René Angélil veut mourir dans les bras de Céline 

Céline Dion au Colosseum du Caesars Palace, en... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Céline Dion au Colosseum du Caesars Palace, en mars 2011

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Céline Dion se prépare peu à peu à la mort de son mari et ex-impresario René Angélil. Dans une entrevue accordée au quotidien USA Today en vue de son retour sur la scène du Caesars Palace, à Las Vegas, la chanteuse de 47 ans a beaucoup parlé du cancer de la gorge que combat M. Angélil depuis quelques années.

Les deux époux ont eu de nombreuses discussions à ce sujet au cours des derniers mois. Céline Dion raconte qu'elle n'hésite pas à insister pour que son mari lui parle de ses sentiments. Un jour, M. Angélil lui aurait dit qu'il voulait mourir dans ses bras. «Tu as peur ? Je le comprends. Parle-m'en. Et puis René m'a dit: ''Je veux mourir dans tes bras. Bon! Je serai là. Tu mourras dans mes bras''», peut-on lire dans l'article.

Le couple ignore combien de temps il reste à vivre à l'époux. «Nous l'avons demandé aux médecins à plusieurs reprises, a-t-elle dit. Combien de temps il lui reste ? Trois semaines ? Trois mois ? René veut le savoir mais ils répondent qu'ils ne le savent pas.»

La chanteuse admet qu'elle a hésité avant d'accepter de présenter un nouveau spectacle. «Je ne voulais pas le faire en premier, a-t-elle dit. Ne vous méprenez pas: j'adore chanter pour le public mais j'ai mes priorités.»

La vedette assure que son mari lui a donné sa bénédiction pour son retour sur les planches même s'il peut paniquer quand elle n'est pas à la maison avec lui.

«René m'a vraiment fait un cadeau. J'ai surmonté le chagrin qui m'a affligée au cours de la dernière année. Pour le moment. Quand le deuil m'atteindra, il m'atteindra. Pour le moment, ma tâche la plus importante est de dire à mon mari que je vais bien et que je vais m'occuper de nos enfants. Tu nous observeras d'ailleurs.»

Céline Dion, qui affirme que le temps des larmes n'est pas encore venu, amorcera une série de récitals sur la Strip à compter de jeudi.

«Je serai fragile pendant le premier spectacle, craint-elle. Il y aura des moments de vide, de rires bizarres, de larmes. Mais c'est le but de revenir sur scène; autrement, je n'ai qu'à enregistrer un nouvel album.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer