Appelez-moi DJ Evalicious

Eve Salvail n'a pas complètement abandonné l'univers de... (Photo Malika Cos)

Agrandir

Eve Salvail n'a pas complètement abandonné l'univers de la mode. Elle fait à l'occasion des défilés pour Jean Paul Gaultier.

Photo Malika Cos

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

Après avoir vécu pendant plusieurs années à Paris, puis établie à New York depuis 23 ans, l'ex-mannequin Eve Salvail rentre chez elle. Même si elle revient encore dans la Grosse Pomme, elle est déménagée à Montréal il y a environ un mois et demi. Le 5 septembre, la femme de 44 ans, qui gagne maintenant sa vie comme DJ, débarquera dans son alma mater, Matane. «Ça fait 15 ans que je ne suis pas revenue à Matane», laisse-t-elle tomber.

«J'ai hâte de montrer ça à ma femme, continue-t-elle. Elle va pouvoir voir où j'ai grandi. Tous mes souvenirs d'enfance dans la région sont bons. Ma mère a raison : retourner là, c'est comme retrouver une vieille amie!» Eve Salvail est mariée depuis deux ans à une femme originaire de Chicago. 

Eve Salvail, mannequin que tous les designers de mode s'arrachaient dans les années 90, est née à Québec le 7 avril 1971. Elle a été adoptée dès l'âge de neuf mois par un couple d'enseignants du collégial en arts. Après avoir vécu brièvement au Saguenay, elle et ses parents adoptifs s'installent à Saint-Ulric, un village situé à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Matane.

C'est en 1989 que sa vie prend un tournant, alors qu'elle remporte le concours «Devenir mannequin», organisé par le magazine Clin d'oeil. Elle amorce alors, à l'âge de 19 ans, une brillante carrière de mannequin international à Tokyo, au Japon. Elle défilera ensuite à Milan, Rome, Londres et dans d'autres capitales mondiales de la mode. Mais, sa popularité, elle la doit au designer Jean Paul Gaultier. C'est vraiment lui qui l'a catapultée sur les grandes scènes de la mode. 

Après quelques années à Paris, où elle mène une vie à 200 km/h, elle décide, en 1996, de tout plaquer là. Elle se rase les cheveux et se fait tatouer un dragon sur le crâne. «À Paris, c'était très dur, se souvient-elle. J'étais plus capable. J'ai décidé de tout laisser tomber. Je n'étais plus heureuse à Paris, comme je ne suis plus heureuse à New York.»

«On me trouvait parfois trop maigre ou sinon, j'étais trop grande, raconte la vedette de 1,78 m. Quant à moi, j'ai aucun problème avec mon poids.» D'ailleurs, elle est de nature ectomorphe; elle avoue manger tout ce qu'elle veut. 

Aucune amertume

Bien qu'elle s'est épuisée avec cette vie un peu folle, elle ne conserve aucune amertume de cette époque. «J'ai fait une sacrée belle carrière dans le mannequinat et j'en suis bien fière», souligne-t-elle.

Eve Salvail n'a cependant pas complètement abandonné l'univers de la mode. «J'en fais encore parfois pour Jean Paul Gaultier, mais c'est pas avec ça que je paie mon loyer, illustre-t-elle. Je fais ça aussi naturellement que de me brosser les dents. J'ai aussi pris une agence de mannequins à Montréal, mais je recherche pas nécessairement ça.»

Depuis maintenant 11 ans, elle gagne sa vie comme DJ, sous le nom d'Eve Salvail aka DJ Evalicious. «Au début, j'étais pourrie, confie-t-elle. Je vidais un club en moins de cinq secondes. J'ai beaucoup pratiqué et maintenant, je fais monter les gens sur la scène avec les bras en l'air!»

Elle a collaboré avec plusieurs artistes connus, dont Duran Duran, Maserati, Diesel et Vogue. Elle a aussi travaillé avec Bryan Adams. «C'est un très bon ami à moi», tient-elle à préciser. Elle a d'ailleurs écrit, il y a 12 ans, une chanson avec l'auteur-compositeur-

interprète. L'oeuvre est demeurée inédite. Dans deux semaines, Eve Salvail prévoit la rendre disponible en ligne sur son vlog, qui est encore en construction (www.evesal

vail.net). «Quand je l'ai écrite, je venais de perdre plusieurs amis du Sida», indique-t-elle. La chanson, qui s'intitule L'espoir de ton sourire, est dédiée à Amélie Moreault.

Au cinéma

Les talents d'Eve Salvail ne s'arrêtent pas là. Elle est aussi apparue au grand écran dans les filmsPrêt-à-porter (1994), Le cinquième élement (1997), Celebrity (1998), Hostage (1999) et Zoolander (2001). 

«Je suis pas si pire en dessin», ajoute-t-elle aussi. Comme ses parents enseignaient dans le domaine des arts, elle s'est mise au dessin très jeune. «Depuis que je suis petite que je dessine, dit-elle. C'est devenu un peu comme mon journal intime. Je sortais mon caca sous forme de dessins. Quand j'étais en avion, entre deux pays, je dessinais. J'ai arrêté un certain temps, mais j'ai recommencé.» En décembre, elle a exposé 53 de ses oeuvres à l'Espace 40, à Montréal. «Mes parents et ma femme n'avaient jamais vu plusieurs de ces dessins», dit-elle. Elle a d'autres projets d'exposition. «Mais, je veux pas en faire une carrière», précise-t-elle.

Même si elle dit encore «ma maison, c'est l'avion», l'artiste est résolument décidée à revenir vivre au Québec. Elle a acheté un domaine à Saint-Sauveur, dans Les Laurentides, un genre de lieu d'ermitage qui était fréquenté par des religieux. «Mais comme ce n'est pas isolé pour l'hiver, je me prendrai un appartement à Montréal à l'automne», ajoute-t-elle.

Événement PHOS

Pour souligner le 40e anniversaire du département de photographie du Cégep de Matane, l'événement PHOS, organisé par l'Espace F de Matane, propose une soirée festive animée par Eve Salvail aka DJ Evalicious, en collaboration avec le VJ Louis-Robert Bouchard. «Je suis excitée à l'idée de venir travailler à Matane», lance avec fébrilité Eve Salvail.

***

Vous voulez y aller?

QUI : Eve Salvail aka DJ Evalicious

QUAND : 5 septembre à 22h

OÙ : 366, avenue St-Jérôme, Matane

BILLETS : 5 $ à 15 $

INFO : www.espacephos.net

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer