Fabien Cloutier en plein contrôle

Fabien Cloutier a une façon bien à lui... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Fabien Cloutier a une façon bien à lui de mettre le doigt sur des situations ridicules et de les pousser à l'extrême. Ses propos sont incisifs, mais la manière qu'il a de les livrer les rend comiques.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Fabien Cloutier comme humoriste? On en redemande. Il était en plein contrôle de ses moyens hier lors de la première de son spectacle Assume au Théâtre Petit Champlain.

Il est en rodage depuis deux ans et demi et ça paraît. Le spectacle qu'il a présenté est à point. 

Bien qu'il ait d'abord connu du succès comme comédien et auteur, Fabien Cloutier a tout ce qu'il faut pour faire rire. Il ne s'est pas improvisé humoriste. En entrevue, il racontait avoir voulu faire de l'humour avant du théâtre. «Même les meilleurs étudiants de théâtre finissent par faire le clown pour mettre le thermostat en haut de 14 degrés», lance-t-il pendant le spectacle, se moquant de son «changement de carrière».

À l'image de ses pièces de théâtre Cranbourne et Scotstown, le premier one-man-show de Fabien Cloutier dérange. Oui, ses images sont parfois très crues. Il a une façon bien à lui de mettre le doigt sur des situations ridicules et de les pousser à l'extrême. Ses propos sont incisifs, mais la manière qu'il a de les livrer les rend comiques.

Il décoche ses tirs sur plusieurs cibles : les conventions des spectacles d'humour, les handicapés, les émissions de décoration, les forums de discussion, et j'en passe. Dites-vous qu'il vous juge si vous faites une fixation sur les pissenlits, si vous avez une collection de petites voitures, si vous venez du Saguenay ou du Lac-Saint-Jean ou si vous achetez le pot de Nutella géant à 60 $ chez Costco. Vous atteignez toutefois le sommet si vous collectionnez les attaches à pain pour payer des fauteuils roulants!

Évidemment, Cloutier utilise le stratagème de nous mettre en pleine face nos travers. Et ça fonctionne. On rit de ce qu'il raconte, on rit de nous et des autres sans complexes.

Le Beauceron y va d'une proposition délirante pour rafraîchir notre fameux Carnaval : combiner l'évènement et le Défilé de la fierté gaie. Il part sur un délire impliquant des hommes aux torses nus, les nouvelles duchesses, Badaboum et le maire Régis Labeaume. Que de belles images à nous mettre en tête!

Malgré la multitude de sujets du spectacle, Cloutier arrive à les mettre en lien. Il a cependant énormément de matériel. Il aurait peut-être pu élaguer certains passages et se permettre d'en explorer d'autres plus longuement. Mais pour un premier one-man-show, c'est très réussi. 

Le spectacle de ce soir est complet. Fabien Cloutier sera à L'Anglicane de Lévis le 11 mars et de retour au Théâtre Petit Champlain le 21 avril.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer