Shania Twain: nostalgie et énergie

Shania Twain a orchestré avec cette tournée un... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Shania Twain a orchestré avec cette tournée un programme sur mesure pour faire plaisir à ses fans, à qui elle n'avait pas rendu visite depuis une décennie.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE/ Onze ans après sa dernière visite, c'était l'heure des retrouvailles hier pour Shania Twain et ses fans de Québec. Mais c'était aussi celle des adieux : la tournée Rock This Country est présentée comme la dernière de la vedette canadienne. La chanteuse a mis le paquet pour réussir les unes comme les autres, devant les quelque 13 000 fans réunis au Centre Vidéotron.

À 50 ans, Shania Twain porte toujours bien... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

À 50 ans, Shania Twain porte toujours bien la minirobe à l'effigie des Rolling Stones et le léotard métallisé. 

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Un florilège de succès radio, des tenues sexy, une multitude de mains serrées et de sourires enjôleurs, de la pyrotechnie, des lasers, des confettis, des interventions spontanées et une visite-surprise de «l'ami» Corey Hart... Shania Twain a orchestré avec cette tournée un programme sur mesure pour faire plaisir à ses fans, à qui elle n'avait pas rendu visite depuis une décennie. La reine du country-pop ne vise pas ici la découverte ni la réactualisation des vieux hits. Elle les sert plutôt tels qu'on les connaît - et à forte dose -, misant sur la chaleur, le réconfort et, avons-le, la nostalgie pour ce qu'elle a annoncé comme son dernier tour de piste. 

En santé

Si elle était souffrante en début de semaine - la chanteuse a annulé deux concerts à Manchester et à Albany à cause d'une «infection respiratoire» -, rien n'y paraissait hier. C'est plutôt une Shania Twain sautillante et énergique qui est revenue dans la capitale. S'excusant souvent de la qualité de son français, elle a néanmoins fait l'effort de s'exprimer dans cette langue pendant tout le concert, complimentant au passage la beauté de la ville et l'enthousiasme de ses fans. Sympathique et très classe. 

Faisant le tour du parterre sur un chariot ou le survolant assise sur une selle installée au bout d'une grue (pendant la rythmée Up!), la chanteuse a réussi à conjuguer deux objectifs : cultiver la proximité et en mettre plein la vue. 

Pour Party For Two et You're Still the One, Shania Twain a convié Corey Hart sur les planches... Il l'a remerciée en faisant chanter Pour un instant d'Harmonium au public, qui ne s'est pas fait prier pour lui obéir. Pour le reste, presque tous les succès de Twain y sont passés hier : Don't Be Stupid, I'm Gonna Getcha Good, That Don't Impress Me Much, (If You're Not In It For Love) I'm Outta Here, Man! I Feel Like a Woman et Cie ont déboulé sans que personne ne boude son plaisir. 

À 50 ans, Shania Twain porte toujours bien la minirobe (à paillettes et à l'effigie des Rolling Stones) et le léotard métallisé. Et si elle s'est absentée des planches pendant un bon moment, force est d'admettre qu'elle n'a rien perdu non plus de son charisme et de son aisance sur scène, qu'on aura peut-être vu en action hier pour la dernière fois... Si la chanteuse tient promesse!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer