «il a vu le marché, l'industrie se transformer au Québec». Cette expérience lui aura aussi permis d'être un agent particulièrement attentionné pour Céline Dion, selon M. Caron. «Pour savoir comment un artiste vit, ce dont il a besoin pour pouvoir créer, il faut en avoir été un», a-t-il rappelé jeudi.

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a offert «ses sympathies les plus sincères à la famille et aux proches de René Angélil, particulièrement à son épouse Céline Dion et ses enfants». La ministre fédérale du Patrimoine, Mélanie Joly, a aussi parlé d'un «géant du monde artistique».

«Merci pour tout, René»

Le décès de René Angélil privera la plus jeune fille de Pierre Karl Péladeau de son parrain. «Notre famille perd aujourd'hui un ami», s'est attristé le chef péquiste de l'opposition officielle.

Difficile de trouver au sein de la classe politique des liens plus étroits avec le couple Angélil-Dion que ceux partagés avec M. Péladeau et son épouse Julie Snyder. «C'est avec tristesse que j'apprends le décès de mon ami René Angélil, a indiqué le député de Saint-Jérôme. Je tiens à exprimer mes sincères condoléances à Céline ainsi qu'aux enfants, Patrick, Jean-Pierre, Anne-Marie, René-Charles, Eddy et Nelson. Les liens que nous avons tissés depuis plusieurs années resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Merci pour tout, René.» Le chef péquiste a souligné les talents d'imprésario et d'homme d'affaires du disparu. «Il était aussi un homme profondément attaché au Québec et à sa culture», a noté M. Péladeau.

Le premier ministre du Québec a aussi rendu hommage au parcours de M. Angélil et à ses qualités humaines. «Engagé, passionné, talentueux et courageux, a exprimé Philippe Couillard. Voilà les mots qui me viennent à l'esprit pour décrire le parcours professionnel de René Angélil. Au fil des années, nous avons appris à le connaître, à l'apprécier, à l'admirer et surtout à l'aimer. Il a été un exemple éloquent du savoir-faire québécois.»

La ministre de la Culture, Hélène David, en a parlé comme d'une «grande figure de l'industrie du spectacle» qui a «marché tout droit vers la réussite» en menant la carrière de Céline Dion «de main de maître». «Animé par une volonté de transmission, il a su partager sans retenu ses connaissances et son approche dans le milieu et auprès de la relève», a souligné la ministre David.

Bien qu'il le savait malade, le décès de M. Angélil est apparu comme un «choc» au chef caquiste François Legault, puisqu'il «faisait partie du paysage culturel québécois depuis tellement longtemps». «On ne l'imaginait pas partir, a indiqué M. Legault. Encore moins à 73 ans, un âge encore jeune. [...] Il avait de l'audace et n'hésitait pas à exiger le meilleur pour ses artistes. Il sera fortement regretté par la communauté artistique, mais également par l'ensemble des Québécois.»

La co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a aussi offert ses sympathies à la famille de cet «homme qui aura contribué à la reconnaissance de nos talents».  Simon Boivin

Partager

À lire aussi

  • René Angélil est décédé

    Arts

    René Angélil est décédé

    René Angélil, gérant et époux de la chanteuse Céline Dion, est décédé jeudi matin à l'âge de 73 ans. «Géant du monde artistique», «géant du monde»,... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer