Un vétéran des concerts... à 13 ans

Félix Gauthier, 13 ans, en compagnie de son... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Félix Gauthier, 13 ans, en compagnie de son père Stéphane

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Félix Gauthier, 13 ans, en est à son 35e spectacle en quatre ans, moment où il est tombé amoureux du rock'n'roll. Depuis, toutes les occasions sont bonnes pour aller entendre ses idoles. Vendredi, il était vêtu à la manière de l'un d'entre eux, Angus Young, dans l'espoir que le guitariste d'AC/DC le remarque dans la foule.

«Il faudra que mon père me prenne sur ses épaules» prévoyait déjà vendredi après-midi le jeune Félix. Le père en question, Stéphane Gauthier, était également convaincu que son fils parviendrait à se faire voir : «Il réussira à se faire une place au premier rang. [...] C'est un crinqué!»

C'est que Félix n'en est pas à ses premières expériences rock'n'roll. Il a vu les Foo Fighters à Boston le mois dernier après les avoir ratés de peu à Québec quelques jours plus tôt, a assisté au spectacle The Wall de Rogers Waters sur les plaines d'Abraham en 2012, et a vécu son premier show rock avec nul autre qu'Iron Maiden - son groupe préféré - au Colisée Pepsi. Il était alors âgé de neuf ans, et son père venait de l'initier à la musique rock. Inutile de dire que ça a été un coup de foudre, au grand bonheur de Stéphane Gauthier, qui se qualifie à la blague de «père indigne».

Reste que ce «père indigne» s'est assuré de ne pas trop exposer son fils au soleil cuisant de vendredi après-midi, alors que les deux résidents de Sainte-Anne-de-Beaupré attendaient patiemment l'ouverture des portes de l'entrée des plaines d'Abraham située près de la croix du Sacrifice.

Ils étaient accompagnés, dès le début de l'après-midi, par plusieurs centaines de fans d'AC/DC, dont les frères Hugo et Michaël Gilbert, originaires de Drummondville.

Premiers en file

Fiers de dire au Soleil qu'ils étaient les premiers présents à l'entrée des Plaines, vers 7h30 vendredi, les deux frères manquaient pourtant de mots pour décrire le sentiment qui les habitait à l'approche du spectacle. «C'est un des shows que j'attendais le plus de ma vie», mentionne Michaël.

Nul doute qu'AC/DC est le groupe fétiche des deux frères, qui ont économisé 1000 $ pour ce spectacle, en comptant les billets, les vêtements aux couleurs du groupe, le déplacement et la nourriture. La fille d'Hugo, neuf ans, est d'ailleurs aux premières loges de l'amour que porte son père à AC/DC, elle qui en entend la musique depuis l'âge de deux mois. «Je lui faisais écouter du AC/DC pour l'endormir», raconte-t-il.

Plusieurs milliers de personnes étaient attroupées à l'entrée de la croix du Sacrifice vers 16h45, quelques minutes à peine avant l'ouverture des portes. À noter qu'à ce moment, des billets avant-scène étaient toujours en vente sur place, contrairement à ce qu'annonçait le site infofestival.com. Des billets en admission générale étaient également toujours en vente.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer