La chanteuse Natalie Cole s'éteint à 65 ans

Natalie Cole s'est droguée à l'héroïne et à... (AP, Evan)

Agrandir

Natalie Cole s'est droguée à l'héroïne et à la cocaïne, et a suivi plusieurs cures de désintoxication au cours de sa vie.

AP, Evan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Los Angeles

Natalie Cole, lauréate d'un Grammy et fille de Nat «King» Cole ayant fait perdurer l'héritage musical de son regretté père, et ayant par l'entremise des moyens techniques partagé un duo avec lui sur Unforgettable, est décédée. Elle était âgée de 65 ans.

Natalie Cole est morte, jeudi soir, au centre hospitalier Cedars-Sinai de Los Angeles, de l'accumulation de plusieurs problèmes de santé persistants, a dit sa famille par communiqué.

Le communiqué, transmis par son fils Robert Yancy et ses soeurs Timolin et Casey Cole, affirme que «Natalie [Cole] a mené un combat féroce et courageux, mourant comme elle avait vécu, avec dignité, force et honneur».

Natalie Cole avait combattu des problèmes de drogue et une hépatite l'ayant forcée à subir une greffe de rein en mai 2009. Sa soeur aînée, Carol «Cookie» Cole, est morte le jour où Natalie a subi son opération. Leur frère, Nat Kelly Cole, est mort en 1995.

Natalie Cole a suivi les traces de son père à un très jeune âge, et a passé une audition pour chanter à ses côtés à l'âge de 11 ans. Elle avait 15 ans lorsque celui-ci est mort d'un cancer des poumons en 1965.

Elle a amorcé sa carrière comme chanteuse de R&B, avant de migrer vers les classiques du jazz et de la pop qu'affectionnait son père.

Natalie Cole a été particulièrement acclamée pour son album Unforgettable ... With Love, paru en 1991, qui rendait hommage à son père avec des versions revisitées de certains de ses morceaux les plus connus, incluant That Sunday That Summer, Too Young et Mona Lisa.

Sa voix était jumelée à celle de son père dans la pièce titre, offrant un duo touchant 25 ans après sa mort. L'album s'est vendu à quelque 14 millions d'exemplaires et a remporté six Grammy, dont l'album de l'année.

Natalie Cole avait fait ses débuts en studio en 1975 avec Inseparable. L'industrie de la musique l'avait accueillie avec deux Grammy - un pour la révélation et l'autre pour la meilleure prestation vocale R&B féminine pour son succès This Will Be (An Everlasting Love).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer