Céline Dion à Las Vegas: la vie continue...

Le retour de Céline Dion était visiblement attendu... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le retour de Céline Dion était visiblement attendu si l'on se fie au nombre d'ovations qui ont ponctué la soirée.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Geneviève Bouchard

Envoyée spéciale

Le Soleil

(Las Vegas) The Show Must Go On. Ce n'était pas la première fois que Céline Dion marchait dans les pas de Freddie Mercury pour interpréter cette grande chanson. Loin de là. Mais rarement avait-elle résonné aussi intensément que jeudi soir au Colosseum de Las Vegas. Comme bien d'autres titres du répertoire de la diva, d'ailleurs.

Plusieurs chansons ont pris une dimension différente pendant ces retrouvailles avec la chanteuse, qui remontait sur scène après un an d'absence. Des mois occupés à veiller sur ses trois garçons et à épauler son mari, René Angélil, dans sa bataille contre le cancer. Une lutte qu'elle se prépare à perdre, elle l'a évoqué ouvertement devant les médias.

En point de presse avant le spectacle, la chanteuse avait mentionné qu'elle utiliserait plus que jamais les mots qui lui ont été offerts pour exprimer ses propres sentiments. René Angélil n'était pas dans la salle - d'autres membres de la famille y étaient, dont la mère de Céline, Thérèse, et son fils René-Charles -, mais sa présence était néanmoins palpable. Difficile d'oublier l'épreuve que traverse le couple lorsqu'on entend Céline chanter Because You Loved Me ou The Power of Love, Immortality ou les toujours puissantes All By Myself et My Heart Will Go On. Il faut du courage et de la force de caractère pour transposer cette émotivité exacerbée sur scène sans la laisser prendre le dessus. La vedette a montré qu'elle ne manque ni de l'un, ni de l'autre. Oui, il y avait de l'émotion dans l'air du Caesars Palace. Mais surtout beaucoup de classe et de dignité.

Retour attendu

Le retour de Céline Dion était visiblement attendu si l'on se fie au nombre d'ovations qui ont ponctué la soirée (une longue au début et une après chaque chanson) et à entendre les «Je t'aime» ou les «I Love You» qui ont souvent fusé de la salle. La chanteuse aussi s'est montrée reconnaissante de retrouver Las Vegas. «C'est vraiment bon d'être de retour, surtout ce soir, a-t-elle lancé. Vous m'avez beaucoup manqué. Je me suis ennuyée de vos applaudissements et de vos acclamations, mais pas de votre amour. Ça, je savais que je l'avais avec moi.»

Cette nouvelle mouture du concert en résidence ratisse large : un collage de vidéos d'admirateurs interprétant I Drove All Night pour lancer le bal, un retour à Where Does My Heart Beat Now (bonifiée de multiples écrans témoignant d'époques marquantes de la carrière de la diva), un segment jazzé où Céline scatte gaiement et revisite Quand ça balance de Michel Legrand, un autre acoustique où elle a tiré parti d'une guitare désaccordée pour se livrer à une rigolote impro avant de revisiter A New Day Has Come, That's The Way it Is et I'm Alive, une parenthèse dansante mettant en valeur Unison, Love Can Move Mountains et River Deep Mountain High, un détour chez Roberta Flack pour montrer une nouvelle fois, vidéo à l'appui, à quel point Céline est fière de sa famille.

Toute une palette sonore, donc, pour faire écho à un éventail d'émotions. Mais grâce à l'énergique équipe de la vedette - notamment aux sympathiques intermèdes qui permettent à Céline de changer de tenue -, le spectacle laisse une grande place au sourire. La vie continue, à ce qu'on dit...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer