Fêter avec Marc Dupré

Marc Dupré mise sur chansons, humour et invités... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Marc Dupré mise sur chansons, humour et invités surprises pour son Party musical.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Tout le mois de décembre, le chanteur Marc Dupré convie les gens de Québec à venir fêter avec lui. Au programme du spectacle baptisé Mon party musical : chansons, humour et invités surprises.

Son but? Faire danser les gens. Et il fera tout pour y arriver. Parce que Marc Dupré aime divertir. Même dans les soupers de famille les plus simples, il tient à ce que les gens s'amusent. «Un souper où on ne rit pas, je n'aime pas ça», admet-il.

Le spectacle comprendra les plus grands succès de ses cinq albums, des reprises de chansons populaires «festives» (il donne en exemple Uptown Funk de Bruno Mars), de l'humour, des imitations et des invités. Pour l'instant, on sait que Kevin Bazinet, Jérôme Couture et Renee Wilkin, ses protégés de l'émission La voix, partageront la scène avec lui et ses cinq musiciens. Mais Marc Dupré nous met l'eau à la bouche en laissant entendre qu'il y aura des surprises : «Je connais beaucoup de monde...», avance-t-il.

Deuxième maison

Pour Marc Dupré, le Théâtre Capitole est comme sa deuxième maison. C'est à cet endroit qu'il amorce sa carrière, alors qu'il tente de percer comme imitateur. Au début des années 90, il participe à l'émission télé Les étoiles du Capitole. Il ne gagne pas, mais apparaît ensuite au talk-show de Sonia Benezra. Puis, on lui demande de faire la première partie des spectacles de Céline Dion. Sa carrière prend son envol.

Le Capitole a aussi une signification personnelle pour lui puisque c'est là qu'il a rencontré sa femme Anne-Marie Angélil, avec qui il a trois enfants.

Pendant 10 ans, Marc Dupré prend une pause de la scène. Il s'installe un studio d'enregistrement chez lui, travaille sur le spectacle de Véronic DiCaire, écrit des chansons pour d'autres artistes et s'occupe de ses enfants. «Ça m'a fait du bien de vivre mon rôle de père, confie-t-il. J'avais l'impression de passer à côté de quelque chose d'important dans ma vie, de plus important que de faire de la scène.»

Il y a quatre ans, le téléphone sonne. On lui propose de participer à la nouvelle émission de télévision La voix. C'est ainsi qu'il sort de l'ombre pour retourner sous les projecteurs. Les gens apprennent à mieux le connaître comme personne. Son public s'agrandit.

L'auteur-compositeur-interprète de 42 ans est comblé. Du temps libre, il en a bien peu et il le consacre à sa famille. Il a déjà recommencé les enregistrements pour La voix, qu'on verra en janvier à TVA, il travaille sur le second album de Jérôme Couture et signera la mise en scène du premier spectacle de Renee Wilkin, en plus de poursuivre sa tournée Là dans ma tête. «Aujourd'hui, je m'accomplis en tant qu'artiste, dans toutes les sphères de mon métier, dit-il. Je réalise, j'écris, je compose mes chansons, je suis producteur, je travaille avec des jeunes, je fais La voix. En ce moment, je ne pourrais pas en demander plus.»

Syndrome de l'imposteur

La dernière fois que j'avais rencontré Marc Dupré, c'était il y a 10 ans. Il effectuait alors un changement de carrière, délaissant celle d'imitateur pour celle de chanteur. Il lançait son premier album Refaire le monde. On le sentait nerveux, peu sûr de lui à l'idée de plonger dans cette nouvelle sphère, conscient que comme gendre de Céline Dion et de René Angélil, les attentes envers lui étaient grandes. Il déclarait toutefois : «J'ai vraiment donné le meilleur de moi-même sur cet album-là, je ne peux pas donner plus. Si pour certaines personnes, ce n'est pas assez, bien tant pis.»

Depuis, il a remporté plusieurs distinctions, dont le Félix pour la chanson populaire de l'année avec Nous sommes les mêmes, ainsi que le trophée d'interprète masculin en 2013 au gala de l'ADISQ. Il s'est aussi fait une solide réputation de «créateurs de hits» pour lui-même et d'autres artistes comme Annie Villeneuve et Céline Dion. «Je n'ai pas en ce moment le syndrome de l'imposteur, explique-t-il. Je sais ce que je fais. Je sais dans quoi je suis bon. J'ai mon style à moi. Les gens viennent, ils chantent les chansons. Je n'aurais jamais pensé ça. C'est fou!»

 

=> Vous voulez y aller?

Quoi : Mon party musical

Qui : Marc Dupré (Renee Wilkin en première partie)

Où : Théâtre Capitole

Quand : du 2 au 31 décembre

Billets : 56,08 $, 66,09 $, 100,59 $ et 181,09 $ (31 décembre)

Info : 418 694-4444

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer