Metallica: des fans de Pologne et des É.-U. débarquent au Colisée

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Vers un nouveau Colisée

Actualité

Vers un nouveau Colisée

Un groupe de gens d'affaires veut doter Québec d'un nouvel amphithéâtre multifonctionnel pouvant accueillir tant des matchs sportifs que des spectacles. Le projet a ses partisans comme ses détracteurs. »

(Québec) Les petits caprices de Dame Nature n'ont pas ralenti l'ardeur des vrais fans de Metallica, lundi. Vers 13h, une cinquantaine de personnes faisaient la queue devant le Colisée Pepsi afin d'être le plus près possible de la bande de James Hetfield et de Lars Ulrich.

Parmi les amateurs de heavy metal présents, certains ont fait le voyage de la Pologne, de New York et de l'Arizona pour assister au spectacle, qui devrait d'ailleurs être le dernier événement à avoir lieu dans les murs du vieux Colisée. 

Bière à la main et sourire aux lèvres, les fans discutaient entre eux alors que plusieurs succès du groupe américain se faisaient entendre, comme Master of Puppets, Enter Sandman et Nothing Else Matters

Présents sur le site depuis le début de la journée, et ce, malgré la pluie, un groupe de Polonais n'a pas hésité à traverser l'Atlantique pour assister aux deux concerts de leurs préférés dans la capitale. Après deux heures de vol entre la Pologne et Londres, le groupe a dû patienter six heures à l'aéroport avant de reprendre l'avion pour environ 7 à 8 heures de vol et finalement atterrir à Montréal.

«Nous sommes ici juste pour eux, aujourd'hui [lundi] et mercredi. Je suis vraiment fan», a commenté au Soleil Maciek, qui a déjà vu Metallica enflammer une scène notamment en Australie, en Argentine, au Chili, à Las Vegas et en Angleterre. «C'est toutefois notre première visite à Québec. Nous avons dormi notre première nuit à Montréal et descendus le lendemain. Nous repartons mercredi après le spectacle. C'est vraiment une belle expérience.»

Afin d'être les premiers à traverser le tourniquet du Colisée et avoir la meilleure place sur le parterre, un couple de Montréal, Julie Munger et Thomas Martin, sont arrivés sur les lieux à 1h30 lundi matin. Il s'agit d'une première sortie depuis longtemps pour les amoureux qui ont fait garder leurs deux enfants, Mélodie (21 mois) et James Thomas (7 mois). Ce dernier a d'ailleurs été baptisé en l'honneur du célèbre chanteur du groupe, James Hetfield.

«Ça fait cinq mois et demi qu'on regarde nos billets sur le frigidaire en se disant que nous allions être là en premier. Nous avions vraiment hâte», a confié Mme Munger. «Nous sommes des fans finis de Metallica, ça joue chez nous du matin au soir.»

Pour Mme Munger et M. Martin, voir Metallica en spectacle est un rêve qui se réalise enfin. «C'est notre premier show d'eux. C'est une belle expérience. Nous avons rencontré beaucoup de gens au cours de la journée. Nous nous sommes fait une petite communauté. Nous partageons notre nourriture», s'exclame le couple, qui prévoyait dormir dans sa voiture lundi soir et repartir pour Montréal aujourd'hui. 

Le fait aussi de participer au dernier événement dans le Colisée Pepsi rend le moment encore plus spécial. «C'est faire partie de l'histoire, d'une grande expérience. On va pouvoir dire à nos enfants qu'on était là», ajoute avec le sourire Mme Munger.

Parti de New York dimanche soir, Jared a conduit neuf heures pour assister au spectacle de ses idoles. «Ça fait au moins 20 shows d'eux que j'assiste. Ce n'est pas compliqué, je les adore. J'ai demandé congé juste pour ça. Je pense que ce soir va être une soirée mémorable», conclut le musicien qui, avec son groupe, reprend quelques succès de Metallica.

Revendeurs à l'oeuvre

Quelques revendeurs de billets étaient présents lundi dans le stationnement devant le Colisée Pepsi pour le spectacle de Metallica. Rencontré par Le Soleil, l'un d'eux, préférant taire son nom, a souligné qu'il vendait ses billets 400 $ l'unité. «J'ai deux billets pour le spectacle de ce soir [lundi] et j'en ai aussi deux autres pour le show de mercredi», a-t-il affirmé. «Les prix devraient être similaires» pour le spectacle prévu au Centre Vidéotron. Lundi après-midi, lors du passage du Soleil sur le site, un seul homme est venu rencontrer le revendeur, qui espère repartir pour Montréal avec au moins 1400 $ en poche. «C'est certain que le prix est négociable, mais je suis confiant que je vais les vendre», a-t-il conclu, continuant de faire les cent pas devant le vieux Colisée.

Ce qu'ils ont dit

«On ferme le Colisée. On boucle la boucle. Il fallait être en avant. C'est mon 20e show de Metallica et je vais être aussi à celui de mercredi. Ce n'est pas juste Metallica ce soir, ça rappelle beaucoup de souvenirs, les Nordiques, les Harfangs [de Beauport], les Remparts, les pee-wee...» - Stéphane Marceau, arrivé sur le site vers 7h lundi

«Depuis qu'on est des enfants qu'on vient ici. De finir avec Metallica, ça se termine bien et c'est une belle façon de dire adieu à notre Colisée et nos souvenirs.» - François Tremblay, arrivé dans le stationnement vers midi lundi

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer