D'un Plume à l'autre

Il a fallu plusieurs années à Plume pour... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Il a fallu plusieurs années à Plume pour dompter son public et lui apprendre à tendre l'oreille. Visiblement, il a réussi : les spectateurs de la salle Octave-Crémazie étaient tout ouïe jeudi soir.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Plume Latraverse n'avait pas envie de faire des grimaces, jeudi, au Grand Théâtre - ou si peu. Ni de jouer les iconoclastes ou de réclamer du cognac, quoique des fans lui en ont bien sûr offert. C'est plutôt pour partager des titres méconnus de son répertoire qu'il est monté sur scène, optant pour une formule intimiste.

Ce n'est pas la première fois que Plume décide de s'éloigner du rock tonitruant au profit de la chanson plus acoustique. Or il lui a fallu plusieurs années pour dompter son public et lui apprendre à tendre l'oreille. Visiblement, il a réussi : les spectateurs de la salle Octave-Crémazie, tout en lui réservant un chaleureux accueil, étaient tout ouïe. Pas pour rien que le grand barbu les a remerciés pour leur écoute.

Il faut dire qu'il avait mitonné son spectacle avec soin : plus de 30 chansons, en tout ou en partie, étaient au programme et s'imbriquaient les unes dans les autres. Et puis la formule en trio, avec le grand complice Jean-Claude «JC» Marsan à la guitare et Grégoire Morency à la contrebasse, marchait bien et permettait ratisser large au plan sonore, d'autant que les deux hommes assuraient les harmonies vocales.

Le jeu de Marsan est toujours aussi vif à la six-cordes : il sait coller aux chansons et brille toujours lorsqu'il tombe dans le blues, comme dans la magnifique Piaule de Louis. Morency a su, pour sa part, apporter une nouvelle dynamique à bien des chansons, comme Tango Pital. Quant à Plume, il avait tout l'aplomb souhaité et apparaissait en pleine possession de ses moyens pour partager ses rimes riches.

Voyage dans le temps

La soirée a démarré sur les airs d'Autrefois, pour se poursuivre sur Depuis qu'elle marche à pied, tirée du film La liberté en colère. Puis, Plume s'est permis de remonter jusqu'à l'album Livraison par en arrière, question de polir la petite perle qu'est Élégie.

On aura ainsi voyagé dans le temps tout au long du concert, ce qui nous aura permis de retrouver Gisèlle avec 2 L, la très belle Valse des champignons ou encore Faux dur et trouble-fête. On a aussi alterné le type de chansons, l'humour se présentant avec Le ramoneur ou Le fermier Jean, la nostalgie apparaissant sur Le lac multicolore, l'observation sociale sur Euthanazie, toujours d'actualité.

L'album Chansons nouvelles, paru en 1994, a toujours été cher à Plume, et il ne s'est pas gêné pour mettre les projecteurs sur huit de ses pièces. Du nombre, il faut souligner la livraison impeccable des Patineuses.

Plume avait aussi trois créations inédites à partager. La rigolote Vieux os n'a pas manqué de faire réagir la foule.

Pour fermer les livres, l'artiste de 69 ans a ramené le dernier segment de Jonquière, pour aussitôt avoir droit à un premier rappel, puis à un second.

«Un rappel au Grand Théâtre, j'vas conter ça à la taverne à Montréal, ils ne me croiront pas», a-t-il rigolé. C'était pleinement mérité.

Un seul bémol

Le seul bémol était du côté de la sono. Pour un concert intimiste, le volume était presque aussi fort que si Plume avait opté pour une formule rock et on était loin de rendre pleinement justice aux interprétations. La voix était trop à l'avant-plan, ponctuée parfois d'écho discutable, tandis que la guitare de Marsan était par moments très loin dans le mixage. Quant à la contrebasse de Morency, elle manquait de définition dans les graves, perdue dans un magma quasi caverneux lorsqu'il jouait sur ses cordes de mi et de la. Dommage, car l'apport de toute la bande aurait mérité d'être mieux entendu.

Plume récidivera vendredi soir, ainsi que les 1er et 2 avril prochains, toujours au Grand Théâtre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer