Taylor Swift porte plainte pour attouchements

Taylor Swift espère que sa démarche auprès des... (AP, Invision)

Agrandir

Taylor Swift espère que sa démarche auprès des tribunaux servira d'exemple pour les femmes victimes d'agressions.

AP, Invision

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

La superstar de la pop Taylor Swift a porté plainte contre un animateur de radio pour attouchements sexuels avant un concert, expliquant vouloir servir d'exemple aux femmes victimes d'agressions.

L'animateur de radio, David Mueller, avait dans un premier temps attaqué la jeune femme en justice le mois dernier, attribuant son renvoi d'une station de radio spécialisée dans la country aux accusations portées par Taylor Swift.

Mueller reprochait notamment aux gardes du corps de la chanteuse de l'avoir «agressé verbalement» en affirmant qu'il avait touché Taylor Swift en 2013, au moment où les deux prenaient une photo avant que l'artiste ne monte sur scène pour un concert à Denver, dans le Colorado.

La chanteuse a à son tour attaqué l'animateur dans une plainte déposée mercredi au tribunal de Denver, où elle accuse David Mueller d'avoir passé la main sous sa jupe et d'avoir touché ses parties «intimes». «Mlle Swift a été contrainte de commencer un concert de plusieurs heures devant une foule de 13000 fans alors qu'elle était sous le choc après avoir subi des attouchements», précise la plainte.

Le texte explique que la chanteuse, âgée de 23 ans à l'époque, s'était retrouvée particulièrement mal à l'aise face à l'animateur de radio au gabarit bien plus imposant que le sien.

Procès

Taylor Swift demande la tenue d'un procès devant jury et le versement de dommages et intérêts. En cas de condamnation, elle a assuré qu'elle reverserait l'ensemble des fonds à des associations de protection des femmes. Une telle condamnation serait «un exemple pour d'autres femmes réticentes à revivre publiquement des actes humiliants et scandaleux de ce type», avance la plainte de la chanteuse.

Les avocats de M. Mueller n'ont pas immédiatement répondu à la plainte de Taylor Swift.

Dans sa plainte initiale, l'animateur de radio a reconnu qu'un incident s'était produit mais il désignait un de ses collègues, affirmant que ce dernier s'était vanté auprès de lui d'avoir touché les fesses de la jeune femme au moment de prendre une photo.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer